Sport

Voile : Le bateau péi troisième de l'étape à Royan

Le bateau Ville du Port – Région Réunion termine troisième de l'avant-dernière étape du tour de France à la voile et occupe la 15ème place du classement général, une bonne performance pour des amateurs. Dans cette régate disputée à Royan, on retrouve juste devant les pros de Toulon-Provence-Méditerranée – COYCH, deuxième, et surtout le Team SOG – Safran, composé uniquement d'étudiants, qui remporte l'étape. Résumé de la course.


Voile : Le bateau péi troisième de l'étape à Royan
"Nos adversaires revenaient fort derrière – notamment TPM – COYCH ! Ca nous a même fait un peu peur : nous avons bafouillé nos manœuvres". Julien Villon, le skipper de Team SOG – Safran, a la victoire modeste. Il est soulagé : "C’était sans doute la pression d’être devant – nous n’y sommes pas totalement habitués. Mais ça a tenu jusqu’au bout et nous sommes contents".

Il rajoute qu’ "il fallait surtout jouer le courant". Ce matin, les flux de l’estuaire de la Gironde étaient déterminants. Avec des marées de coefficient 100, les Farr 30 ont attendu l’étale de pleine mer pour jouer entre le phare de Cordouan et le port de Royan. Attention à la renverse de courant en cours de manche ! Villon : "C’était assez homogène sur le rond de course, mais il fallait gérer la bascule. Nous avons passé un peu de temps à étudier ça pour être en phase avec ce qu’il y avait sur le plan d’eau et pour bien nous situer".

Des étudiants studieux en grande forme après une belle troisième place hier, sur le ralliement entre Talmont et Royan. Ils réduisent à 24 points leur écart avec CSC – HEC – Ecole Navale, leader étudiant. Chez les amateurs, Ville de Genève – Carrefour Prévention ne devance que de douze points Purflo – Les Thermes Marins – St Malo, cinquième aujourd’hui. Et au général, Nouvelle-Calédonie, neuvième de cette manche, reste en tête devant Courrier Dunkerque, septième. L’équipage de Daniel Souben se rapproche donc encore du tableau arrière de Bertrand Pacé (22 points). Deuxième sur ce parcours, TPM – COYCH défend sa troisième place au général, deux points devant Ile-de-France 2010.

Un autre parcours banane sera lancé demain à 8h30. L’occasion pour les vainqueurs du jour de renouveler leur performance ? Brillants au début de l’épreuve, les jeunes trinitains reconnaissent avoir eu un "coup de mou" ces dernières semaines - le terme est du skipper lui-même ! A les voir surfer sur la grosse houle girondine, ce matin, ils semblent bien avoir trouvé leur second souffle.

Réaction de Noé Delpech, régleur de la Ville du Port - Région Réunion :
"C’est ma première course sur le TFV. Je suis content d’arriver : il y a un bon noyau dur avec des personnes que je connais bien. Aujourd’hui, nous avons simplement pris un très bon départ qui nous a mis devant direct. Ensuite, nous nous sommes juste concentrés : se mettre à l’endroit, contrôler la flotte, garder une bonne speed. Il y a eu de petites phases où nous n’étions pas très rapides, mais nous avons bien rebondi en discutant, en essayant des choses. Cela a été notre point fort. C’est assez simple, nous avons surtout navigué très intelligemment. Nous ne nous sommes pas tellement pris la tête sur le courant : nous avons surtout navigué sur du vent et du contrôle de flotte."
Jeudi 15 Juillet 2010 - 18:09
Lu 1044 fois




1.Posté par maronaz le 16/07/2010 09:34
Le bateau péi troisième de l'étape à Royan; kél péyi sa?????

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales