Politique

Voeux de Hollande: Gilbert Annette "satisfait" par les propositions sur l'emploi


Voeux de Hollande: Gilbert Annette "satisfait" par les propositions sur l'emploi
En marge de la conférence de presse de présentation de ses colistiers, Gilbert Annette a tenu à réagir aux voeux prononcés hier soir par le président de la République, François Hollande, aux Français d'Outre-mer. Des voeux plutôt bien accueillis par le maire de Saint-Denis "globalement satisfait" des annonces faites par le chef de l'Etat, notamment au sujet de la problématique de l'emploi.

"Le président a passé en revu les problèmes de l'Outre-mer en soulignant la gravité de la situation et nos spécificités. Il est revenu sur ce problème de fond qu'est le chômage et l'emploi en disant clairement que les dispositifs actuels ne sont pas totalement adaptés", explique Gilbert Annette.

En ligne de mire, les dispositifs emplois aidés et contrats d'avenir, trop chers à supporter pour les collectivités et associations.

"L'Etat demande et exige des collectivités et des associations des parts (financement ndlr) trop fortes. Ce qui ne nous permet pas d'utiliser à fond ces dispositifs (…). Mais il s'est dit prêt à corriger tout cela en revoyant la part demandée en local", poursuit-il. Une nécessité pour l'édile de Saint-Denis à la simple vue statistique du chômage à la Réunion, en comparaison de la métropole. "Le président de la République va avoir à faire plus surtout sur la situation de la Réunion avec 30% de chômage quand la France en compte 10%", souligne Gilbert Annette.

Immanquablement, la proposition de Gilbert Annette de débloquer 40.000 contrats aidés supplémentaires pour la Réunion est revenue dans la discussion. "Le dispositif va être corrigé. Une mission (diligentée par Paris ndlr) va venir pour voir comment amplifier ce passage du RSA aux contrats aidés. Mais pour le moment je n'ai pas de date", précise-t-il.

"Moi je trouve tout ça intéressant. Surtout de savoir que le chantier continu. Ce qui montre bien que le président de la République est conscient de la situation locale. Je suis globalement satisfait mais le chantier continu et rien n'est encore acquis", conclut-il.
Vendredi 24 Janvier 2014 - 15:32
Lu 833 fois




1.Posté par DOM le 24/01/2014 15:46
Gilbert Annette
Un mandat incontestable, basé sur la proximité permanente,un homme qui connait la réalité du terrain : il y vit depuis longtemps et il est capable d’appréhender par lui-même la situation locale avec lucidité. Il connaît personnellement les problèmes et les aspirations de la population

2.Posté par noe le 24/01/2014 16:50
Des paroles sans plus !
Créer des emplois dans ces conditions , relève de la sorcellerie ... baguette magique !

3.Posté par OUI OUI le 24/01/2014 18:37
Oui Oui , quelle merveilleuse journée en présence du ministre de la République. Ce qui est extraordinaire, c'est que Gilbert Annette ressemble de plus en plus à René Paul Victoria, chacun en son temps, à être le Oui Oui du gouvernement . Triste sort annoncé pour les promesses électorales, qui, faut-il le rappeler, n'engagent que ceux qui les croient ...

4.Posté par @DOM le 24/01/2014 18:42
MDR! Magnifique commentaire digne de rentrer dans les annales de la communication électorale à 2 balles! Il connaît si bien qu'il est obligé de demander à ses amis du gouvernement de venir lui donner un coup de main pour la campagne. Il connaît si bien les aspirations de la population que pendant les émeutes,on l'a pas vu au Chaudron ! n'importe quoi

5.Posté par DOM DOM OUI oui monseigneur le 24/01/2014 19:32
Gilbert Annette
Un mandat contestable, basé sur le copinage permament, un homme qui connait les ficelles: il y vit depuis longtemps et il a été appréhendé il y a quelques années par une situation "argentesque". Il connaît personnellement les problèmes et les aspirations de sa garde rapprochée

6.Posté par kafir le 24/01/2014 20:14
Rien d'étonnant que monsieur zilbert Annette soit enthousiaste du discours du président Hollande le contraire serait surprenant. Au mois de Mars se tiendra le premier tour des municipales. Dans cette perspective, il appartient aux dionysiens d'opter pour une alternative à Saint Denis .
Face à l'essoufflement de l'équipe actuelle et aux choix contestables effectués ces dernières années, a nous de prendre part , au fait des enjeux inhérents au sort de notre commune.
D'autres orientations sont possibles afin de promouvoir le développement de notre ville .
KAFIR

7.Posté par kafir le 24/01/2014 20:14
Rien d'étonnant que monsieur zilbert Annette soit enthousiaste du discours du président Hollande le contraire serait surprenant. Au mois de Mars se tiendra le premier tour des municipales. Dans cette perspective, il appartient aux dionysiens d'opter pour une alternative à Saint Denis .
Face à l'essoufflement de l'équipe actuelle et aux choix contestables effectués ces dernières années, a nous de prendre part , au fait des enjeux inhérents au sort de notre commune.
D'autres orientations sont possibles afin de promouvoir le développement de notre ville .
KAFIR

8.Posté par franck le 24/01/2014 21:39
L a réalité une catastrophe rien ne sera fait ! Hollande lui même qu'elle est sont exemple vous allez encore croire, espérer en lui ! Stop vous faite fausse route !

Qui veux bien signée cette charte municipales contre la corruption Combien sont il ? pourquoi pas signée , attention Citoyens soyer sur vos garde ! les élus ont besoin du peuple seulement aujourd’hui , demain vous ne serez plus Rien insignifiant.....

9.Posté par Magellan le 25/01/2014 00:56
Parfois, les hommes politiques ne se rendent pas bien compte. Ils ne se rendent pas compte des espoir, désespoir et déception qu'ils peuvent susciter. Est-ce, comme le disait si bien Jean Sol Partre, parce que le pouvoir corrompt, le pouvoir aveugle? Parce que le sommet est trop éloigné de sa base?
Gilbert, Gilbert, Gilbert mon ami, permets-moi de te tutoyer et de te donner de "l'ami" car vois-tu, mon cher Gilbert, en 89, j'ai mouillé mon T-shirt et mon soutif pour toi. Moi qui ne vote même pas à Saint Denis, j'ai arpenté les rues de la capitale, me suis cassée les dents dans les "cités" pour aider à faire élire un homme qui se présentait comme un "homme libre". Tu nous a séduits Gilbert (avant je ne votais même pas, le "tous pourris".... etc)
Et lorsque le soir de ta victoire, tu nous a joué un petit air sur ton violon bien huilé " Enfin un homme de couleur à la tête de la plus grande commune de l'outre-mer" nous avons jubilé. Tenions-nous notre Aimé Césaire local ? Enfin, un vent de changement et de liberté soufflait sur cette ile engluée dans son sempiternel clivage droite gros Blanc profiteurs et PCR séparatistes, au discours extrémiste peu réaliste et peu crédible.
Alors oui nous avons cru en toi, l'avenir était prometteur. Il nous semblait qu'un boulevard s'ouvrait devant nous. Tout devenait possible, le changement c'était "maintenant " c'est à dire 89 .....
Aujourd'hui mon cher Gilbert, que reste-t-il de ces rêves que tu as suscités chez toute cette génération? Que sont devenues tes idéaux?
Évidemment, tu peux me répondre que tu n'en demandais pas tant, que ma déception n'a d'égale que ma propre naïveté de l'époque, que tu ne m'as jamais fait de promesses (mais si tout de même tes discours étaient des promesses de l'aube) et que c'est à moi de gérer tout cela.
Vois-tu mon cher Gilbert, tu me fais penser à Harlem. Lui aussi a suscité un immense espoir chez les jeunes des banlieues, j'en connais qui ont cru en lui dur comme fer. Ils allaient voir ce qu'ils allaient voir, pour quel résultat en 2014? Un être fade, effacé, marche-pied du PS ?
D'aucuns me traiteront de naïve, de rêveuse, diront que je connais très mal les hommes politiques... etc. Toutefois, je persiste à croire qu'en certains hommes, il y eut un rêve, un jour, un rêve de vie meilleur pour soi même et pour ses pairs, et qu'en cours de route, quelque part sur le long et dur chemin de la "réussite et du POUVOIR", ils se sont défroqués et ont perdu de vue leur RÊVE.
Oui, défroqué est bien le terme qui convient lorsqu'on lit tes commentaires après cette "excellente prestation" de ton CHER président !!
Ressaisis-toi, Gilbert ! Si tu ne peux pas le faire en tant que politique, fais-le en tant qu'humain, en tant qu'homme libre....Allez sans rancune malgré tout et... GET UP STAND UP.
Lorsque le crépuscule apparait , il doit être agréable de se retourner sur ce jour agonisant et de se dire " Chemin Grand Bois l'était long mais........" enfin, c'est ce que je crois....

10.Posté par RBJEDI le 25/01/2014 11:35
Voilà un maire qui n'a aucunes compétences du domaine privé.

Comment peut-il croire que ce pacte va marcher.

Il faut vraiment que nos politiques montent une entreprise de plus de 50 personnes et se rendent compte ce que c'est qu'une économie de marché, de fabriquer, de commercialiser un produit.

Les entreprises privés ne fonctionnent pas avec l'argent de l'état, mais l'état fonctionne avec une grande part de l'argent des entreprises privés.

N'oublions pas que nos trop chères fonctionnaires n'ont pas d'objectifs de résultats.

C'est comme les 35 heures qui devaient révolutionner le marché du travail.
Quand vous avez une entreprise de 10 personnes et que vous enlevez 4 heures à ces dix personnes, il vous reste donc 40 heures à redistribuer. VISION SOCIALISTE DES 35 HEURES.

Mais ces 10 personnes ne font pas le même boulot. 1 secrétaire, 1 chauffeur livreur, 4 ou 5 employés divers, 1 commercial.

Comment trouver 1 employé qui peut tous les remplacer??

C'est la même chose avec la baisse des charges.

Oui globalement, ça peut faire créer des emplois, mais quels emplois?

Une nouvelle fois, nos élus socialistes ont remis leurs oeillères de petit fonctionnaires d'état et ne comprennent vraiment rien à l'économie de marché. Si seulement ils arrêtaient d'aller pleurer pour obtenir des subventions, et cherchaient plutôt à faire des économies en développant l'économie privé dans leurs communes, surement que le chômage baisserait.

Le temps des kolkhozes communistes est fini depuis longtemps les gars.

11.Posté par End Of Times le 25/01/2014 12:01
30% de chômeurs sur l'île, Annette satisfait... Cherchez l'erreur.

12.Posté par Môvélang le 25/01/2014 14:12
""" : Gilbert Annette "satisfait" par les propositions Hollande!""
le contraire aurait été étonnant non ?
il est même satisfait que les réunionnais occupent des places de sous-fifres et les antillais sont plus de 4 au gouvernement

13.Posté par kafir le 25/01/2014 14:56
Triste constat et amer, néanmoins réel. Et dire que la Réunion est le plus grand DOM !
Merci à la gauche.
Kafir

14.Posté par babar run le 25/01/2014 20:34
que comprendre et que croire d'un type qui sa langue greffée sur le fion des éléphants du parti socialiste (socialiste....laissez moi rire)

15.Posté par LEXPERT le 25/01/2014 20:55

la proposition de Gilbert Annette de débloquer 40.000 contrats aidés supplémentaires ? LA BLAGUE HI HI .

2,1 milliards de retard de paiement à la sécu pour les contrats aidés !

16.Posté par DENIS le 26/01/2014 12:49
Ce Gilbert ANNETTE prend les dionysiens pour des demeurés. Lors de la rentrée scolaire, notre futur EX maire de St Denis annonce fièrement que la rentrée scolaire allait pouvoir ce faire sans aucun problème. Se désolidarisant de tous les autres Maires de l'île car voyez vous, il fallait montrer au reste du monde qu'à St Denis tout allait bien. Sauf qu'à ce jour il réclame 40 000 contrats aidés qui ne sont pas prêts d'arriver.

Sacré zéIlbert! toujours aussi 100% menter.

17.Posté par jacouille du chaudron le 26/01/2014 13:43
" Moi je trouve tout ça intéressant" dit gilbert. le contraire aurait été étonnant non ?
arêt pass la langue dan la fesse band là oocupe out commune ou voit pas bèsement y ariv pou ou avec out l'équipe bras cassé !

18.Posté par Oscar DUDULE le 26/01/2014 19:32
M.Annette satisfait des propositions de F.Hollande.M. Victoria n'est pas satisfait. Quelle surprise!!!
Parions que si un gouvernement UMP aurait proposer exactement la même chose, les réactions auraient été inversées. Victoria aurait applaudit et Annette aurait protesté.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales