Economie

Visite du président de la CGPME : "L’enveloppe de la défiscalisation n’augmentera pas"


Jean-François Roubaud, président de la CGPME au plan national, est en visite sur l’île pour seulement quelques heures. Arrivé hier matin, il repart dès ce soir, non sans avoir planché au préalable, lors d’une conférence à la Nordev de Saint-Denis, sur la vaste question du RSI (régime social des indépendants), qui assure la protection sociale obligatoire de chefs d’entreprise indépendants et retraités.

Au programme de cette visite éclair, un rapide tour d’horizon de l’activité économique des 400 entreprises adhérentes à la confédération au niveau local. Un déplacement au pas de charge et une rencontre avec les deux présidents des collectivités territoriales, Didier Robert et Nassimah Dindar, ainsi qu’avec le préfet, Jean-Luc Marx, sans oublier un passage obligé au comptoir des acteurs bancaires de l’île.

"Des circuits de financement nouveaux autres que la défiscalisation"

L’occasion pour lui, à quelques minutes de la conférence sur le RSI, de donner également son avis sur le brûlant sujet de la défiscalisation, avec un avis bien tranché. "L’enveloppe de la défiscalisation, 850 millions d’euros (ndlr : montant alloué pour l’Outre-mer) n’augmentera pas dans les années prochaines" et de suggérer "des circuits de financement nouveaux autres que la défiscalisation".

Le président de la CGPME propose "un fonds de développement régional pour ce que nous n’aurons pas dans les années suivantes". Un axe de travail qu’il soumettra volontiers, vendredi prochain, au ministre de l’Outre-Mer, Victorin Lurel, lors d’une entrevue.

Jean-François Roubaud en coulisse va aussi "mobiliser les troupes" dans la dernière ligne droite de campagne de la liste CGPME, menée par Gérard Lebon, pour les élections au RSI. Une liste qui avait connu quelques déboires sur la forme, avec une invalidation suivie d’un repêchage in extremis, début octobre, par le tribunal d’instance.

Les élections au RSI qui se sont ouvertes le 8 octobre et organisées tous les 6 ans, seront closes le 22 octobre. Plus de 36.000 cotisants au RSI sont appelés à se prononcer sur le choix de leurs nouveaux administrateurs et de leur président.

L’actuel détenteur du poste n’est autre que le président de la Chambre de commerce, Ibrahim Patel, qui remet son fauteuil en jeu dans une élection tendue où les petites phrases ont émaillé la campagne. "Si nous sommes élus, cette commission ne sera pas utilisée pour servir nos copains. Il y aura de la transparence !", avait confié Gérard Lebon le 5 octobre dernier.
Vendredi 12 Octobre 2012 - 17:04
Fabrice François
Lu 1461 fois




1.Posté par COUILLON le 12/10/2012 18:28
Quand on connait rien à quelque chose, on la ferme !
rent' out case

2.Posté par FOU le 12/10/2012 21:43
Le président de la CGPME est venue pour tuer la Réunion.

3.Posté par Bougeazot le 12/10/2012 23:18
Message pour COUILLON et FOU
Heureusement zot y porte bien zot noms
Puisque ou nana la science infuse, propose un zafair d intelligent !
Il faut savoir lire les articles et les analyser et non pas s arreter aux titres raccoleurs des journalistes

4.Posté par N'IMPORTE QUOI le 13/10/2012 00:41
il dit n'importe quoi, on voit qu'il n'y connait rien et c'est grave. il peut se la garder son RSI vu que c'est pas demain la veille que je vais voté pour ce goyave.

5.Posté par RIDICULE le 13/10/2012 10:44
la cgpme fait venir son grand manitou et il n'y a même pas 30 personnes qui se déplacent. La salle était vide. Elles sont où les 400 entreprises adhérentes ?
Ils sont ridicules et on va les écraser au RSI

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales