Faits-divers

Violent envers sa femme, 18 mois de prison


Violent envers sa femme, 18 mois de prison
Josué Técher a été condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis par le tribunal correctionnel. Des claques et des insultes à chaque fois qu'il boit, c'est devenu une habitude pour sa femme et ses enfants.

Ces actions mercredi étaient plus violentes que d'habitude: il a empêché sa famille de quitter leur domicile, a frappé sa femme et a menacé de l'enterrer vivante.

Selon le coupable, il a fait tout cela pour "rigoler" mais reconnaît qu'il perd tout contrôle lorsqu'il boit.

En plus de sa condamnation, Josué Técher a l'obligation de soigner son addiction et de ne pas approcher sa femme.
Samedi 24 Mai 2014 - 14:42
.
Lu 974 fois




1.Posté par Thierry le 24/05/2014 16:05
18 MOIS !!! est-ce suffisant ? cela se soigne-t-il ? Sans généraliser mais l'actualité en témoigne... cela se termine généralement par un drame... pour que la justice se prononce contre le coupable ... mais c'est trop tard pour les victimes non accompagnées ni soutenues et non protégées...

Courage à vous Madame et à vos enfants...

2.Posté par noe le 24/05/2014 16:30
C'est tout ?
J'ai dit plusieurs fois que la justice rendue à la Réunion contre les machos , n'est que le reflet d'une mauvaise pièce théâtrale jouée par des Corbeaux en soutane noire sans lien avec la réalité du terrain !
Leur réflexion est à la limite de la débilité !
Il suffit que le mec rigole un peu et on absout ses fautes ...

3.Posté par L'Ardéchoise le 25/05/2014 01:19
"Josué"...c'est pas un prénom de mormon ?

4.Posté par La vox populi.com le 25/05/2014 01:55
"Selon le coupable, il a fait tout cela pour "rigoler"
..................
Pour "rigoler", il faudrait le mettre dans le quartier des violents en manque.

5.Posté par posez-vous la question le 25/05/2014 06:42
et qui plus est il ne respecte pas la procédure quand on enterre une personne ou que l'on veux l'enterré il faut qu'il sois mort c'est très important ,il y en n'a qui font n'importe quoi la preuve

6.Posté par noe le 25/05/2014 09:12
Bonne Fête à cette maman !

7.Posté par Jules Bénard le 25/05/2014 09:17
A l'Aréchoise : non ! Josué est un prénom biblique, pas sectaire. Je suis d'accord avec les autres commentaires en général. Il est révoltant que des lâches acquièrent assez de force quand il s'agit de frapper ceux qu'ils aiment soi-disant. C'est trop facile. Sans être répressif à outrance, force est de constater que malgré les condamnations et autres marches blanches (qui ont le mérite d'exister), nos filles et femmes ne sont pas assez protégées. Nos enfants non plus. Quand ces salauds sortent de taule, à quelques exceptions près, ils n'ont qu'une hâte, se venger ! En ce jour de fête des Mamans, le constat est affligeant.

8.Posté par Tanbi le 25/05/2014 11:20
Maudire ces délinquants et les accabler après qu'ils aient perpétré ces actes odieux n'aide personne.

La bonne question est de savoir pourquoi il y a autant de violence faite aux femmes à la Réunion.

Les femmes préfèrent certainement une politique de prévention efficace c'est à dire tout faire afin que cela ne se produise pas, plutôt que d'insulter les coupables une fois qu'ils ont commis ces actes.

9.Posté par On le voit plus ! le 25/05/2014 13:21
8....La prison n'est pas la meilleure solution pour le délinquant, mais pour le voisinage...quelle tranquillité !

Si vous voulez de la prévention, optez pour la dissuasion...c'est vieux comme le monde et ça a fait ses preuves, même si dans le délire Taubiresque qui gangrène la gauche bisounours cette solution n'est plus guère politiquement correcte. Qui êtes vous pour vous proclamer porte parole des femmes, un LGBTI militant féministe en perte de repères identitaires...ou un sophiste forcené ?

10.Posté par pfff n''''''''''''''''importe quoi le 25/05/2014 18:28
néna un association lé content quand y vois ce gend de fais divers subvention y sa tombe

11.Posté par Tanbi le 25/05/2014 19:30
@ 9

Le niveau : si on défend les femmes c'est qu'on est forcément gay...

Au fond vous vous en foutez du sort de cette victime.

12.Posté par On le voit plus ! le 25/05/2014 20:16
Le niveau : si on défend les femmes c'est qu'on est forcément gay...

le niveau: si on parle de militant LGBTI c'est qu'on parle forcément de gay...à l'heure du transgenre et de l'intersexuel...quelle étroitesse d'esprit ! Pas de réponse sur votre rôle de porte parole autoproclamé des femmes ? forcément...dès que ça dépasse le niveau sophisme, il y a plus personne !

13.Posté par L'Ardéchoise le 25/05/2014 21:12
Jules, deuxième, voire troisième degré...
Par ailleurs, mon constat est le vôtre.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales