Faits-divers

Violences urbaines : La nuit a été relativement calme


Violences urbaines : La nuit a été relativement calme
Hier soir, la nuit a été relativement calme sur le front des violences urbaines à la Réunion. Les quartiers du Port et du Chaudron à Saint-Denis ont retrouvé un semblant de calme après quatre nuits d'émeutes. Il faut dire que les forces de l'ordre quadrillaient le terrain. Du coup, les petits groupes de casseurs se sont déplacés dans d'autres quartiers du chef-lieu.

Quelques feux de poubelles ont été signalée à Bellepierre, à Domenjod ou encore aux Camélias. Des tentatives de cambriolages sur certains commerces ont été observées, mais les casseurs ont été interpellés ou mis en fuite par les forces de l'ordre. Dans l'Est, des feux de poubelles ont été signalés dans le quartier de Bras-Fusil, rapidement éteint par les pompiers. La météo n'est peut-être pas étrangère au calme relatif, la pluie s'étant invitée dans l'Est en milieu de soirée.

Une nouvelle fois c'est le Sud qui a été le théâtre des principales violences hier soir. A Saint-Louis, le quartier de la Palissade a vu des affrontements entre casseurs et forces de l'ordre. Des jeunes qui n'ont pas hésité à lancer des cocktails molotov, les forces de l'ordre répliquant par des tirs de gaz lacrymogènes. Au Tampon, feux de poubelles, jets de galets et gaz lacrymogènes ont rythmé la soirée des riverains du centre-ville. Un hélicoptère de la gendarmerie était mobilisé pour aider les forces de l'ordre au sol. Des casseurs qui jouaient au jeu du chat et de la souris en se cachant dans les jardins et cours des habitations du centre-ville.

Contrairement à la veille, à Saint-Pierre, le centre-ville était calme et le front de mer désert. Il faut dire que le sénateur-maire de Saint-Pierre, Michel Fontaine, avait pris un arrêté demandant la fermeture des lieux de vies nocturnes à partir de 21 heures.

Cette cinquième nuit a été relativement calme dans les différentes communes de l'île et seul le Sud a connu quelques échauffourées.
Dimanche 26 Février 2012 - 06:25
Lu 3613 fois




1.Posté par Observateur le 26/02/2012 06:59
Ce sont ceux qui jettent l’essence et craquent l’allumette qui sont mis sous les verrous.

Ceux qui poussent à mettre le feu ou offrent carburant et allumettes peuvent dormir sur leurs deux oreilles : ils ont la garantie de ne pas être inquiétés par la justice !!!

Caroupaye, Paul Vergès et Thierry Robert sont des anges blancs qu’il ne faut pas toucher ! Ils n’ont rien fait, eux !!!

2.Posté par jean jouhis le 26/02/2012 07:01
voila
je perds 5 jours de chiffre d'affaires
a cause de ces fainéants d'alcoo zamalisés

faut aller OU ???
ben a Moriss !
ls st gentils cools serviables accueillant pour les touristes
PROPRES HONNETES BOSSEURS

3.Posté par sosso le 26/02/2012 07:09
comme j'ai que ça à f...... :
"Il faut dire que les forces de l'ordre quadrillées le terrain."
ça serait pas plutôt "quadrillaient" ?
et ce n'est pas la seule faute...
alors comment vouloir des enfants et des jeunes qui ont un meilleur niveau si déjà les "écrivains" ne font pas d'effort ?
place aux commentaires des "idées" et "solutions" pour changer La Réunion maintenant ;)

4.Posté par jim le 26/02/2012 07:23
ALLé zoué aster

5.Posté par Angélique le 26/02/2012 07:29
La nuit a été relativement calme, tant mieux
Serait-ce grâce à ce monsieur?
http://www.atlantico.fr/decryptage/reunion-emeute-manifestation-vie-chere-guerre-civile-eric-beeharry-296283.html
Ses supputations laissent sans voix! Nous voilà revenus à l'image du bolchevik un couteau entre les dents....On progresse.

6.Posté par Vi6858 le 26/02/2012 08:09 (depuis mobile)
Merci pour l'article, mais merci aussi pour toutes les fautes de gconjugaison... --'

7.Posté par Rose974 le 26/02/2012 08:11 (depuis mobile)
A la réunion le colonialisme d' antan a été remplace par un neo colonialisme mis en place par les grandes entreprises locales pour bloquer la concurrence et empêcher le developpement de l économie. Ce avec la complicité des politiques locaux souvent issus des mêmes familles. Ces gens profitent de la crédulité et l ignorance des masses. J ai envie de dire aux jeunes plutôt que de tout casser, allez étudier, passer des diplômes et devenez la force de demain, celle qui renversera enfin la mafia locale par son intelligence.

8.Posté par noe2012 le 26/02/2012 08:24
Plus de saletés à brûler donc plus d'ambiance , on reste chez soi ou dans les coins siroter du rhum et fumer les tikalités !

"La vie n'est qu'un long suicide inconscient." (Amandine Rivière)

9.Posté par SAINT-LOUISIEN le 26/02/2012 09:31
QUAND , LE MAIRE DE SAINT-LOUIS PRENDRA DES DISPOSITIONS POUR QUE SA COMMUNE NE SOIT PAS LIVRÉE AUX CASSEURS , AUX JEUNES désœuvrés ET MÊME A QUELQUES "DÉLINQUANTS- MENEURS" -T-il . La ville brûle et le maire est absent ,introuvable :il s'en fout ! Il trouve du temps pour aller avec "sa milice de bras forts" au secours de son camarade Gironcel mais quand St-LOUIS a besoin de lui pour un retour au calme , ll est invisible !!!! Est-ce une " tactique révolutionnaire" pour pousser au pourrissement de la situation???

10.Posté par Swaninou974 le 26/02/2012 10:54
Nous les citoyens, nous votons pour élire nos élus. Ils sont où ces gens la???? Quand baisement i pete dans la cour Patel, i cour cachette...Les élus sont censés nous représenter. Quand des campagnes commencent, la on vous voit sortir dans les rues venir chercher des voies. Et aujourd'hui que la population crie STOP pas beaucoup d'élus viennent nous encourager.... A croire que le problème du pouvoir d'achat ne les concerne pas. Elle n'est pas belle la politique chez nous?

11.Posté par Blackpearl le 26/02/2012 11:07 (depuis mobile)
post 9: ton com est inutile, il ne sert a rien du tout,

12.Posté par Thierry le 26/02/2012 11:28
On y voit là la définition entre UN irresponsable et quelqu'un de RESPONSABLE... Laquelle me direz-vous ???

Un cocotier avec avec plein de cocos ... très chargé ... L'irresponsable prendra direct un sabre pour l'abattre et s'accaparer les cocos... Tant pis pour demain... UNE FOIS...
il casse et détruit.

Le responsable, lui prendra le temps de construire une échelle pour arriver jusqu'aux COCOS et les cueillir un après l'autre car il sait qu'il y a d'autres demains.... TOUS LES JOURS.... il construit l'avenir...

JUSTE ça la différence. Rien de nouveau en soi. Lafontaine l'avait déjà dit en regardant les foumis et les ...vous connaissez la suite....

13.Posté par GUILLERMET le 26/02/2012 12:31
c est les casseurs qui doivent etrer empriisonnes c est eux qui menent la danse ds les villes
on arrive par la douceur normale et non ds une extreme viiolence
je sais la vie est chere surtout les produits de 1 ee premiere necessaire
donc il faut attendre

14.Posté par Swaninou974 le 26/02/2012 13:04
les jeunes ont besoin de médiateurs a leurs cotes. il ne savent pas s'exprimer de manière intelligente. Et leurs parents ne sont pas des exemples. Ces jeunes cassent et pillent des petits commerces, brulent les voitures des gens qui sont dans la même galère qu'eux. Mais si le gouvernement avait pris des mesures des le départ, on n'en serait pas a ce stade.

15.Posté par jim le 26/02/2012 15:28
@14
Il y a des jeunes qui ont choisit d'être BAD BOY , ils ont fait ce choix et font chié la société .Pour ceux là ce n' est pas une question de médiateur !!!
Au fait DONPAKE ou koz pi ??ou sa ou lé????

16.Posté par Swaninou974 le 27/02/2012 05:59
15: faut être intelligent et casser la ou il faut. A koz bon jeune la i fait pas le bad boy devant la région,la préfecture, devant la mairie zot quartier. C bien beau de faire le coq, et d'exprimer sa colère, mais c inutile de casser la voiture de son voisin, de faire le bordel dans des zones où des gens qui luttent contre la vie chère aussi...faut choisir les bons endroits. C stupIde de casser une pharmacie ou de casser chez le ti commerçant qui batail pou enssorte a li. Et pour info Je connais mon camp. LOL

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales