Faits-divers

Volonté de transparence financière au sein de la CGTR: Une plainte contre X déposée


Photo : Siège de la confédération de la CGTR à Saint-Denis
Photo : Siège de la confédération de la CGTR à Saint-Denis
Lors d'une conférence de presse le 24 octobre dernier à Saint-Pierre, des militants de la CGTR appartenant à plusieurs branches au sein de la confédération (Union régionale Sud, Fédération commerce et services, CGTR Pôle emploi, CGT Marins et officiers, Citroën CMR et EDF) évoquaient leur volonté de déposer plainte contre X (voir ici).

Enjeu, obtenir la transparence financière au sein du syndicat, maintes fois réclamée par une partie des militants de la CGTR et dont les médias s'étaient emparés dans le courant de l'année 2013.

Selon nos informations, la plainte a été déposée hier au tribunal de Saint-Denis. Désormais, le conflit interne au syndicat CGTR devrait prendre une tournure judiciaire.

Dans un enregistrement audio que nous nous étions procurés (voir ici), plusieurs cadres de la CGTR réunis au cours d'une CEC (Commission exécutive confédérale) en août 2012, avaient soulevé les problèmes au sein des finances du syndicat.

En 2010, 33.000 euros dépensés n'avaient pas pu être justifiés et les comptes n'avaient pas été certifiés. Les soupçons s'étaient tournés vers un cadre de la CGTR, sans citer son nom, responsable selon eux des détournements.

"On a fait confiance à un moun. On a vu des choses pas claires. Ivan l'a vu et a dit : "Ma pu confiance en ou. Mi soupçonne ou bèz l'argent". On n'a pas de preuves mais de fortes présomptions. De l'argent a disparu (…). Il (Ivan Hoareau) soupçonne qu'un compte était ouvert et que la CGTR virait de l'argent dessus. On n'était même pas au courant. On avait 8 ou 9 comptes. On a découvert une carte bancaire qui était utilisée à l'étranger. Un compte était créé ailleurs et on n'était pas au courant. Et quand on parle des 33.000 euros, on demande ou sa la passé ?", expliquait le trésorier de la CGTR, Robert Hoareau, dans l'enregistrement audio.

Toujours selon nos informations, la plainte a été accompagnée d'une nouvelle bande audio dont le contenu ne nous a pas été communiqué. Tout juste nous a-t-on confirmé que certains propos faisant état d'éléments troublants sur la gestion de la CGTR étaient tenus.

Des éléments susceptibles d'intéresser la justice.
Vendredi 14 Février 2014 - 14:46
JD
Lu 876 fois




1.Posté par Titi or not Titi le 14/02/2014 16:19
Gtoi payera la note !!

CGTR :

C : C4
G : Grèves a outrances
T : Téléphone Thaïlande 5000€
R : Racket organisé

2.Posté par noe le 14/02/2014 16:33
On sait depuis des lustres que ce syndicat a un compte opaque comme du coca boueux et que ses dirigeants se cachent derrière leur moustache !
Ni vu , ni connu !
Mais que fait la Justice de mon pays ? (je dirais ses enquêteurs ...)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales