Société

Violences conjugales : Faible affluence dans les commissariats de l'île


Le Capitaine Franck GARCIA, l'assistante sociale du secteur ouest et deux agents des services sociaux du Port
Le Capitaine Franck GARCIA, l'assistante sociale du secteur ouest et deux agents des services sociaux du Port
A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, les commissariats de police de La Réunion ouvraient leurs portes.

But de l'opération, qui était une première dans l'île ? Favoriser des échanges entre la police, les professionnels du secteur et le public concerné sur cette question sensible. Mais force est de constater qu'il n'y avait pas foule dans les commissariats ce lundi : au total, seulement 17 personnes ont participé à ces rencontres (8 à Saint-Denis, 2 au Port, 3 à Saint-Pierre et 4 à Saint-André).

Le commandant Alain Cazanove, coordinateur de la communication à la direction départementale de la sécurité publique, reconnaît que "l'affluence a été mitigée" mais souligne que "notre initiative a été relayée de façon très satisfaisante auprès du public, si bien que la démarche d'ouverture à l'endroit des femmes victimes de violences est désormais connue".

Ces échanges ont permis d'aborder tous les aspects de la prise en charge des femmes victimes de violences par les services de police : présentation de l'arsenal juridique, parcours de la plainte au jugement, progrès liés à l'installation d'assistantes sociales dans les commissariats...

Alain Cazanove souligne d'ailleurs que quand une femme franchit la porte du commissariat pour dénoncer des faits de violences conjugales, la prise en charge s'effectue "au cas par cas".

"Il faut évaluer la situation exacte de cette femme, savoir ce qu'elle veut. Certaines femmes viennent nous voir pour consigner, à titre de confidences, sans souhait de mener une action en justice. D'autres s'inscrivent dans une démarche de procédure pénale. Les demandes sont très variées", souligne-t-il.

En cas de situation d'urgence, Alain Cazanove détaille la marche à suivre : "Il y a une mise en action des services d'hébergement d'urgence, pour que la victime puisse dormir en sécurité et ses enfants aussi. En parallèle, on lance la procédure pénale avec l'enregistrement de la plainte, l'interpellation de l'auteur et la mise en garde à vue".
Lundi 25 Novembre 2013 - 18:42
G.K.
Lu 731 fois




1.Posté par Bouftango..... le 26/11/2013 00:21
Qui sont les têtes bok?

2.Posté par noe le 26/11/2013 07:04
Ces violences n'intéressent plus personnes et même les femmes battues qui pensent que c'est normal de recevoir des coups de leur conjoint !
Et cela depuis la nuit des temps !
A croire qu'elles aiment cela ! et que c'est dans leurs gènes d'être battues !!!!

Dommage et cela continuera ainsi !

"Femmes battues! hommes batés!"

3.Posté par ah wiiiiiiiiii le 26/11/2013 08:40
peut être que les victimes sont des soi-disants victimes, non ?

4.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 26/11/2013 10:15
Capitaine Franck GARCIA, essayez donc d'expliquer ici pourquoi les violences subies par un Homme, qui refusent de se défendre (sachant qu'il se refait descendre au Parquet), de la part d'une Femme, se solde systématiquement par "un rappel a la Loi" NON RECONNU ensuite aux JAFs ?

Tandis que les violences perpétrées par les Hommes sont systématiquement traduitent en Correctionnelle avec dispositions provisoires (prison, éloignement du domicile, séparation forcée des Enfants pendant parfois 10, 15 a 20 ans ), peine de prison a la clé et beaucoup de fric...

TENTEZ DONC D'EXPLIQUER CA .... Ça va être très dure, voire impossible Non ???
De toutes façons vous ne répondrez pas, la pression Préfectorale / politique / économique dans les "Pouponnières de l'Outreau Mère" y est trop importante pour contrecarrer le 1er Budget de l'Ile...
Celui des Enfants le la Monoparentalité archi subventionnée en DEVISES Métropolitaines... Non ?!...

****************************************************
Comme je n'aime pas lancer des défis anonymement, je m'appel M. Pierre ROYER, 0692 70 00 73, papa d'une maintenant ado de 13ans, détenue en OTAGE sur l'Ile depuis 2000 (pas le droit de sortir du département pour ne serais-ce que connaître sa famille paternelle)... Et je met a votre disposition toutes les preuves de la FALSIFICATION VOLONTAIRE D'INSTRUCTION DU DOSSIER par tous les Magistrats ayant "instruit l'affaire", sauf Le Vice Procureur Général GAUD, La substitut du Procureur Sophie ARNAUD et quelques autres qui ont refusé d'entrer dans les magouilles judiciaires locales...

Je suis d'accord pour en débattre avec les protagonistes devant une COURS PUBLIQUE, la ou il ne sera pas possible de nier les preuves comme depuis 13 ans... OK ? D'ACCORD ??? allez Courage.

5.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 26/11/2013 10:29
Ah, au fait, Monsieur le Capitaine Franck GARCIA, je vous souhaite de ne pas tomber vous même dans ce piège dans lequel tant de vos collègues sont tombés, et que nous avons du aider de notre mieux.

Vous ne trouverrez pas d'aide à :
* Préfecture : délégation aux seuls droits des seules Femmes, Enfants et Pères Non: Discrimination
* PMI: Protection Maternelle et Infantile: Protection de qui d’après vous ? Dsicrimination de GENRE
* Services de Victimologie des Hôpitaux: Fermés aux Papas du seul dimanche tous les 15j
* GUT, PMI, ARAST, AREL, AREMO, ARPEGE, refusant les Lois paritaires votées/bafoués depuis 1994

M. Le Capitaine Franck GARCIA, 60% de divorces et séparations, dont 90% des Pères séparés de force de leurs Enfants, 60% de ces Enfants ne voyant plus leur Père, .....
Commencez a compter vos chances, par se que plus j'annonce de chiffres et plus elles s'amenuisent pour vous et vos proches, comme pour nous... Encore pourriez vous être privilégié.

Et vous verrez vos enfants adoptés de force par n'importe quel homme vous remplaçant et choisi par la seule mère, tandis qu'on vous dépouillera financièrement pour financer ce nouvel idile .

L'utilisation faite de la force publique a des fins politiquo-économiques est un abus de confiance évident au Peuple mandataire et payeur qui se saigne a maintenir son système malgrè lui, comme des hommes et Pères sciant la branche sur laquelle ils sont assis...

Nous ne réclamons qu'une seule chose, l'EGALITE REELLE, LA PARITE VOTEE, la fin des sanctions Judiciaires lourdes de GENRE, qu'on ne nous vole plus NOS ENFANTS pour nous pousser a la violence qu'on attend de nous...

6.Posté par Boby le 26/11/2013 11:50
j'en suis a ma troisième plainte pour non présentation d'enfants, rien ne bouge, certain en on fait plus d'une dizaine ....

les gendarmes qui me reçoivent sont très sympathiques par contre il ne font Rien

je comprends papapio et je rigole quand je vois ce type d'article ...

mais un jours je risque de perdre mon flegme pourtant légendaire et faire une connerie....

Ah la ils viendront me chercher !!!? mais quelle est leur légitimité ?

7.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 26/11/2013 14:08
6.Posté par Boby: J'ai effectivement déposé plus d'une dizaine de plaintes pour "non présentation d'Enfants", mais aussi Faux témoignages avec preuves, même mes parents venus pour connaitre ma Fille (a défaut d'avoir le droit de sortir du Département avec elle) ont eu droit de la Voire 2 x 2h derrière les barreaux de l'UDAF depuis sa naissance...
C'est tout et ce sur simple dénonciation de "tentative d’enlèvement" de la Mère a leur encontre et sans pouvoir la poursuivre non plus, ensuite, pour ces allégations mensongères... Ici les Femmes et Mères sont toutes puissantes et nous traités comme des "Chiens Géniteurs Payeurs"

J'ai du déposer plainte contre 3 Magistrats de St Pierre, dont l'ancien Président Lienard, l'ancien Juge des Enfants Bellet et l'ancien Procureur... Ils ont tous 3 été délocalisés d'urgence, dans l'année, avant que le Procureur ne classe sans suite toutes ces plaintes... C'est DEGUEULASSE

Reçu par les renseignements généraux de St Pierre a qui j'ai remis toutes les preuves aussi, ayant déposé l'ensemble du dossier a un juge d'instruction, je n'ai jamais eu de réponse, pas plus que du Président de la République (qui signe de toutes façons, les délocalisations des Ripoux)... C'est la MAFIA

8.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 26/11/2013 14:35
"l'affluence a été mitigée" mais souligne que "notre initiative a été relayée de façon très satisfaisante auprès du public............. En clair, le fond de commerce commence a être de plus en plus décrié avec légitimité étant donné l'utilisation politique et économique qui en est faite, mais on s'en fout, on peut la passer sur toutes les TV locales quand on veut et maintenir le "bourrage de crane" a volonté, tandis qu'on étouffe le massacre judiciaire de GENRE des Pères comme on veut aussi....

On traite les conséquences sans traiter les causes, comme d'hab et tans pis pour le sacrifice des Pères et des Enfants (qui ne votent pas) séparés de force....

M. CAZANOVE, voulez vous expliquer pourquoi il n'est toujours pas possible d'obtenir une réponse aux divers courriers et saisies envoyées en Préfecture par la seule Ass des Pères ici ?
* Pourquoi il y a 28 Ass subventionnées des seuls droits des Femmes au Département et aucune des Enfants et leurs Pères ?
* Pourquoi il n'est toujours pas possible d'obtenir des poursuites pénales et indemnisations contre les 70% d'allégations mensongères de Femmes aux JAFs et TGI ??? (chiffre officiellement distillé par les TGI en ratio des poursuites aboutissant)
* Pourquoi Installation de la Commission pour la Promotion de l’Egalité des Chances et de la citoyenneté de la Préfecture continue a faire la sourde oreille face a ces discriminations de Genre (Comme la HALDE, et la LDH d'ailleurs ) ???? Vous ne pouvez pas hein ?!... bien sure
* Pourquoi seules des Femmes se retrouvent a débattre publiquement de scolarité, de parité et d'égalité des chances ici a la réunion ??? la non plus hein ?!...

La duperie et le mensonge public : Grandes Causes Nationales ? Contre l’intérêt des Enfants ?

Et vous avez oublié d'expliquer que si une Femme sans travail accepte la Parité Educative au JAF en cas de séparation, elle accepte du même coup le partage des prestations sociales qui s'y rapportent, et que cela ne suffit plus a survivre sans travailler, qu'il faut donc qu'elle s'y oppose pour prétendre a l'intégralité du Fric Infantile Braguette...
Et que c'est pour ça que les Enfants et les Pères doivent être sacrifiés
Oseriez vous le NIER ???

Voulez vous qu'on en débatte publiquement ?, avec des Femmes que nous convions, nous....

9.Posté par L'Ardéchoise le 26/11/2013 19:04
Bien que parfois sur certains sujets je me sois demandée le pourquoi des interventions de Papapio, qui n'avaient pas forcément leur place, il faut avouer qu'ici, il n'est pas difficile de comprendre ses interventions.
Je suis entièrement ralliée à la cause des femmes victimes de violences conjugales, mais il ne faut pas nier que ça existe dans les deux sens, même si les chiffres ne sont pas identiques.
On dit bien "cheffe" (quelle horreur!), on peut dire aussi violente, perverse manipulatrice...Si beaucoup de métiers n'ont pas leur féminin, la plupart des adjectifs qualificatifs en ont un !

A la lecture de certains drames, on est amené à se poser la question sur la garde des enfants donnée pratiquement systématiquement à la mère.

Bon courage à ces papas qui se battent pour que leurs droits soient reconnus.
...

10.Posté par ASSOCIATION DE DEFENSE DES PERES PAIRE 2 COEURS le 27/11/2013 08:13
Bonjour à tous et toutes,


Il est évident et de plus en plus que le fond de commerce qui consistait à manipuler l'homme et la femme pour amener et renforcer le conflit producteur de postes à prendre et d’intérêts financiers est en train de mourir à petit feu.

Il faut traiter au même niveau et avec les mêmes moyens toutes les violences hommes ,femmes , enfants et analyser pourquoi on en arrive à ses violences ? Les causes et intervenir en amont le plus possible. Un travail de fond.

Nous traitons depuis 3 ans trois à quatre cas de pères massacrés par semaine toute l'année et depuis un mois le nombre de cas augmente à 1 cas par jour.

La problématique n'est pas nouvelle, mais apparaît aujourd'hui au grand jour et dans toute la société.

Un mouvement politique et social est en train de croître et de se développer.

Pourquoi ? Lorsque l'on crée un société qui se dit démocratique ou le père est très souvent coupable par nature cela ne peut tenir très longtemps.

D’ailleurs le même mouvement est en train d'envahir la métropole suite à l'affaire de la grue de Nantes "La grue jaune".

On assiste à la création du collectif de la grue jaune dont nous faisons partie transformé en association et à la création d'une fédération.

En même temps que le mouvement des pères augmente le soutien des femmes et familles envers l’association est de plus en plus fort.............

Le père réunionnais dans le cadre de la séparation ou du divorce n'est plus seul et veut faire valoir ses droits et ne pas être simplement un payeur du système.........

Tout un système de société à revoir La vrai justice....

Le peuple a toujours le dernier mot.

Le message qui nous parvient "La cause est juste, il faut continuer"

Nous avons traités plus de 600 dossier depuis 3 ans.

Nous allons continuer avec vous.


PAIRE DE CŒURS EST EN MARCHE AVEC LES HOMMES ET LES FEMMES DE CŒURS DE LA RÉUNION !!!!!


BARSAMIAN Bernard Président

portable 06 92 32 78 35 ou fixe 02 62 68 16 00(répondeur)
mail: assopaire2coeurs@hotmail.fr
compte twitter @PAIRE2COEURS
page facebook tapez barsamian bernard

11.Posté par Boby le 27/11/2013 09:12
Papapio est seulement un père qui refuse de faire une croix sur ses enfants et sa paternité, se heurtant au sexisme ordinaire de la justice aux affaires familiales...
comme d'autres hélas...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales