Social

Violences : Les employés du Score Express de Moufia en colère


Ras-le-bol. Les salariés du Score Express de Moufia à Saint-Denis font un débrayage ce matin et ont donc stopper le travail pour la matinée pour montrer leur mécontentement face à la multiplication de faits de violences sur leur lieu de travail.

Cela fait plus d'un an, selon le responsable du Score Express de Moufia à Saint-Denis, Bernard Merlo, que des violences se multiplient devant et dans le magasin. Menaces et agressions sur les salariés, jets de pierre à la sortie du magasin, insultes, voitures dégradées... La liste s'alourdit de jour en jour.

Les employés du magasin souhaitent que des mesures soient prises pour apporter plus de sécurité dans et à l'extérieur du magasin : "Les vigils font ce qu'ils peuvent mais ils ne sont pas assez nombreux pour affronter les jeunes délinquants. Quand on quitte notre travail, on a tous des craintes", explique Pascale, une caissière.

Le directeur du magasin a profité de ce mouvement pour interpeller les élus et associations de quartier. Selon lui, "il faut agir avant qu'un drame n'arrive, mais agir en profondeur sur la problématique des jeunes désœuvrés".
Mardi 17 Août 2010 - 11:26
Melanie Roddier
Lu 2840 fois




1.Posté par Foxi le 17/08/2010 11:32
J'y ai vu un jour un vigile interpeller "un jeune chapardeur" et le réprimander..Un peu plus tard, "sa famille " a débarqué et ils ont voulu régler le compte de cet agent de sécurité dans le magasin. La mère de l'enfant proférait des insultes incroyables ( le rayon savon n'aurait pas suffit pour laver sa bouche), le frère, le cousin, les copains balançaient des marchandises sur le vigile " on t'attend dehors macro... va sortir ta l'heure moucate etc..."


Et pendant ce temps Habuld-Hulk et sa famille s'accapare l'attention de la police...

2.Posté par va s'y Score le 17/08/2010 11:50
Bientôt sur vos écrans " Sarko fait une descente au Moufia", producteur Brice Hortefeux, mise en scène Jean-Marc Colliéne pour Antenne Réunion, sur les conseils artistiques de Didier Robert.

3.Posté par artisanalsound le 17/08/2010 11:56
si il y avait avait de vrai association de prévention, ça limiterai la casse.
IL N Y A AUCUNE ASSO DE PREV' A LA REUNION !!!
c'est incroyable, personne pour essayer de redonner des envie saine et un semblant d'avenir pour tous ces jeunes errant !
Les service de prévention sont le seul lien qui tient encore les jeunes à la sociètè, aprés c'est la prison !

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/08/2010 12:29
et ben, que fait la bac ? au lieu de poster des flics dans des rues équipées de vidéo surveillance à partir desquelles, dixit un fonctionnaire autorisé à l'ouvrir, on peut tout savoir, mieux vaut les poster là où la population en a besoin ...

5.Posté par Linquiéteur le 17/08/2010 14:30
Je retiens de cet article que dans le quartier du moufia, là où est le siège de la Région, il y a des délinquants.

6.Posté par Ordem e Progresso le 17/08/2010 14:50
A quand une pétition pour le retour de l'APECA? ...

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/08/2010 15:23
un accompagnement social et un maillage associatif renforcé au profit des quartiers défavorisés, voilà la solution. Prévention vaut mieux que répression, de tout temps.

8.Posté par Rôle des parents le 17/08/2010 15:29
On revient encore au rôle des parents.

A quand un "permis" pour devenir parents ? On en connaît tous qui n'aurait jamais été parents alors. (...)

9.Posté par Ordem e Progresso le 17/08/2010 15:38
Post 7 : prévention?...hummm...ok alors : sommation!!!

10.Posté par le congo chez tintin le 17/08/2010 16:17
APECA...fin de l'impunité de fait dont jouissent les jeunes délinquants, et dont ils abusent allègrement puisque il n'y a jamais de sanction en réalité malgré plusieurs condamnations pour des faits graves pour certains mineurs....


Ceux qui sortiront de l' APECA mèneront une politique de prévention hyper efficace auprès de leurs camarades en racontant leur terrible séjour.

11.Posté par jason le 17/08/2010 16:38
Mais oui , accompagnement , maillage associatif ( c'est à dire encore plus d'associations subventionnées par les deniers publics ce qui ne les empêche pas d'attaquer par tous les moyens ce même gouvernement qui les finance) , plus d'écoles ( saccagées ) , plus de gymnases
( incendiés ) , plus de vacances gratuites ( les stations de ski les connaissent les bambins des cités ) .

Les vigiles ? C'est une atteinte aux libertés dans le pays des Droits de l'Homme, une vrai provocation pour ces chérubins .
Supprimez les vigiles et tant que vous y êtes , les grilles et les dispositifs de surveillance : de cette façon plus de vols par effraction ( fallait y penser hein?) .

On perd la boule !!

Revoyez donc ce film magnifique de Franklin J. Schaffner avec Steve McQueen et Dustin Hoffman : "Papillon" .
Pour bien peu on partait au bagne à l'époque . On ne plaisantait pas .

12.Posté par a nou mem sa le 17/08/2010 16:40
quand on apelle la police et/ou la bac ils disent " encore Score Moufia!!!" et arrivent 1 heure plus tard!!!

13.Posté par citoyen le 17/08/2010 19:01
Je plains sincèrement ces employés et suis scandalisé de l'attitude de ces délinquants (vrais ou faux "jeunes" de plus de 18 ans souvent majeurs et responsables, parents "irresponsables" et débiles... etc).

Tout à fait d'accord que les interventions musclées de la BAC ont toute leur place dans le quartier.

Tout à fait d'accord aussi avec NDLP qu'il faut nécessairement doubler la répression de la prévention. Les 2 vont ensemble. C'est une évidence. Tant qu'on ne comprendra pas ça et privilégiera l'un sur l'autre, on boîtera en matière de sécurité. Les 2 ont toute leur importance.

Maintenant, au delà de ces incidents, ne pourrait-on s'interroger sur les vraies raisons plus cachées de cette délinquance dans le secteur de Moufia.. ?

Là à mon avis est la vraie question, même si encore une fois je compatis sincèrement aux malheurs des employés du SCORE déjà payés au minimum en général.....

Mais ce n'est pas uniquement à coup de BAC ou de "karscher" que le problème sera efficacement résolu, même si les délinquants et parents "cinglés" doivent être interpellés par la police et commencer à "prendre sur leurs doigts", de la part de la Justice...

Car oui, c'est vrai, Jason, y'a des c... de p.. au c... qui se perdent ou des b... à donner en stock qui n'attendent qu'une bonne "distribution" pour ceux-là.

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/08/2010 19:02
jason a dû rester bloquer temporellement sur le temps où il allait chercher la toison d'or...

15.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/08/2010 19:03
12. commissariat de police (anciens locaux de la DDASS) à score moufia..tout au plus 2 minutes en voiture..et encore..

16.Posté par jason le 17/08/2010 19:36
C'est un peu vrai Nicolas , mais ce qui est ancien n'est pas forcement mauvais .
C'est mon côté conservateur ( inutile de le nier )

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/08/2010 20:19
ah le coup des vieux pots desquelles les meilleurs confitures sont censées sortir... on va pas évoluer avec ça, non ?

18.Posté par pasquier le 18/08/2010 02:01
c'est déplorable pour les employé qui se lèvent le matin pour travaillais, dans e telles conditions,ces jeunes et les autre adulte qui ne savent pas quoi faire de leur journées ,ferais mieux de ramasser les détritus qui se trouvent dans les ravine ca les occuperais ,ou alors les faire travaillais gratuitement pour rembourser les dégât que subissent les honnêtes travailleur.je suis de tout cœur avec les employers et je comprend leurs craintes qui sont réelles.

19.Posté par jason le 18/08/2010 07:19
Et oui Pasquier , les anciennes méthodes .
Les romains leur aurait fait casser des pierres pour faire des routes ; ces fameuses routes pavées qui existent encore .
Je ne parle pas des galères , quoique ...

20.Posté par Logique le 18/08/2010 07:47
11.Posté par jason le 17/08/2010 16:38

Quelles étaient les statistiques de la criminalité à l'époque de Papillon?
A mon avis bien pire qu'aujourd'hui.

La répression sans prévention est vaine et la prévention sans répression est inutile.

L'important est de punir dès les premiers écarts, avec des peines adaptées.
Laisser des jeunes partir en vrille pendant des années, c'est se retrouver avec des gens qui se moquent de toute sanction ensuite. Même la prison ne sert plus à grand chose à ce moment là.

Prévenir toujours, sanctionner tôt, avoir des forces de l'ordre exemplaires et respectables et un gouvernement du même métal.

Un rêve?

21.Posté par jason le 18/08/2010 11:02
Plutôt que nous perdre dans les chiffres jugeons ces deux sociétés que séparent moins d'un siècle à des détails comme le respect des institutions .
Car des criminels il en existera toujours , pas la peine de rêver . Vous ne supprimerez ni la cupidité , ni la convoitise etc...
Mais en ce temps là ( et il suffit d'interroger les gramouns ) l'instituteur , le médecin , le postier , le maire étaient respectés .
Ceci n'empêchait pas les discussions , les mouvements contestataires , mais ces valeurs existaient .
Et lorsque la ligne rouge était franchie , on ne s'étonnait pas d'en payer le prix , fut-il jugé excessif à nos yeux pusillanimes .

On juge l'arbre à ses fruits , aujourd'hui en France , on parle de milliers de voitures incendiées chaque année , d'écoles saccagées , de retraités sauvagement agressés chez eux pour quelques euros ( proie facile si on ne respecte pas un vieillard ! ) , de zones ou ni pompiers , ni policiers , ni médecins ne peuvent accéder sans risque .
Pas brillant .
Et la pauvreté n'explique rien , elle aussi est éternelle .

22.Posté par Ordem e progresso le 18/08/2010 11:03
Si la prison n'est pas adaptée à ce genre d'individus alors pourquoi, dans le cadre de travaux d'intêret géneral, ne pas leur faire nettoyer l'île? C'est moins routinier que de casser des cailloux , et au moins ils apprendraient un métier (principe de l'enrichissement des tâches...), non?

23.Posté par Didier Vaitilingom le 18/08/2010 11:40
L'association Par Nous et Pour Nous, par la voix de son président, répond à l'appel lancé par le directeur du score express du Moufia et fait acte de solidarité envers les employés.
J'ai adressé un courrier, à la direction de ce site, qui devrait paraître prochainement. Notre association reste à la disposition des gens de bonne volonté pour tout projet ayant trait à la problématique de la délinquance et la sécurité. GSM : 06 92 35 22 77

24.Posté par Shinzo le 29/10/2011 10:46
La solution première pour moi c'est installer des camera surveillance pour permet envoiler au moin 1 en prison au moin les autre jeune ouvrons leur yeux et prend sa au sérieux. que ce petit jeux peut avoir des grand conséquence, car comme habitude on attend toujours un mort pour ré-agir c'est triste..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales