Faits-divers

Viol présumé : Les trois policiers ressortent libres


Viol présumé : Les trois policiers ressortent libres
Les trois policiers de la BAC (Brigade Anti-Criminalité) de Saint-André sont ressortis libres, après avoir passé 36 heures en garde à vue dans les locaux du commissariat de Malartic à Saint-Denis. Pour autant, les investigations continuent.

Suspects dans une affaire de viol présumé sur une femme âgée d'une trentaine d'année, les policiers sont accusés d'avoir abusé sexuellement d'elle à son domicile dans la nuit du 23 au 24 juillet dernier. La plainte a été déposée par la victime présumée le 8 août dernier et met directement en cause son mari et deux collègues à lui.

L'affaire a été confiée à l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN). Les enquêteurs sont arrivés la semaine dernière à La Réunion.
Mercredi 27 Août 2014 - 10:06
Lu 1391 fois




1.Posté par noe le 27/08/2014 14:26
On voit là , dans cette affaire ignoble , que le Parquet composé de corbeaux en soutane noire d'apparat, libèrent les gens ayant fait une mauvaise action sur une femme !
Les femmes ne seront jamais "égales" aux mecs !
On pense souvent que ce sont les femmes qui provoquent les hommes par leur regard , leurs tenues , leur sourire , et .....leurs façons de déambuler ...
Pauvres femmes ! il y a encore du chemin à faire !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales