Société

"Viré" de sa propre entreprise, un agent immobilier mène une grève de la faim


"Viré" de sa propre entreprise, un agent immobilier mène une grève de la faim
C’est devant un lieu symbolique qu’il a choisi de mener son combat. Depuis le vendredi 12 juin, Christian Combaud est en grève de la faim devant la Chambre de Commerce et d’Industrie. Cet agent immobilier a été exclu de sa propre entreprise par son associé.

Il y a deux ans, Christian crée une plateforme de gestion locative avec 5 autres personnes. Dont un peu scrupuleux contre lequel des locataires et des propriétaires se retournent. Certains associés reprochent alors à Christian son manque de solidarité. "Je refuse de soutenir des associés au comportement d’escroc, justifie-t-il. J’ai une éthique." 

Les relations se dégradent tandis que les ventes chutent. Quatre de ses associés décident de vendre leurs parts, estimant qu’ils ne participent pas assez à la vie de l’entreprise. Christian souhaite alors racheter les parts, mais c’est son associé principal qui lui est préféré.

"Il continue d'encaisser les loyers des locataires sans les reverser aux propriétaires"

"Depuis le 15 avril, je vis un enfer", raconte-t-il. Après être devenu actionnaire majoritaire, son associé convoque une assemblée générale et nomme un nouveau gérant: "Il m’a également coupé mes adresses mails, mes lignes téléphoniques que je payais avec mes deniers personnels, mon accès au compte bancaire. Et fait sauter les serrures de l’une de nos deux agences" situées à Sainte-Clotilde et Saint-Benoît.

"Viré" du jour au lendemain, Christian Combaud n’a plus de ressources. Ses locataires seraient également victimes de son associé. "Ils continuent de payer leur loyer alors que les propriétaires ne perçoivent plus rien."

Le chef d’entreprise a saisi le juge des référés pour déclencher la procédure d’extrême urgence. Mais visiblement, "le tribunal de commerce a estimé qu’il n’y a pas d’urgence, déplore-t-il. Quand c'est Carrefour par contre, la situation est débloquée dans les heures qui suivent".

Si une conciliation est prévue le 8 juillet prochain, Christian Combaud craint que son dossier ne soit traité qu’après les vacances judiciaires: "En attendant, je me retrouve sans rien".

"Je suis indigné qu’un dirigeant puisse être mis à la porte de sa propre entreprise, ajoute Christian. C’est totalement impensable, illégal et abject." 

Le soixante-huitard poursuivra sa grève de la faim "tant qu'une solution ne sera pas trouvée". A 61 ans, Christian prévoyait de prendre sa retraite en janvier.
Dimanche 21 Juin 2015 - 10:24
GG
Lu 6847 fois




1.Posté par lea le 21/06/2015 11:39 (depuis mobile)
On ne peut pas être viré de"son" entreprise voyons.. Mr il y a des gens qui meurents de faim d''autres qui sont malade et il y en qui sont même en train de bosser durvraiment dur pour essayer de survivre!!! Honnêtement allez vous cher her un emploippp

2.Posté par lea le 21/06/2015 11:40 (depuis mobile)
Une grève de la faim en 4.4 euh .....

3.Posté par maçonnerie le 21/06/2015 12:47
c'est quoi un pacte d'actionnaire...?

4.Posté par SAVIGNY le 21/06/2015 12:51
avoir 61 ans ce n'est pas être un soixante huitards ....c'est la loi des affaires du business des requins aussi dangereux si ce n'est plus que ceux de l'océan la justice s'en fout de son affaire elle compte pas et c'est un métro donc en connaissance de cause je sais comment la justice et l'administration réagit à notre encontre à la réunion donc il a pas trop le choix: 1) il se suicide mais bon (c'est lâche), 2) l flingue son ex associé (il va finir sa vie en prison ) mais au moins il sera nourri loger blanchi, 3) il continue sa grève de la faim, (il sera médiatiser, ridiculiser, moquer, et pas du tout soutenu par les créoles qui pensent que nous les métros sommes des méchants arrogant, riches, profiteurs, ec....) Amen

5.Posté par olivier Montfort le 21/06/2015 13:00
Post 2 tu voudrais qu'il mange ses pneus ? Je suis compatissant mais de la à dire qu'il s'agit d'un soixante-huitard je ne comprends pas le rapport, surtout qu'en 68 il avait 14 ans.

6.Posté par Victime le 21/06/2015 13:13 (depuis mobile)
Mon frère et moi avons subi la même mésaventure en plus énorme ! Je souhaite bon courage à ce monsieur et que justice lui soit rendue. Il faut avoir goûté à l''injustice pour comprendre la détresse des victimes !

7.Posté par riri le 21/06/2015 13:51
Non mais plus de ressource
Christian Combaud n’a plus de ressources
avec un gros 4x4 intérieur cuire vente le 4x4 racheter un tit loto d'occasion et avec le reste ou gagne vire 4 5 mois trankil

8.Posté par un fou le 21/06/2015 13:57
Ayant étant volé de ma société il y a quelques années, je ne peux rien dire sauf que le vol ne mène nul part et tôt ou tard sans votre intervention il se fera shooté on ne peut changer quelqu'un par conséquent il sera shooté malgré tout
vivez votre retraire et reprenez les clients
ma fille apprend çà à l'école les hommes naissent libres et égaux en droits oubliez le pacte d'associé ou autres bétises destinés à enrichir les avocats prenez votre courage et relancez une affaire
personne ne viendra vous voler à part vous même

9.Posté par Aliça le 21/06/2015 16:22
J'ai connu la même chose , il y a quelques années, ça c'est terminer au tribunal et mon associé a eu gain de cause, je vous souhaite bon courage. S'il est majoritaire et gérant .. alors là ... c'est pas gagné ....

10.Posté par ti caffre le 21/06/2015 16:55
Ce Monsieur est incompétent dans la gestion des biens il était gestionnaire de ma maison il a fait signer la locataire (qui perçoit le RSA,la CAF qui ne travaille pas) sans prendre de caution mais il a récupérait les deux premier mois de loyer comme caution.
Depuis 7 mois la locataire ne paie pas son loyer de 900 euros, il ne fait rien et je ne suis pas le seul dans ce cas
La semaine dernière j'apprends que l'Agence REUNION IMMOBILIER sera en Cessation d'activité au 30 Juin

11.Posté par MMCRLP le 21/06/2015 18:03
Une grève de la faim en 4.4 euh .....


Un 4x4, ça fait toujours fantasmer.

12.Posté par babar run le 21/06/2015 18:21
En même temps....quand on est trop honnête...... on ne devient pas gestionnaire de biens.....

13.Posté par Laurent le 21/06/2015 20:19
C koi zot problème lé gars ! C pas parce que li néna un gros loto que li doit pas manifeste à li ! Monsieur fait valoir ou droit , mi souhaite à ou bon courage et tiens bo avec ! Nou vi dans un monde ou les gens critique en fonction de ce que ou néna !

14.Posté par titi le 21/06/2015 21:23
Par experience de gestion de relation conflictuelle, j'attire l'attention de tout le monde sur le fait que nous ayons qu'une version des faits qui forcément peut choquer.nous n'avons pas l 'ensemble du contexte.la victimisation, il faut toujours être prudent. C'est bien pour ça que c'est a une juridiction de trancher. Ce monsieur, il attire l'attention de la population, en donnant des éléments qui le placent d'emblée en victime et en plus il décide de faire forcing en se privant de faim. Tout ceci traduit réellement une personnalité qui m'interpelle. Lorsqu'on a une certitude que juridiquement on est clean, on ne fait pas du forcing pour attirer la compassion. On assume avec du concret. Ftanchement, j'ai vu des parcours de vie chaotique et sans cesse je cotoie des gens qui vivent avec de vraies urgences sociales et qui ne font pas ce genre de caprice. Je suis desolee mais le privé ne se traite pas dans le grand public. Ds un pays comme la france, on ne peut pas dire qu'on est sans ressource. Va a la caf et demande le rsa à minima en attendant ton audience. Tu ne peux pas être prioritaire, je suis daccord avec la justice. Ton caprice traduit ta personnalité.

15.Posté par poulette le 21/06/2015 23:41
Vive la Réunion sans foi ni loi un système coloniale , plus rien n étonne

à qui le tour demain , voila la Réunion aucune solidarité une réalité 89% des Victimes

16.Posté par lo kaf le 22/06/2015 07:38
LA DGCCRF devrait vraiment mettre le nez dans la gestion des agences immobilières et syndic je pense qu'il y a un de quoi faire chez nous!

17.Posté par ticoq le 22/06/2015 09:51
Comment on peut être soixante-huitard a 61 ans ???

18.Posté par Marc payet le 23/06/2015 20:49
Quand on connait le Gugusse et sa manière de faire de la gestion, on comprend pourquoi personne ne veut plus travailler avec cet énergumène... Je souhaite bon courage à son entreprise pour réparer ses dégâts... Quant à ce qu'il raconte, il n'y a que lui pour le croire et une certaine presse partiale, sans objectivité et qui ne vérifie pas ses sources.
Attendons de voir... La justice pénale a été saisie je crois.....:)

19.Posté par Jérôme le 23/06/2015 21:40
L'arroseur arrosé !...

Enfin, il y a une justice !!! ..; Merci à ceux qui ont stoppé ce "monsieur" dans ses activités plus que douteuses... J'ai eu affaire à ce triste sir et croyez-moi, comme incompétent et arnaqueur, y'a pas mieux !!!.
J'ai récupéré un appartement dans un état pitoyable (+ de 4000 euros de travaux) "grâce" à ce GOMBAUD Christian, sans toucher un seul loyer !!! Il avait installé dans mon appartement un cas social qui n'a jamais payé les loyers... Quant à la CAF, il me disait qu'elle servait à payer le huissiers !!!

J'espère vraiment que la justice va s'intéresser à ce GOMBAUD Christian. En tous les cas, je sais que des propriétaires se sont regroupés en collectif et association pour entamer une action de groupe contre ce pitoyable "gestionnaire", plus préoccupé par ses commissions que par la tranquillité de ses clients.

Quant à la teneur de l'article, le pigiste devrait trier le grain de l'ivraie... Il ne doit pas être professionnel ou alors, y'a plus de presse !

20.Posté par Clain Michel le 24/06/2015 20:19
Que de bêtises véhiculées par une certaine presse !
Des règles gouvernent une entreprise et la version de ce Monsieur GOMBAUD nous poussent à nous questionner sur ses véritables motivations ?
1) Comme le souligne le poste 1, on ne peut se faire "virer" de "son" entreprise... s'il a été "débarqué", cela n'a pu se faire que d'une manière légale, en réponse par exemple à des faits commis par lui même et dont il doit assumer les conséquences. En outre, ce ne pouvait être "son" entreprise, sinon il y serait toujours !
2) Au nom de quoi, la justice devrait-elle se prononcer en sa faveur, sur des affirmations qui lui sont propres, sans prendre en considération les arguments de son adversaire que l'on ne connait ici nullement ? Quelle est cette façon de faire qui, grossièrement signifie : Si vous ne me donnez pas raison, je fais une grève de la faim :" La justice doit pouvoir être rendue de manière sereine et sans subir aucune pression quelle qu'elle soit et surtout pas celle de celui qui la saisit !..
3) Celui qui médiatise une telle affaire doit forcément y avoir intérêt, surtout pour détourner l'attention des vrais problèmes inhérents à une telle situation. Haranguer quelques copains, quelques apprentis journalistes, et d'autres qui n'y connaissent rien, pour exposer une fausse cause, traduit une volonté de ne pas aller à l'essentiel, voire même de le cacher...Alors méfiance.

En lisant cet article et ceux parus dans les journaux, à la va-vite, sans prendre le temps d'interroger l'autre partie, sans rechercher une certaine "vérité" on traduit bien le fonctionnement anormal d'un état de droit, mais surtout le fonctionnement manichéen d'une certaine presse, toujours à la recherche d'une "pauvre victime"...à étaler en pâture aux lecteurs dont la compassion déborde parfois. A tort bien évidemment.

Préférez toujours les chemins de crêtes pour voir l'essentiel...Et vous verrez peut-être un agneau se transformer en loup... C'est une belle image, car ce monsieur n'a rien d'un berger.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales