Société

Voiture de location: Un secteur arrivé à saturation ?

Ce début de vacances scolaires correspond à l'une des saisons particulièrement attendues par les loueurs de voiture sur l'île. Mais aux dires des professionnels, si la location de voiture était encore un secteur porteur ces dernières années, le marché arrive aujourd'hui à saturation. Forte concurrence et prix du billet d'avion seraient les freins majeurs au développement de leur économie.


Voiture de location: Un secteur arrivé à saturation ?
Dans les parcs de voiture de location de la Réunion, la tendance est à l'inquiétude. La période de vacances de juillet/août, ainsi que la fin d'année, correspondent traditionnellement aux saisons hautes. Mais voilà: "Le métier a complètement changé", explique la responsable d'un des plus gros parcs de la Réunion qui, comme les autres professionnels de la place, a bien du mal à se projeter dans l'avenir.

Pourquoi un tel changement? L'augmentation de la concurrence dans le secteur conduit à une saturation du marché. Ce qui n'est pas pour déplaire aux clients qui, avec plusieurs dizaines de loueurs de voiture sur la place, n'ont que l'embarras du choix: "Le professionnalisme et le sens commercial" sont indispensables pour séduire une clientèle de plus en plus attentive à la dépense. "Pour un euro, ils sont prêts à aller chez le voisin. Alors les réservations sont de plus en plus tardives", nous déclarent les professionnels interrogés, dont certains n'ont d'autres choix que de revoir leur prix à la baisse: "Nous avons des prix à 13 euros alors qu'en 2001 on était à 15 euros", confie le responsable d'une société de Sainte-Clotilde.

"Le billet d'avion coûte trop cher"

Face à une concurrence de plus en plus rude, ces professionnels du tourisme cherchent à se démarquer mais, et c'est un point de crispation persistant, ils restent tributaires d'autres facteurs d'évolution du tourisme à la Réunion, à commencer par le prix du billet d'avion.

Les loueurs de voitures misent principalement sur une clientèle métropolitaine et européenne. Surtout en cette période de l'année, les vacanciers préfèrent des destinations toutes aussi ensoleillées, mais dont le coût du voyage est bien moindre.

Conséquence, "il faut aller chercher le client, être de plus en plus présent sur les salons...", conclut une responsable d'une société du Nord de l'île. C'est donc un début de saison en demi-teinte que connaissent ces professionnels du secteur qui attendent très souvent la fin de l'année, période la plus propice pour augmenter le chiffre d'affaires...
Jeudi 11 Juillet 2013 - 14:21
NL
Lu 2927 fois




1.Posté par WQS le 11/07/2013 14:46
Tout le monde s'est lancé dans la location de voiture ces dernières années , quand la région claironnait qu'il allait y avoir 600 000 touristes , beaucoup se sont lancés et ont parfois obtenu des aides publiques.

Alors le parc total disponible s'est fortement accru mais....le tourisme a stagné désespérément...
Du coup les prix ont baissé au point de compromettre la rentabilité des grosses structures qui ont des frais fixes très importants , surtout sur l'aéroport !

La difficulté n'a donc rien à voir avec le prix du billet d'avion qui a toujours été élevé...
Le problème est la sur-capacité de l'offre du à un excès d'optimisme !

2.Posté par R I P O S T E le 11/07/2013 15:19
A ce jour Les loueurs de voitures n'ont pas à se plaindre , le gâteau est très sucré sur l'île !

3.Posté par Loueurs, remettez-vous en cause... le 11/07/2013 16:49
Location d'épaves, arnaques sur les forfaits, cautions non rendues... C'est sûr que les gogos ont intérêts à bien choisir...

4.Posté par vanille le 11/07/2013 18:43
La mauvaise réputation des trop gourmands loueurs de voitures à la Réunion commence à porter ses fruits ....c'est pas trop tôt !

5.Posté par un hotelier du sud le 11/07/2013 20:00
rien ne va plus, les élus claironnent aux sons de centaines de milliers d'euros qui ne leur appartiennent pas.
les élus exigent des créations d'hôtels , de résidence , toujours avec de l'argent public, alors que le marché hôtelier est tout aussi saturé et connait la crise depuis des mois

le réveil va être lourdement douloureux pour toutes ces entreprises. Je ne parle même pas du BTP qui s'est fait berné lui aussi

et ce n'est pas la faute à la crise, les plus riches continuent à s'enrichir et l'argent continue a circuler.
Sauf que les riches ne consomment plus à La Réunion et ils nous restent que les miettes du gâteau.

L'IRT a obtenu il y a deux mois 5 millions d'euros pour faire de la com. Je viens de passer un mois en métropole et je n'ai rien vu en com. Ou sont passés les 5 millions d'euros

Air Austral à obtenu 46 millions de subventions public, et la Région n'a rien exigé en retour. Air Austral pourrait faire de gros effort sur le prix du billet d'avion pour les touristes et les créoles, au vu des 46 millions.

Je pense que dans la sphère du haut, certains ont du s'enrichir et développer leur patrimoine et les petits que nous sommes , sommes voués à le rester.....

voilà la justice , l'égalité et le respect des droits Français. Bientôt le peuple réagira, mais il en sera trop tard comme en Grèce ou en Espagne.

Messieurs les loueurs et les autres soyez vigilent et serrons nous les coudes

bon courage à tous les chefs d'entreprises et à tous les salariés Réunionnais, car ce n'est que le début d'une descente en enfer

6.Posté par les freins majeurs au développement de l'' économie. le 11/07/2013 21:49
Trop de concurrence déloyale des locations sur st denis les fraudeurs tue le marché Réunionnais les entreprises honnête se meure comme des imbécile , que fait la justice tout repose sur elle notre système ? devenu Ripoux 97% 4

7.Posté par Tanguy47 le 12/07/2013 00:33
par le bouche à oreille il est très facile de louer à un particulier sa seconde voiture, il n'y a pas que du travail au noir , il y a de la location d'immobilier ou de voiture, il faut amortir le prix du vol sec avec la Métropole.

8.Posté par ERIC 13 le 12/07/2013 09:11
Bonjour a tous venant sur l'ile régulièrement et étant confronte a la location de véhicule ,effectivement ils se moquent de nous ,j'étais sur le site des loueurs ce matin ,et d'une agence a l'autre les prix varient de 10 a 13€ par jour et non pas de 1€ comme indiqué dans l'article

9.Posté par vanille le 12/07/2013 09:49
C'est assez facile de trouver un ami qui accepte de vous prêter sa voiture.

10.Posté par Morgan GUERIF le 12/07/2013 14:39
Bonjour, en effet la concurrence semble rude mais c'est souvent le cas sur les îles. Et c'est clair qu'une très forte concurrence tire les prix vers le bas. Louer une voiture à moins de 20€ / jour c'est possible mais la conséquence pour tenir le coup sera de garder les véhicules plus longtemps en flotte donc plus de KM au compteur des véhicules abimés et moins bien entretenus. Si c'est cela que le marché souhaite alors il faut garder le cap mais on verra où cela mène, personnellement je ne pense pas que cela soit la bonne solution. Quel Etat a intérêt à avoir des poubelles roulantes sur ses routes? Après il ne faut pas être naïf parfois le marché semble éclaté mais ce sont les mêmes propriétaires derrière, donc on peut se demander si la concurrence est bien réelle. Les grands groupes comme : Hertz ou Sixt avec Jumbocar possèdent souvent plusieurs enseignes. Plus près de la métropole en Corse le marché "multi-marques" est encore plus concentré donc est ce que le consommateur a réellement le choix?

11.Posté par Location attrape couillon le 16/01/2014 19:08
Des loueur sabs scrupule comme abc location a piton st leu qui vous loue des voitures dangeureuses qui tombent en panne dans les 48h et apres on vous accuse de les avoir cassées.On vous vole votre cheque de caution et ça vous plante les vacances.Pas merci a ces truants :(

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales