Blog de Pierrot

Visite de François Fillon : Quand la presse dérape...


Les manifestants de ce matin sur le Barachois
Les manifestants de ce matin sur le Barachois
Depuis samedi soir et jusqu'à dimanche matin, tous les journaux radio, télé et de la presse écrite nationale, quand ils parlaient de la visite de François Fillon à la Réunion, n'évoquaient qu'une chose : qu'elle avait été perturbée par des manifestants entendant protester contre le "PénélopeGate".

Le comble étant France Info qui, toute la nuit, toutes les demi-heures, répétait la même information en boucle, donnant l'impression que le candidat Les Républicains avait eu à affronter une armé de manifestants. Le mot "affronter" n'est d'ailleurs pas trop fort puisque ont également été évoqués des "bagarres" qui auraient opposé des manifestants anti-Fillon à des militants de Droite, et qu'il avait fallu que les gendarmes interviennent pour séparer les deux camps.

A les écouter, c'est tout juste si on n'avait pas assisté aux émeutes de ces derniers jours en banlieue parisienne !

Voilà par exemple comment Europe 1 a retranscrit les faits : "De brefs heurts sont intervenus samedi entre militants pro et anti-François Fillon, qui attendaient le candidat de la droite, en visite à La Réunion pour trois jours, devant une ferme photovoltaïque à L'Étang-Salé, a constaté une journaliste de l'AFP. Les partisans de François Fillon et leurs opposants se tenaient chacun d'un côté de la route. Les gendarmes sont intervenus pour les séparer tandis que quelques pro-Fillon voulaient arracher la banderole des anti-Fillon, des femmes de l'association des "Révoltés du 974" (le numéro du département, NDLR). Sur cette banderole était écrit "Non aux emplois fictifs". Le candidat de la droite à la présidentielle est accusé d'avoir rémunéré indûment sa femme et deux de ses enfants".

Les opposants? En fait 8 personnes...

En réalité, il y avait en tout et pour tout 8, oui 8 manifestants près de la ferme photovoltaïque de l'Etang Salé. Et tout autant à Saint-Pierre, à Mon Caprice, à l'occasion du meeting. Huit manifestants d'un côté, contre plusieurs milliers de militants de l'autre venus assister au discours de François Fillon. Mais quand on sait que la représentante locale de l'AFP à la Réunion est la responsable d'ImazPress et une ancienne de Témoignages, on comprend déjà un peu mieux...

Du discours, pas un mot. Des propositions du candidat, le lecteur ne saura rien. Les médias nationaux n'ont retenu qu'une seule chose : la visite de François Fillon a été perturbée par des manifestants !

Mieux : En fait de "bagarres", il y a juste eu un ralé-poussé quand certains militants pro-Fillon ont voulu arracher la banderole déployée par les manifestants...

A St-Denis, une quinzaine de personnes, dont une majorité d'employés communaux

Quand à la manifestation devant la statue de Roland Garros ce matin, elle regroupait en tout et pour tout une quinzaine de personnes, dont une majorité d'employés communaux de Saint-Denis.

Voila comment on déforme la vérité et comment on transforme en désastre une visite qui, malgré tout ce que l'on peut penser par ailleurs de Fillon et des emplois fictifs accordés à sa femme et à ses enfants, est malgré tout une réussite.

La visite, une réussite. Mais Fillon ne pourra malgré tout pas se présenter...

Quand à savoir ce que je pense de François Fillon, je vous renvoie à l'article que j'ai écrit intitulé "La question n'est pas de savoir si François Fillon doit partir, mais quand il va partir ". Non seulement je n'ai pas changé d'avis, mais je suis plus convaincu que jamais que l'ancien Premier ministre de Sarkozy ne pourra pas se présenter réellement à la présidentielle. Il devra se retirer avant.

Chaque jour continue à amener son lot de révélations et on ne m'enlèvera pas de l'idée que le parti socialiste est à la manoeuvre. Tout est trop parfaitement orchestré, et surtout on voit bien aujourd'hui que le parquet national financier a outrepassé ses droits. Et il continuera à le faire.

Le Journal du Dimanche annonçait hier que le PNF s'apprêtait à renvoyer François Fillon devant un juge d'instruction, voire même directement en correctionnelle, dès cette semaine. Le PNF a démenti, non pas sur le fond, mais sur la date.

En effet, si François Hollande veut faire exploser la Droite, il a intérêt à attendre le dernier moment pour annoncer le renvoi de François Fillon en correctionnelle, pour être certain que la Droite sera dans l'impossibilité de lui trouver un remplaçant... Ce qui laisserait le champ libre à Emmanuel Macron, le chouchou du président de la République...
Lundi 13 Février 2017 - 18:37
Pierrot Dupuy
Lu 14117 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

99.Posté par verolia le 20/02/2017 07:19

La presse étrangère,elle, ne dérape pas :


http://www.sudouest.fr/2017/02/02/affaire-fillon-la-presse-etrangere-fustige-l-impunite-de-la-classe-politique-francaise-3161453-4706.php

98.Posté par Léa le 16/02/2017 10:26

Il y avait 25 personnes qui étaient venu montrer leur désapprobation à la candidature de Fillon. Ils se sont fait molestés et arrachés les banderoles, pancartes et casseroles dans leurs mains par 5 nervis du parti Les Républicains (Fillon) . Des vidéos attestent et le prouvent. Les journalistes nationaux étaient outrés de voir cette atteinte à la démocratie , ils ont très bien fait leur travail de journalistes, il n'y a qu'à la Réunion que certains pseudo-journalistes se vendent pour trois canards/deux poules.

97.Posté par I. Moral le 15/02/2017 15:18

Un peu avant les primaires, je m'étais surpris en train de "fillonner', mais aujourd'hui, je me sens totalement provocateur et casse-cou ! PLACE à Marine Le Pen !! Vive la Révolution !!!

96.Posté par Yannickfoutssa le 15/02/2017 12:43 (depuis mobile)

Certain reunionnais n ont meme pas lu son programe et les lois faitent pendant son quinquenat sous sarko.
En bref fontaine dit allon met a lu les employes municipaux y vont la tete dans le fillon...
Affaire a suivre

95.Posté par verolia le 15/02/2017 07:42

" - François Fillon : Il y a un problème d’abaissement du niveau d’éthique dans la vie politique. [...] Il y a des ministres qui ne paient pas leurs impôts. [...]

- Journaliste : Vous pouvez pas mettre Sarkozy et Thévenoud sur le même plan.

- François Fillon : Ce que je mets sur le même plan, c’est la manière dont le système politico-médiatique passe sur toutes ces affaires. Tout ça, ça fait la une pendant trois jours, et puis ensuite c’est fini, on n’en parle plus. Et moi, sur le terrain, je rencontre tous les jours des gens qui me disent : 'Moi, quand je passe devant le radar, je paie'...."

http://lelab.europe1.fr/quand-francois-fillon-regrettait-que-les-scandales-ethiques-ne-fassent-la-une-des-journaux-que-pendant-trois-jours-2978276

94.Posté par Pamphlétaire le 15/02/2017 02:40

Dans la famille Les Républicains, c'est au tour du porte-parole de Fillon filou que le Canard Enchaîné s'est intéressé....

Thierry Solère soupçonné de fraude fiscale, selon le "Canard enchaîné"
Le porte-parole de François Fillon serait sous le coup d'une enquête préliminaire menée par la police judiciaire de Nanterre
.

NOTA ; Le conditionnel étant employé, c'est en partie rassurant, n'est-ce-pas?

93.Posté par Dazibao le 14/02/2017 18:44

84.Posté par las pirine le 14/02/2017 15:15
Vous voulez vous réveillez avec une France Forte ou une France aussi dramatique ce qu' on a
...........................................

De 2007 à 2012, François FILLON a été 1er ministre de SARKOZY et ensemble ils ont refilé le pouvoir aux socialistes. S'ils avaient été aussi forts, le peuple français ne leur aurait pas botté les fesses.

Le comble c'est que FILLON revient en clamant: "je suis le seul à pouvoir réformer la France".....Pourquoi, il ne l'a pas fait de 2007 à 2012 ?

92.Posté par choulou le 14/02/2017 18:03

Je propose une notion pour nos politiques... L'éthique (du grec ethos « caractère, coutume, mœurs ») est une discipline philosophique portant sur les jugements de valeur. L'éthique se définit telle une réflexion fondamentale sur laquelle la morale établira ses normes, ses limites et ses devoirs...

91.Posté par Oula le 14/02/2017 17:39

Sauf que le titre de l'article dont Pierrot fait référence a été changé entretemps.

Le fait que le programme de FF pour l'Outre mer n'a pas l'air de faire sourciller Pierrot et les poujadistes de service : il ne touchera ni au nombre de fonctionnaire ni à l'octroi de mer.

Bref, un bel exercice d'avalement de couleuvre.

90.Posté par avocat et associé le 14/02/2017 17:32

******************Je ne suis pas un moraliste mais un juriste et je me limite à examiner cette affaire du seul point de vue de nos lois .***********************


Quelle est la différence entre un fonctionnaire et un chômeur ?
- Le chômeur a déjà travaillé.  



 
Que se disent deux fonctionnaires qui se croisent dans le couloir au bureau ?
Ah, toi aussi tu as des insomnies !



 
Quelle est la différence entre un fonctionnaire et un paquet de lessive?
- Un paquet de lessive contient toujours au moins trois agents actifs.

 
Le gouvernement à décidé d'adopter un principe japonais, soit l'exercice physique sur les heures de boulots afin de garder les Fonctionnaires en bonne forme. Premier essai: une cassette vidéo distribuée à tous les Fonctionnaires. En voici un extrait:
- Et un, en haut... Et deux, en bas... Et trois en haut... Et quatre en bas... Parfait! Maintenant on change de paupière....



 
Quelle est la différence entre un employé et du bois ?
- Il n' y a que le bois qui plie


   
 
Comment reconnait-on un fonctionnaire dans un camp de nudiste ?
- C'est celui qui à de la corne aux fesses !

89.Posté par VIEUX CREOLE le 14/02/2017 17:24

DU TEMPS D' ALAIN PEYREFITTE, LA TELEVISION ET LA PRESSE FRANCAISE EN GÉNÉRAL (à part deux ou trois Journaux , tout au plus!) REPRÉSENTAIENT, DISAIT-ON OFFICIELLEMENT , "LA VOIX DE LA FRANCE " (sic !)...Depuis ,la presse s"est considérablement diversifiée surtout depuis 1981 et années suivantes .... et des Journaux humoristiques ,des Journaux d’investigations , d’opinions sont apparus ....
CELA " SEMBLE , DE TOUTE ÉVIDENCE , DÉRANGER UN CERTAIN NOMBRE DE CONCITOYENS DE "FRANCE ET DE NAVARRE"!!!

88.Posté par JORI le 14/02/2017 16:52

87.Posté par emilien le 14/02/2017 15:32 (depuis mobile)
Et Machiavel , ce ne serait pas vous par hasard??. A moins que vous ayez des preuves de ce que vous avancez!!. Bon courage.

87.Posté par JORI le 14/02/2017 16:50

79.Posté par Pierre Balcon le 14/02/2017 13:32
Donc quand vous écrivez: "DONC attendons nous non pas à une mise en examen comme on le lit souvent sous la plume d'ignorants , mais à l'ouverture d enquêtes judiciaires ( au pluriel ) partielle ou totale , avec donc dessaisissement du parquet financier au profit d'un juge d'instruction , agissant cette fois sous le contrôle d'une instance collégiale d'instruction . Et là on en a pour 2 ans ! ", on doit comprendre que vous soutenez le contraire!!. Bravo.

86.Posté par JORI le 14/02/2017 16:47

84.Posté par las pirine le 14/02/2017 15:15
Une France "forte" à l'image de celle de 2007/2012 où votre Fillon était à la tête du gouvernement????. Et chez vous ce n'est pas la presse qui envahit votre esprit mais la naïveté.

85.Posté par Dazibao le 14/02/2017 15:46

Exemple des méthodes de François FILLON:

(Références : L'article "Le procureur Fillon aux basques de Sarko" en page 3 du Canard enchaîné du 12/11/2014.
Fillon a beaucoup insisté pour coller une plainte de l'UMP aux basques de Sarko à propos du paiement des pénalités financières pour dépassement ds comptes de campagne).



"François Fillon aurait demandé à l’Elysée d’intervenir pour accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy. Après le démenti de l’intéressé, Le Monde détaille samedi 8 novembre le contenu d’un enregistrement où Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l’Elysée, raconte à deux journalistes le déjeuner où François Fillon a fait cette demande.

Les auteurs du livre ont dévoilé l’existence d’un enregistrement pour contrer les démentis des deux intéressés.

« En gros, son discours, c’était de dire : ‘Mais tapez vite, Tapez vite !’ (…) Et puis il me dit : ‘Mais Jean-Pierre, t’as bien conscience que si vous ne tapez pas vite, vous allez le laisser revenir ?’ (…) Faut aller vite (…) pour lui casser les pattes avant' », raconte aux deux journalistes le secrétaire général de l’Elysée.

Jean-Pierre Jouyet commente: « Il voulait me faire passer vraiment le message : il était très choqué de ce qu’il avait vu. Et je connais Fillon, il n’aime pas Sarkozy......etc.".

84.Posté par JORI le 14/02/2017 15:45

76.Posté par flora le 14/02/2017 12:33
Des "calomnies", c'est vous qui le dîtes à moins que vous ayez la plainte de Fillon entre les mains!!.

83.Posté par JORI le 14/02/2017 15:43

72.Posté par Daniel le 14/02/2017 11:54
Et où serait la tromperie dans la mesure où Fillon lui même n'a pas porté plainte????.

82.Posté par emilien le 14/02/2017 15:32 (depuis mobile)

Machiavel a bel et bien existé. Il a laissé des orphelins. Hollande en fait partie. Ce qu''il n''a pas réussi en tant que président "normal", il le fait en coulisses. C''est sa place préférée. Il prépare l''arrivée de Marine LePen.La honte!

81.Posté par Simon le 14/02/2017 15:25

on s'en fou de qui veut le descendre, pourquoi c'est fait à ce moment là etc. C'EST UN MEC QUI VEUT RELANCER LE NUCLEAIRE. Juste avec ça ça devrait ouvrir les yeux des gens bon sang !!! et ben non créol y tete même ! comment y fai ek zot

80.Posté par Dazibao le 14/02/2017 15:16

C'est la presse qui fait l'opinion et en matière d'élections, les médias dans leurs propagandes, usent de méthodes subliminales.

C'est pour cela que certains riches achètent des journaux. L'exemple type est DASSAULT.

79.Posté par las pirine le 14/02/2017 15:15

Vous voulez vous réveillez avec une France Forte ou une France aussi dramatique ce qu' on a, le gouvernement nous a utilisé, aujourdhui on a un Emmanuel qui a été un plus que proche du président actuelle, une Le Pen qui représente le racisme, ou va t on.
Tout est dans nos mains ne laissez pas la presse envahir notre esprit ne faisons pas comme 2012 élire pour être cuit et regretté !!!!!

78.Posté par Dazibao le 14/02/2017 15:12

@60

"DONC attendons nous non pas à une mise en examen comme on le lit souvent sous la plume d'ignorants , mais à l'ouverture d enquêtes judiciaires ( au pluriel ) partielle ou totale , avec donc dessaisissement du parquet financier au profit d'un juge d'instruction , agissant cette fois sous le contrôle d'une instance collégiale d'instruction . Et là on en a pour 2 ans ! .

Moralité : les journalistes disent vraiment n'importe quoi..............
......................................................................................

Il en est de même pour vous qui êtes dans l'approximation constamment partiale, et pire soutenue avec une suffisance certaine.

1. Lisez la Circulaire du 31 janvier 2014 de politique pénale relative au procureur de la République financier NOR: JUSD1402887C

2. C'est le parquet financier qui décidera d'autorité, s'il "classe sans suite" ou s'il ouvre une information ou s'il se désiste au profit d'un autre parquet dit de " droit commun", tout cela en coordination avec le procureur général de Paris. S'il se désiste, cela sous-tend bien sûr qu'il n'y a pas de classement sans suite. Dans le cas d'ouverture d'information par le PNF ou d'un autre parquet, ces derniers, contrairement à votre affirmation, ne sont pas exclus du dossier (ils peuvent demander au juge des actes d'instruction). D'ailleurs, après l'instruction, le dossier est renvoyé par le juge au parquet qui l'a saisi (ordonnance de non lieu, de renvoi devant un tribunal mais possibilité pour le parquet de faire appel contre l'ordonnance du juge d'instruction ou de demander une information supplémentaire).

3. En cas d'ouverture d'information, contrairement à vos assertions, le juge d'instruction désigné "n'agit pas sous le contrôle d'une instance collégiale". Il reste maître de l'instruction et des décisions (Article 83-2 du CPP: "En cas de cosaisine, le juge d'instruction chargé de l'information coordonne le déroulement de celle-ci. Il a seul qualité pour saisir le juge des libertés et de la détention, pour ordonner une mise en liberté d'office et pour rendre l'avis de fin d'information prévu par l'article 175 et l'ordonnance de règlement).

77.Posté par eve le 14/02/2017 15:00

La lettre lue par un groupe de députés Les Républicains à François Fillon

Voici ce que les élus menés par le député George Fenech ont dit à François Fillon ce matin lors d'une réunion de groupe Les Républicains en présence de M. Fillon. La lettre est publiée par la chaîne LCP :


Cher François Fillon,
le 1er février, depuis ton siège de campagne, tu nous demandais de tenir encore quinze jours, avec la conviction que la situation se clarifierait favorablement.
Or ce délai expire et aucune clarification n'est à ce jour intervenue.
Dès lors, notre inquiétude est très vive face à l'empêchement de notre famille politique, les Républicains, à concourir à l'élection présidentielle dans la sérénité et la dignité.
Aussi, face à cette crise majeure, il est de ton devoir de réunir sans délais le bureau politique de notre mouvement, seule instance légitime pour décider des conditions dans lesquelles nous pourrions redonner espoir et confiance au pays"





76.Posté par robert le 14/02/2017 10:54

On devrait reprendre les bêtises écrite par ce monsieur sur les semaines en arrière La poin la honte

75.Posté par KLOD le 14/02/2017 13:34

vive zinfos , malgré les chimères de M. Pierrot !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

74.Posté par Pierre Balcon le 14/02/2017 13:32

à,Jori

Ou ai je écrit que
"j'avouais que leurs révélations pourraient déboucher sur.." c'est du n'importe quoi .
C'est même le contraire que je soutien ! Le Parquet financier a été informé bien avant le Canard qui n'a été activé que pour créer le scandale.
Je connais la question et , comme on dit , croyez mon expérience !

Je ne suis pas un moraliste mais un juriste et je me limite à examiner cette affaire du seul point de vue de nos lois .

Deux principes fondamentaux :
- secret de l'instruction
- présomption d'innocence.

A ce double point de vue je maintiens que nos journalistes sont nocifs au fonctionnement normal de notre société.
La logique du Canard est une logique financière . Ses tirages ont augmenté de 300 % avec cette affaire!

On me dira : mais la justice roupille et ne fait pas son travail quand elle n'est pas aiguillonnée par la presse .
Je réponds : réformons la justice tout simplement

73.Posté par La Cata le 14/02/2017 13:20

En taule fifi !

72.Posté par flora le 14/02/2017 12:33

La presse raffole des calomnies !!!
Dés fois je me demande s'ils sont là pour informer la population ou plus dans les la di la fé !!!!

71.Posté par kersauson de (P.) le 14/02/2017 12:31

oteeeeee DUPUY974
tu roules qd meme pas pour les gens qui usent et abusent des deniers publics

pas toi
DUPUY974
T qd meme po du coté des Didix-Fricotin, et autres dalons de fiyon
et le mairdeux sinpier !!! ou etheve le fou du foot

pas twa dupuy !!!

et qu en pense ton ex-ami Jacques T !!

70.Posté par Kiwi le 14/02/2017 12:25 (depuis mobile)

55 jujube
....... Et il y en avait de nombreux autres dont je n''aurai pu soupçonner la présence...

Pourquoi ?

Vous avez quand même conscience que c''est honteux, c''est déjà bien !

69.Posté par Matthieu le 14/02/2017 12:06

En faire tout un plat pour pas grand chose, c'est incroyable! Un peu plus et ils auraient parlé d'émeute! Je m'interroge sur la qualité de l'information et de relais qui nous parviennent d'ailleurs. Fillon aura durant son séjour rencontrer beaucoup de gens favorables!

68.Posté par Daniel le 14/02/2017 11:54

Je trouve que ce genre de pratiques relèvent d'une autre époque, et que les journalistes devraient s'interroger sur leur rôle au sein de la campagne! Informer ce n'est pas tromper!

67.Posté par pipoteur le 14/02/2017 11:49

Bravo Pierrot pour toute l'énergie que tu dépenses pour sauver le soldat Fillon et par ricochet ton ami, ton âme, ton sang (lol) Didier le grand.
Quand un Grand journaliste comme toi, intègre, totalement impartial (sic) se permet de juger ses confrères, on ne peut que s'incliner :)

66.Posté par bouboul974 le 14/02/2017 11:32

Si la presse à dérapé ici, mais depuis 5 ans qu'à t-elle fait Mr DUPUIS!!!!

65.Posté par JORI le 14/02/2017 11:30

61.Posté par guénaelle le 14/02/2017 10:15
"la presse est payé pour raconter des contes", vous avez raison même que toutes les interventions de Fillon dans les médias, ce n'est pas lui en réalité mais un humanoïde confectionné par ces mêmes médias à des fins du complot que vous, naïfs de droite, dénoncez!!!.

64.Posté par JORI le 14/02/2017 11:27

59.Posté par Pierre Balcon le 14/02/2017 10:06
Comment pouvez vous écrire: " les journalistes disent vraiment n'importe quoi et constituent un danger pour notre démocratie" et avouer que leurs révélations pourraient déboucher sur " l'ouverture d enquêtes judiciaires ( au pluriel ) partielle ou totale , avec donc dessaisissement du parquet financier au profit d'un juge d'instruction , agissant cette fois sous le contrôle d'une instance collégiale d'instruction . Et là on en a pour 2 ans ! ." . Vous dîtes vraiment tout et son contraire. Le pire dans un même post.

63.Posté par JORI le 14/02/2017 11:21

58.Posté par JUJUbes le 14/02/2017 10:00
"Que ceux qui croient au retour en force de Fillon trouvent ici des raisons d'espérer!" et espérer en quoi??. Auriez vous, vous aussi, oublié que Fillon a gouverné les France entre 2007 et 2012 avec le bilan que l'on connait!!. Petit rappel rien que pour vous: records de chômage et d'endettement et absences de croissance et de pouvoir d'achat. Et vous osez parler d'espoir!!.

62.Posté par JORI le 14/02/2017 11:16

51.Posté par guénaelle le 14/02/2017 08:01
Vous parlez de qui quand vous évoquez "ces gens", ces trépanés naïfs qui suivent comme des moutons Fillon????.

61.Posté par JORI le 14/02/2017 11:08

30.Posté par Estelle le 13/02/2017 22:01
"Bien sûr qu'il y a manoeuvre socialiste", je suis sur que vous avez des preuves puisque vous vous sentez meilleur que les médias!!!.

60.Posté par bouboul974 le 14/02/2017 11:07

On se demandait qui avait écris l'article , ben voyons ! c'est Pierrot! seul journaliste à ne pas parler de l'affaire "fillon" hahahahahahah!!!

59.Posté par TICOQ le 14/02/2017 10:15

On sent bien le parti-pris de l'article, mais quoi qu'il en soit la Droite française est morte et le PS agonisant. Le Front de gauche inaudible et un Macron en nouveau Messie.

58.Posté par guénaelle le 14/02/2017 10:15

la presse est payé pour raconter des contes, sois on est bourrique et on avale tout, soit on pense à notre demain, et mettre en place un président qui peut redresser la France Fillon, ou un président qui va ,nous réserver bien des surprises Le Pen Macron

57.Posté par TICOQ le 14/02/2017 10:12

Aucun candidat, et certainement pas Macron dont on ne sait rien du programme...à 2 mois des élection..., n'arrive à la cheville de Marine Le Pen ! Seule à incarner non pas le changement mais la réforme totale, la reprise en main de ce pays !!!!!

56.Posté par Pierre Balcon le 14/02/2017 10:06

VOILA UN ARTICLE D'UNE PERVERSITE INCROYABLE ET D'UNE IGNORANCE hélas devenue banale .

En gros Pierrot nous dit 3 choses :

- 1 - le traitement médiatique que nous infligeons à Fillon est dégueulasse et injuste ;
- 2 - il résiste et bouge encore le bougre ;
- 3- nous en viendrons à bout . On aura sa peau !

Transposons dans un autre domaine :
- Le traitement médical qu'on vous a prescrit est nul ; mais qui donc vous a fait cette ordonnance ?
- Quoi ! Vous vivez encore !
- Mais ne vous inquiétez pas ; vous êtes de toute façon condamné

IGNORANCE des règles de droit ( procédure pénale en l'occurrence )
L'issue possible de l'enquête préliminaire est beaucoup plus complexe que ce qu'avance Pierrot dans son billet . il lit trop le JDD.

La presse démago, menteuse et ignorante a fait un "paquet " de toute cette affaire, mais en droit tout doit être considéré de manière dissociée : les faits , les éventuelles fautes et les chefs d'accusation , les responsabilités , les procédures etc.. .
- les séquences incriminées doivent être distinguées parce qu'évidemment les conditions d'emploi et de rémunération ont beaucoup varié sur la période ;
- les emplois fictifs ( gestion publique ) répondent à un concept différent de celui d'abus de bien social ( gestion privée )
- les protagonistes incriminés sont différents ( 3 employeurs ) .
- l'ouverture éventuelle d'enquêtes judiciaires ouvrirait des voies de recours nouvelles à la défense.
- Il est en tout cas à peu près exclu qu'on aille vers une citation directe tant les éléments de preuve sont incertains et difficile à invoquer , le travail d'un collaborateur de ce type étant largement immatériel ,

DONC attendons nous non pas à une mise en examen comme on le lit souvent sous la plume d'ignorants , mais à l'ouverture d enquêtes judiciaires ( au pluriel ) partielle ou totale , avec donc dessaisissement du parquet financier au profit d'un juge d'instruction , agissant cette fois sous le contrôle d'une instance collégiale d'instruction . Et là on en a pour 2 ans ! .

Moralité : les journalistes disent vraiment n'importe quoi et constituent un danger pour notre démocratie
Je propose en conséquence non seulement de leur enlever toute aide publique mais de les taxer pour activité nuisible à la société.

Petite remarque qui plaide en faveur de l'emploi de sa femme ( ou mari ) comme collaborateur (ice ) parlementaire : Rappelez vous ce qui est arrivé à Ségolène Royal en 2007 . Evelyne Pathouot, qui était jusque là l'assistante de Mme Royal , licenciée dans des conditions qu'elle contestait , lui a fait un procès . Elle a ensuite changé de camp pour se venger . Elle est aujourd'hui assistante parlementaire de deux députés UMP des Vosges, Vous imaginez tout ce qu'elle sait sur les socialistes et Ségolène . De quoi faire exploser la carrière de l'intéressée .
Alors je dis oui au libre chois par le député ou sénateur de ses collaborateurs !
C'est quand même pas très difficile à comprendre !!!

55.Posté par JUJUbes le 14/02/2017 10:00

Merci Pierrot pour cet article et ton analyse des compte rendus de la presse nationale sur la visite de l'ancien premier ministre.
Je vais revenir chronologiquement sur "l' affaire"
Au début il y a eu les révélations du canard savamment distillées sur trois mercredis , jour de parution du canard.
première question :le canard avait il les informations de façon échelonnée ou les avait il toutes dès la première parution. Si oui, pourquoi avoir fait ce choix?
Trois mercredis, trois grosses éditions , trois grosses ventes!
On a donc subi les assauts répétés, non seulement du canard mais de beaucoup de médias. J'avoue que même si au départ j'ai trouvé l'ancien premier ministre, maladroit dans ses déclarations sur l'acharnement.
Mais comme en quinze jours la boucle continue d'une info déjà portée à la connaissance du public commençait à me barber, j'ai pris un peu de recul.
Mais patatras , sur Antenne Réunion, lors d'une interview en direct , ne voilà pas que le journaux de service demande à F. Fillon si ayant présenté des excuses aux Français il y une semaine, monsieur Fillon allait présenter aussi des excuses aux Réunionnais. NON mais, comme si les Réunionnais n'avaient pas reçu ce message! Quelle question sans intérêt sinon apparaitre sur l'écran. Si j' étais employeur de ce "journaliste" je lui paierai bien un stage de formation. Il s'était déjà fait remarquer lors du passage de Marine Le Pen.
Merci monsieur Fillon de l'avoir remercié dans les termes qui me passaient dans la tête à ce moment précis.
A savoir que lorsqu'on s'adresse aux Français, les Réunionnais que nous sommes étant nous mêmes français, on n'avait pas besoin d'autre message, sauf peut être pour le journaliste sourd.
Enfin sur le meeting de dimanche.
J'ai voulu me faire une idée des gens qui qui se retrouveraient dans le meeting. Contrairement à ce que disait Margie le matin même, il n'y avait pas une multitude de cars; mais beaucoup de voitures et de gens qui sont venus par leurs propres moyens. D'ailleurs j'ai retrouvé de nombreux amis, sans qu'on se soit concertés. Et il y en avait de nombreux autres dont je n'aurai pu soupçonner la présence, qui étaient dans la foule pour applaudir et encourager notre candidat.
Le nouveau départ c'était peut être dimanche à Saint Pierre.
Que ceux qui croient au retour en force de Fillon trouvent ici des raisons d'espérer!

54.Posté par ZembroKaf le 14/02/2017 09:38

Quand à la manifestation devant la statue de Roland Garros ce matin, elle regroupait en tout et pour tout une quinzaine de personnes, dont une majorité d'employés communaux de Saint-Denis.


Combien d'employé de la Civis et la grande métropole d'équilibre du Sud (Saint Pierre) gentiment conviés à "mon caprice"...."in pé sin pol" aussi pou fé lo tas ???
- 8000 personnes après avoir bu sirop canne à 45° ce qu'à vu le "grand barman" de La Région...malheureusement 2000 et en étant très généreux 3000 !!!

MiLiKe Pénélope...femme de dossiers dorés !!!

53.Posté par Maresco le 14/02/2017 09:37

A Post 1.
Entre Macron ou Hamon... il y aura Mélenchon, et au 2e tour toute la droite + Macron + Hamon votera... Le Pen!

52.Posté par Fidol Castre le 14/02/2017 08:54

Nous sommes habitués. Qui se souvient de la mise en scène pour une manif de Mélenchon qui avait un flop ?


51.Posté par la cagole le 14/02/2017 08:51

La droite locale est la première a faire pression sur les employés communaux. Alors arrêtez de faire les hypocrites !

50.Posté par GIRONDIN le 14/02/2017 08:43

On ne jamais si:

...... Déclaration des devoirs
Les devoirs essentiels du journaliste, dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements, sont :
1) respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître ;
2) défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique ;
3) publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents ;
4) ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents ;
5) s’obliger à respecter la vie privée des personnes ;
6) rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte ;
7) garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement ;
8) s’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information ;
9) ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs ;
10) refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.
Tout journaliste digne de ce nom se fait un devoir d’observer strictement les principes énoncés ci-dessus ; reconnaissant le droit en vigueur dans chaque pays, le journaliste n’accepte, en matière d’honneur professionnel, que la juridiction de ses pairs, à l’exclusion de toute ingérence gouvernementale ou autre......


...... Le journaliste a le droit de refuser toute subordination qui serait contraire à la ligne générale de son entreprise, telle qu’elle est déterminée par écrit dans son contrat d’engagement, de même que toute subordination qui ne serait pas clairement impliquée par cette ligne générale......
Munich, 1971

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Mai 2017 - 14:06 Thierry Robert a de l'humour...