Société

Vinci embauche des ouvriers réunionnais pour le chantier de TGV Tours-Bordeaux


Vinci embauche des ouvriers réunionnais pour le chantier de TGV Tours-Bordeaux
“Aller se former et garder ses compétences sur les grands chantiers de la métropole, afin de revenir et construire nos futures infrastructures“. C’est le message qu'a voulu faire passer la Région, ce matin, lors de la signature de la convention-cadre relative à l’emploi de Réunionnais sur le chantier de ligne TGV entre Tours et Bordeaux. Ce partenariat a été signé entre la Région, l’entreprise de BTP Vinci et la société d’intérim Axion. Une première vague de travailleurs du bâtiment, en majorité des conducteurs d’engins, partira début mars faire ses gammes sur la construction de cette ligne de TGV, le plus grand chantier européen actuellement. Coût total du dispositif d’accompagnement : 50.000 euros.

Pour Louis-Bertrand Grondin, conseiller régional délégué à la formation professionnelle, la Réunion possède “de vraies compétences qu’il faut valoriser“. “Nous avons répondu favorablement à la demande de Vinci, qui cherchait des conducteurs d’engins avec de hauts niveaux de qualification, pour travailler sur la construction de la ligne de TGV entre Tours et Bordeaux. Nous avons la chance à la Réunion d’avoir ces travailleurs, qui ont oeuvré pour beaucoup lors de la construction de la route des Tamarins“, indique-t-il.

Pour faciliter l’arrivée des ouvriers, la Région leur allouera une prime d’installation de 800 euros, ainsi que le paiement de leurs loyers à hauteur de 400 euros pendant trois mois. Le prix du billet d’avion, ainsi que leur formation, sont compris dans le dispositif mis en place par le Conseil régional. “Nos travailleurs ont choisi une mobilité réussie“, affirme l’élu régional.

"Il y aura également des besoins à combler dans le génie civil“

Selon lui, ce partenariat entre la collectivité, Vinci et la société Axion (qui se chargera d’étudier les profils des travailleurs avant de les envoyer sur les chantiers de métropole), est “gagnant-gagnant“ : Vinci embauche des Réunionnais et la Région s’occupe de leur prise en charge, grâce au travail de prospection d’Axion.

Même son de cloche du côté de Vinci, où Jean Vantal, directeur des ressources humaines du leader mondial du BTP, confirme que les besoins “sont là“. “Nous croyons beaucoup dans la mise en oeuvre de cet accord. On était parti sur 15 recrutements, mais cela n’est pas fermé ;  il y aura également des besoins à combler dans le génie civil“, assure-t-il. Au niveau de la rémunération des ouvriers, il n’y aura "pas de souci" pour lui : ils seront payés “au même titre que n’importe quel salarié de Vinci“. La seule contrepartie demandée par la société est que les employés “s’inscrivent dans une durée significative“. Soit au minimum six mois sur un chantier.

Une véritable opportunité pour de nombreux ouvriers du BTP, véritable pilier économique de l’île et qui n’a pas été épargné par la crise. Avec la mise en place de ce partenariat public-privé, Yannick, conducteur d’engins, parle même de “nouvelle chance“. “C’est une grande opportunité pour nous de “garder la main“ et de pouvoir travailler correctement. De plus, travailler pour une entreprise comme Vinci, c’est vraiment un honneur. La politique de la boîte permet également d’être souvent en mobilité, et c’est ce qui m’attire“, précise-t-il.

Un avis que partage Jean-Pierre, également conducteur d’engins, qui voit, en plus des avantages financiers qu’offre cette mobilité, un moyen de refaire sa vie en métropole. “Si ma famille arrive à s’adapter, alors on reste“, affirme-t-il, avant de reprendre : “De toute façon, nous avons une opportunité, et nous devons la saisir, peut importe les difficultés“, conclut-il.
Mardi 15 Janvier 2013 - 16:38
S.I
Lu 2478 fois




1.Posté par "VIEUX CREOLE" le 15/01/2013 17:26
Très belle initiative qui ,il faut l'espérer sera couronné de succès !!

2.Posté par Thierry le 15/01/2013 20:43
A présager un TGV pour la Réunion ... in the Future très futur... zut, et le tram-train ... ça va faire jaser ... Accroche à zot les gars ... zot va revenir mange rougail saucisses monmon po Noël ...

3.Posté par Bayoune le 15/01/2013 23:07
Mi oze espéré ke la konstruksiyon santiyé là sar konm lizine Chrysler o miliyé dé flèr, na konpatriote la morde zot dwa travaye dosi la sinn Simca Chryler, lété preske lesklavaze. Mi souète azot bone sanss si zot i trouve zot somin laba, mé nora bann sankoulèr va rantré pour ranplass azot.;..

4.Posté par L''Ardéchoise le 16/01/2013 00:11
"In my Future", amwin mi préfer la rout en cornisse.
Ek mon ti combi .
TGV: Très gros .... le V ,n'étant que celui des violettes, ça fait un truc bizarre, non ? Bon, : très grosses violettes ( c'est sûrement la chose la plus étrange que j'aie écrite, tant pis, tant pis, c'est trop cool)...

En plus, Tours-Bordeaux, c'est bien, mais quel rapport avec La Réunion ? C'est plat !

5.Posté par esprit ZEN le 16/01/2013 05:51
@ POST 3 : s'ils prennent votre écriture tangol comme exemple ; sûr que ces ouvriers vont passer à l'aise les tests d'aptitude pour être embauchés dans l'entreprise VINCI. Vraiment, les initiateurs de ce créole K W Z font des dégâts dans l'esprit de leurs adeptes ...

6.Posté par une réunionnaise le 16/01/2013 07:06
Très belle opportunité. Bonne chance à Yannick, Jean-Pierre et les autres.
En plus de leur salaire Vinci accorde 61€ supplémentaires par jour pour cause d'éloignement. Ce n'est pas rien. Que du positif pour eux . C'est super.

7.Posté par doudou 974 le 16/01/2013 10:51
wahou quelle bonne nouvelle!!!
Envoyer des compétences Reunionnaise en Métropole, il fallais penser a cela!!!!!
Félicitation au partenariat AXION/VINCI qui est à mes yeux une démonstration de savoir faire locale.
Une agence d'intérim locale qui signe un accord avec le leader mondial, de quoi faire rougir certaine enseigne de travail temporaire.
En tout état de cause encore un grand bravo et que cela continu!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales