Faits-divers

Vols de cabris: 5 personnes mises en examen et une incarcérée

Plusieurs éleveurs de cabris ont été victimes de vols de leur bétail en l'espace de quelques mois. Les malfaiteurs avaient même dérobé 33 cabris chez un producteur de Saint-Pierre en janvier dernier. Une enquête menée par les gendarmes de l'île a permis l'interpellation de 7 personnes. 5 d'entre elles ont été mises en examen et une a été incarcérée. Dans un communiqué, le commandement de la gendarmerie de Saint-Pierre revient sur le déroulement des investigations.


"Sensibilisée à la problématique des vols dans le domaine agricole, la compagnie de gendarmerie de Saint-­Pierre constate à compter de la fin de l'année 2014 une forte poussée du phénomène de vols de cabris sur sa circonscription qui semble toucher  également l'ensemble du département.

Plusieurs informations éparses remontent de la part d'éleveurs victimes mais aucun élément concret ne permet d'identifier les auteurs de ces vols, visiblement organisés.

Fin 2014, un cambriolage a lieu sur la commune du Tampon, vol avec effraction durant lequel les clés d'un ford Transit sont dérobés. Moins d'un mois plus tard, les auteurs du cambriolage reviennent sur les lieux et dérobent le véhicule avec les clés. Dans la même nuit, deux vols de caprins ont lieu sur la commune de Saint-­Joseph. Au vue de la sérialité des faits et de la sensibilité du phénomène, la brigade de recherche de Saint­-Pierre est saisie dans le cadre d'une enquête préliminaire. Les différentes investigations techniques et enquêtes de voisinage, permettent de confirmer que le Ford Transit dérobé dans la nuit a servi aux vols des animaux.

Quelques semaines plus tard, ce Ford Transit est de nouveau repéré à proximité d'habitations par la brigade de la Plaine des Palmistes. Les surveillances et constatations effectuées par la BR appuyée par la SR et le GPI de Saint-­Denis permettent de matérialiser en flagrance un nouveau vol de cabris avec le fourgon. L'infraction  étant constatée et matérialisée par la brigade de Salazie, il est procédé  immédiatement avec l'appui des unités de la compagnie de Saint­Benoît (PSIG et BR), à l'interpellation des complices et receleurs.

Les vagues d'interpellation successivement menées à la Plaine des Palmistes, Saint-André et   Sainte-­Marie   permettent   de   mettre   en   évidence   l'existence   d'une   équipe structurée qui commet des vols de cabris dans les exploitations agricoles de l'ensemble de l’île.

Au final, sept personnes ont  été placées en garde à vue dans le cadre de cette enquête qui a nécessité rapidement l'ouverture par le parquet de Saint-­Pierre d'une information judiciaire. Une commission rogatoire est délivrée le 19/02/2015 par madame Peinaud à la BR de Saint­Pierre. Parmi ces 7 personnes, 5 ont été mises en examen, dont une incarcérée.

Les auditions et investigations effectuées avec le concours des différentes unités de gendarmerie des  compagnies de Saint Pierre, de Saint-­Benoît et les services de la DAAF ont permis de mettre en cause l'équipe dans le vol d'une dizaine d'exploitations : La Saline, Etang­-Salé, Saint­-Pierre, Saint-­Joseph, Le Tampon, Saint-­Benoît.... soit au total un préjudice estimé pour l'heure à une centaine de têtes de bétail. Certains propriétaires ont pu ainsi récupérer leurs biens. Les perquisitions ont permis également de découvrir 15 000 euros en liquide, des bijoux, des objets volés au cours de cambriolage."
Mercredi 8 Avril 2015 - 18:06
.
Lu 2886 fois




1.Posté par noe le 08/04/2015 19:33
Cabris massalé service , c'est vraiment succulent !

D'après la photo ce sont de très bon cabris ... des connaisseurs en la matière !

2.Posté par Miky le 08/04/2015 20:05 (depuis mobile)
Qui vole un oeuf vole vole un...

3.Posté par et bien chanter maintenant le 08/04/2015 20:21
ils peuvent le chanter maintenant cabris c'est finie

4.Posté par Filozèf le takiyateur le 08/04/2015 20:35
Ils vont servir de chèvre en prison?

5.Posté par Naty le 08/04/2015 21:22 (depuis mobile)
Noé : je croyais que vous étiez végétarien?? Ou mytho...

6.Posté par Méry le 08/04/2015 23:47
Je dis BRAVO aux gendarmes.
Y en a assez de ces gens qui profitent des travailleurs.
Qu'ils aillent bosser.
Ils volent par fainéantise et non pour manger.

7.Posté par tigrou974 le 09/04/2015 02:09
Ce n'est pas des chômeurs qui ont commis ça. Je suis bien placer croyez moi.....y gagne pas assez y vole encore......

8.Posté par lezinfonaute le 09/04/2015 09:03
Les noms de voyous doivent être cités surtout les commerçants receleurs................

Beau boulot pour les gendarmes : félicitations

9.Posté par darloute le 09/04/2015 09:32
Une sanction exemplaire po zot.

10.Posté par noe le 09/04/2015 10:18
Naty , effectivement je ne consomme plus de viandes ... mais jadis , ma compagne qui était tamoule (maintenant décédée) , m'emmenait dans les services !

11.Posté par rito le 09/04/2015 10:24
Post 5: Noe est végétarien, sauf pour le massalé cabri, le porc, le boeuf et toutes ces vulgaires petites bêtes à poil,à plume et à piquant folatrant en forêt primaire, arrosé de champagne millésimé. C'est un saint homme.

12.Posté par Naty le 09/04/2015 11:47 (depuis mobile)
Noé : merci pour tes explications ;) bonne journée ^^

13.Posté par ChasseurTangue le 09/04/2015 18:03
Mwin par contre mwin mi aime la viande cabri ec massalé! mi la viande mi préféré c'est surtout quand mi chasse... tuer et manger la récolte de sa chasse! miam...
un chasseur tangue qui sait chasser sans son chien est un bon chasseur tangue!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales