Social

Vindemia porte plainte


Vindemia porte plainte
Le Groupe Vindémia a déposé une plainte hier, suite aux menaces de "destruction du magasin" Jumbo Le Port, qui ont proférées le matin par certains des manifestants ayant investi le site, menaces accompagnées d'insultes à l'égard de certains membre du personnel.
Plainte a également été déposée pour entrave au bon déroulement de l'activité.
Estimant que de tels agissements sont purement inacceptables, le Groupe Vindémia s'affirme résolu a donner une suite à cette affaire.
Dimanche 22 Mars 2009 - 01:21
Pierrot Dupuy
Lu 1369 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/03/2009 02:52
vindémia ne s'y prendrait pas mieux pour entraîner le boycott de ces enseignes, ce que le cospar devrait appeler à faire par ailleurs...

leclerc serait bien avisé de récupérer cette aubaine...

2.Posté par collectif des dijoux le 22/03/2009 03:10
bravo vindemia
il serait que chaque supermarché et commerçant porte plainte et demande des dommages et interets

3.Posté par justice le 22/03/2009 06:40
Vindemia a tout a fait raison de porter plainte, ce que devrai faire d'ailleurs tout les magasins qui ont été génés par les agissements illégaux du COSPAR et ce que devrai faire également toutes les entreprises qui sont génées de pret ou de loin.
Je trouve inacceptable que par un groupuscule de personnes (même si on accorde 6000 personnes) ont puisse mettre en péril une économie, pour mémoire la Réunion c'est bientôt 1 millions d'habitants.
Leurs revendications ne sont pas le reflet réèl de la population, il n'y a qu'a voir la liste des produits qu'ils ont édité et se rendre compte qu'ils se sont définitivement discrédités.
Oui la Réunion a des problèmes et cela ne date pas d'hier, mais elle n'est pas la seule, et la crise économique ne fait que les accentués.
Mais le fond du problème n'est certainement pas la ou le cospar les cherches.
D'ailleurs ils n'ont aucun intérêt à les checher réèlement sinon ils se couperaient l'herbe sous le pied. Car on sait très bien qui se cache derriere le cospar

4.Posté par etjosedire le 22/03/2009 07:21
Et voilà la justice qui va entrer en lice. Il faudra enfin qu'elle statue sur le fait que bien que ne se livrant pas comme d'aucuns à la dégradation de biens publics ou privés, toute entrave à l'activité économique n'est pas acceptable à moins d'admettre de vivre dans une dictature. Faut il que la désespérance soit telle pour en arriver à de telles extrémités ? Il est vrai que ces choses se passent au Port où dans les années 1950 la démocratie n' a pas toujours été la tasse de thé des pouvoirs de l'époque. Mais il faudrait comprendre que pour que Vergés se retrouve aujourd'hui à la Région c'est que les choses ont évolué depuis. Même ceux qui manifestent aujourd'hui n'ont pas connu cette époque et pourtant ils se comportent en tant que tels.
Des drames économiques existent. Mais pour de vrais drames combien ont été créés par les victimes elles mêmes ? Voilà à quoi aboutissent les excès de consommation, car il y a bien excès chez bon nombre de personnes qui se laissent embarquer, orgueil démesuré et inconscience aidants, dans des galères qui aboutissent à la saisie de leurs biens etc... Le contentement se décline trop souvent ici avec l'auxiliaire "AVOIR" alors qu'il devrait s'envisager avec l'auxiliaire "ÊTRE". L'appétit provoquée par l'AVOIR est une entrave à la prise de conscience de l'Être. Pourtant tout autour de La Réunion les exemples ne manquent pas de gens véritablement confrontés aux difficultés. Et je ne parle pas des effets délétères des agissements de nos nomenklaturas en tout genre qui n'invitent aucunement au "bien ÊTRE" de ceux qui ont toujours l'impression d'avoir été floués par tous les scrutins prétendus libres et démocratiques.
L'homme n'a pas fini de payer ici bas le choix qu'il a fait pour Satan contre DIEU.

5.Posté par Catherine le 22/03/2009 08:37
Enfin, ils réagissent ! Il est temps que les agitateurs de la CGTR et du PC comprennent qu'ils n'ont pas tous les droits. Et quant aux "ménagères en colère" qui sont allées menacer et insulter, elles feraient bien de rester chez elles et de transmettre à leurs enfants de meilleurs principes que celui d'attendre "manger cuit".

6.Posté par Bernard le 22/03/2009 09:05
Quand la moutarde monte au nez.
ça y est, le moindre faux pas de la part du collectif est exploité par la grande distrib'.Jusqu'à présent les grand groupes de distribution étaient ne réagissaient pas aux interventions du Cospar sont maintenant sur la défensive.Faut dire que l' appui de la préfecture n'est pas pour rien dans l' affaire.

7.Posté par Trouillomètre au maximum le 22/03/2009 10:21
Vindemia a bien fait.
Les autres boites devraient également porter plainte pour avoir réparation du préjudice commercial subi.
Il faudrait que les syndicats et les gens en général commencent à comprendre que aussi légitimes et nécessaires soient leurs revendications, le droit de grève n'est pas le droit de casser, piller, lancer des galets, bloquer les routes, obliger les autres de cesser de travailler, empêcher les gens de faire leurs courses.
Le droit de grève est le droit de cesser de travailler. Point.
Le droit de manifester, je ne le connais pas, mais il semblerait que cela soit précédé d'une demande au préfet lorsque cela se déroule sur le domaine public.
Voila que 20 personnes viennent emmerder 100 fois plus de personnes sans que quiconque n'ose dire quoi que ce soit. Parfois on arrive à regretter que les 20 personnes n'aient pas affaire à des gens plus courageux ...

8.Posté par Jack le 22/03/2009 11:50
Enfin ! Voila une entreprise qui a compris que tout et n'importe quoi ne peut pas être fait impunément. Si toutes les enseignes réagissaient ainsi, ce foutoir cesserait.
A trop vouloir faire pour faire avancer les choses, le COSPAR détruit ce qui marche. Bientot nous allons entendre fermeture de ci, fermeture de ça avec licenciement à la clé. A ce moment là, ce n'est pas le COSPAR qui aura tout gagner, ce sera la Réunion qui aura tout perdu.
Et on va se retourner contre qui ? Le Cospar n'a aucune valeur juridique.

9.Posté par mac arthur 974 le 22/03/2009 14:32
dans tout ce "tric _trac" ,il est curieux de noter ,que le cospar ne manifeste que sur les sites de la grande distribution ne concernant que l 'alimention et autres fournitures ménagéres!! Et certains sont plus ciblés que d 'autres! Exemple :le Jumbo du Port;pourtant il y a une grosse quincaillerie à coté; elle n'a pas été ciblée ! Quincaillerie appartenant à une grosse famille locale bien connue de toute l 'ile ,possedant plusieurs autres sites de vente dans pratiquement toutes les "grandes "ville de l'ile ; ancun de ses magasins n ' a été pris à parti par notre collectif.Y aurait -il des ententes ou des arrangements .Vous avez dit " bizarre "????Car meme chez eux je pense que le calcul des marges ,doit étre faits à l 'identique de la grande distribution alimentaire.Bizarre!bizarre!!

10.Posté par David le 22/03/2009 15:08
vindémia ne s'y prendrait pas mieux pour entraîner le boycott de ces enseignes, ce que le cospar devrait appeler à faire par ailleurs...


Comme si le cospar avait une influence sur les réunionnais. Ils ne représentent personne à part eux même. Personne ne les suivra, d'ailleurs jusqu'à maintenant personne ne les a suivis.

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/03/2009 15:59
david, arrête la mauvaise foi, ou sinon je croirai dur comme fer le slogan de bling bling : "quand il y a une manifestation, personne ne la remarque"..

et je crois que babouck a cité un sondage relatif au soutien de l'action du cospar...
faut arrêter la mauvaise foi, tu gagneras en crédibilité pour ton camp..

12.Posté par kbofrite le 22/03/2009 21:30
pourquoi pas une carte bourbon av -20% pour ceux qui manifestent sur tout le magasin et une augmentation +20 % pour les autres ?
Prochaine opération coup de poing ( brigadier sabari... ) , on prend les noms, adresses,... et photo pour la mise en place des cartes bourbon av -20%.


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales