Faits-divers

Violent envers sa concubine, il écope de 9 mois de prison ferme

Pour avoir frappé sa compagne et lui avoir braqué un pistolet sur la tempe, le prévenu a écopé de 18 mois d'emprisonnement, dont la moitié avec sursis.


Des coups et un pistolet braqué sur la tempe de sa concubine. Voilà les faits reprochés à Ismaël Soobrattry, 25 ans, qui comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis dans le cadre de la comparution immédiate, rapporte la presse écrite.

Samedi dernier, terrorisée, sa compagne se rend à la gendarmerie pour dénoncer de nouveaux actes de violences de la part de celui avec qui elle partage sa vie depuis de nombreuses années. Elle porte encore sur elle les traces des coups. 

Lors de l'interpellation de son concubin, les gendarmes mettent la main sur un fusil à pompe, un revolver, du zamal, un sabre à cannes et de nombreux cachets de Rivotril. Ce sont justement ces cachets qui auraient d'ailleurs été à l’origine du dernier débordement de violence, Ismaël soupçonnant sa concubine de les avoir vendus.

A la barre, le prévenu explique en avoir marre de la voir boire. De son côté, la victime reconnait avoir un problème avec l’alcool, mais précise que les violences à la maison ne sont pas rares. Celle-ci prend également des pilules pour dormir. Le couple, qui a une petite fille d'un an et un garçon de 10 ans, a ainsi sombré dans une grande détresse psychologique.

Pour ces faits de violences conjugales, Ismaël Soobratty a été condamné ce mardi à une peine de 18 mois de prison dont la moitié avec sursis. 
Mercredi 2 Mars 2016 - 08:25
Lu 1369 fois




1.Posté par Jules Bénard le 02/03/2016 09:23
Dix-huit mois dont la moitié avec sursis ? Les juges ont été bien gentils. Un tel individu (je n'appelle pas ça un homme) mérite plus. Bien plus.
Il fait partie de cette race de tristes crétins qui se considèrent encore propriétaires de leur compagne. Or personne n'appartient à personne !
A être trop laxistes, les Juges, sans le vouloir, bien sûr, vont faire en sorte qu'on devra, un de ces quatre, faire une nouvelle marche blanche, une de plus, une de trop !
La violence, quelle soit la personne qui en est victime, n'est jamais justifiable, sauf... sauf envers les violents, qu'ils comprennent enfin que les coups, "ah que !", ça fait mal.
Il y a une solution pour combler les déficits de justice...
Quand boug là i sorte la geôle, ou totoche a li, casse sont deux bras èk son deux jambes, envoye a lu la Bellepierre pou six mois. Quand lu sorte, arcommence, casse minm. Va fini par comprendre, lu.

2.Posté par d accord avec ou le 02/03/2016 18:57 (depuis mobile)
Juste une fois que la justice , y bouge pas pour que nous gens respectueux envers les autres, pou totoche a zot(racaille) c l''hôpital que n''aura embouteillage

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales