Politique

Vincent Defaud : "J'en ai marre que l'on me traite d'indépendantiste"

Vincent Defaud, 35 ans, professeur d'histoire géographie au lycée agricole de Sans-Souci à Saint-Paul a décidé de s'engager dans la course aux cantonales de mars prochain. Son terrain de jeu, l'Étang-Salé où il occupe le front de l'attaque de l'opposition au sein du conseil municipal et ce depuis 2008. Assurément, les dernières Régionales lui ont conféré une visibilité supplémentaire auprès de la population, loin, bien loin de l'image d'indépendantiste avec laquelle il veut mettre les choses au clair. Entretien avec Vincent Defaud.


Vincent Defaud : "J'en ai marre que l'on me traite d'indépendantiste"

Zinfos : En quoi la campagne des Régionales vous a-t-elle été bénéfique ?

Vincent Defaud : J'ai pu constater que les gens ne votaient pas forcément sur un bilan.

Est-ce à dire que vous gratifiez la mandature Vergès d'un bon bilan ?

Sur l'Étang-Salé, il y a eu l'ouverture de la piste cyclable tout le long du littoral, c'était une bonne chose. Malheureusement il n'y a pas eu de prolongement vers l'Étang-Salé Les Hauts et vers les autres villes. Autrement s'il y a eu un gain de temps évident pour rejoindre Saint-Denis par la route des Tamarins je pense qu'ouvrir une route c'est augmenter la dépendance à l'automobile. L'empreinte écologique a plutôt augmenté sous sa présidence.

En postulant pour l'assemblée départementale vous avez forcément une idée sur le bilan de la majorité sortante du conseil général ?
Le Département c'est quoi ? C'est l'agriculture, l'eau mais c'est surtout l'action sociale qui fait la grande partie de son budget. Or, le bilan social du conseil général est désastreux et scandaleux. Voyez le désastre de l'Arast. Je n'ose même pas parler de cette majorité qui se qualifie de "droite sociale".

Vous critiquez aujourd'hui ceux qui seront peut-être vos alliés de demain ?
Même s'il faudra peut-être composer avec eux, nous devons avant tout apporter nos convictions écologiques.

Serez-vous le premier écologiste à siéger au conseil général ?
Je le souhaite. Nous, à Europe Ecologie-Les Verts, nous souhaitons une nouvelle majorité éco-compatible de gauche au sein de l'assemblée départementale.

L'image d'indépendantiste vous a collé à la peau lors des Régionales. Est-ce justifié ?
Oui franchement, j'en ai marre que l'on me traite d'indépendantiste. J'ai vu encore ces derniers jours un courrier des lecteurs (publié dans la presse quotidienne et sur Zinfos d'ailleurs) en ce sens et ça m'agace profondément. Je veux en profiter pour mettre les choses au clair. Comment ça s'est passé en fait ? J'ai eu un déclic en 1999. A l'époque de la loi d'orientation pour l'outre-mer, les trois présidents de régions d'outre-mer que sont la Martinique, la Guadeloupe (avec Lucette Michaux-Chevry à l'époque) et la Guyane avaient demandé plus de responsabilités initié par le Mouvement indépendantiste martiniquais. Vergès n'avait pas signé cette proposition réclamant plus de responsabilités pour nos outre-mer. Cette plus grande responsabilité aurait permis une meilleure intégration de la Réunion dans la France et l'Europe, tout en gardant nos caractéristiques.

Vincent Defaud : "J'en ai marre que l'on me traite d'indépendantiste"

Mais cette étiquette vient sans doute d'un peu plus loin que cet événement ?

Lorsque j'étais étudiant à Rennes 2, j'étais membre de l'UNEF ID (ID pour indépendante et démocratique). La Bretagne connaît une identité propre qu'elle revendique mais sans plus. C'est une vision qui me plaisait. Et puis c'est en voyageant en Allemagne, en Italie et en Espagne - je suis allé en Catalogne - que j'ai pu constater du degré d'autonomie que des régions "fortes" pouvaient avoir, tout en restant fidèles à l'autorité étatique. A mon retour en 2001 à la Réunion, je n'ai pas poursuivi mon aventure avec le Parti radical de gauche. Dans le même temps je collaborais avec "Parnouminm". En 2002 tout de même j'avais soutenu Christiane Taubira pour les présidentielles. De toute façon j'assume mon passé, je me bats toujours pour mes convictions.

Est-ce que, selon vous, l'alternance si chère aux français va jouer une nouvelle fois ?

Soit les cantonales sont la confirmation des élections municipales de 2008 avec une vague "rouge et rose", soit les cantonales qui nous préoccupent pour cette année sont la confirmation de la vague de renouvellement de la classe politique amenée par Didier Robert (Régionales 2010).

Pensez vous justement vous retrouver face à plusieurs candidats de droite ?
Lacouture sera sans doute le candidat d'Objectif Réunion car il est proche de Didier Robert. Dans son équipe municipale il a Yolaine Costes, conseillère régionale, et proche du président.

Quel rôle comptez-vous jouer entre UMP, PS et Alliance notamment ?
L'idée c'est que les forces progressistes l'emportent. Il faudra imposer un second tour de toutes les manières, mais j'espère être de ce deuxième tour.

Vincent Defaud : "J'en ai marre que l'on me traite d'indépendantiste"
La liste écologique avait réalisé quel score en 2010 ?
En mars dernier, nous avions réalisé 8% sur l'Etang-Salé. Mais la force d'Europe Ecologie Les Verts c'est que nous sommes des personnes avec des parcours riches et variés. Je pense que j'incarne aussi cette diversité.

Comment se porte l'entente au sein d'Europe Ecologie Les Verts ?
Je ne dirai pas un mot sur les personnes qui se disent d'Europe Ecologie Les Verts alors qu'ils n'en sont plus. Moi je suis au service de mon parti.

Vos propositions pour l'Etang-Salé ?
Je propose qu'il soit créé immédiatement un grand nombre d'emplois verts dans notre grande forêt domaniale...

Et l'on reparle des emplois aidés…

Oui, mais l'emploi aidé, malheureusement est un matelas sur lequel on est obligé de se reposer. Mais le recrutement doit être impartial et axé sur les compétences de la personne afin de déboucher sur un emploi durable.

On en revient à vos idées pour votre canton...

De la même façon, il est possible de mettre en place toute une chaîne de production de biens et de services qui découlerait de l'agriculture biologique locale. La lutte pour la sauvegarde du pouvoir d'achat nécessite un encouragement plus soutenu à la réduction de la facture énergétique. Ceci peut être réalisé à partir de mesures faciles à mettre en œuvre comme l'isolation par exemple. Enfin, il nous faut adapter le plan local d'urbanisme et "écologiser" l'architecture de nos constructions. L'autre problématique concernant le Conseil général est celle de la dépendance. Va-t-on choisir d'aller vers un système privatisé ou au contraire favoriser le principe de la République solidaire. Comme dirait Daniel Cohn Bendit (je crois), "nous avons deux angoisses, la fin du mois et la fin du Monde".
Jeudi 6 Janvier 2011 - 12:16
Ludovic Grondin
Lu 3262 fois




1.Posté par macadam cowboy le 06/01/2011 12:22
M'sieu le prof !.....la sur-rèm , c'est un concept écolo qui permet à ceux qui l'ont de manger " bio " ? lol
les autres peuvent continuer à s'empoisonner en mangeant n'importe quoi , c'est bien fait pour eux ! z'avaient qu'à " gagner "un concours ces feignasses..non mais !

2.Posté par Le Troll le 06/01/2011 12:56
Haaa ouiii !! la valeur des fameux concours et diplomes péi !!! Plus un p'ti coup de piston !! C'est ça !! Non ??

3.Posté par JOSEPH le 06/01/2011 14:03
Monsieur DEFAUD, je vous crois ! Votre raisonnement et vos arguments ne sont pas ceux des indépendantistes et du P.C.R. .Ce dernier a réclamé ,à corps et à cris ,pendant plus de vingt ans ,"un
état réunionnais démocratique et populaire"(vous avez entendu parler "des républiques démocratiques et populaires" de l'ex -U.R.S.S. ) : vous savez donc ce que cachait ce " jargon marxiste-léniniste" du P.C.R.! PERSONNELLEMENT , JE NE VOUS ASSIMILE PAS A UN INDÉPENDANTISTE !
Une régionalisation bien comprise et adaptée est certainement très convenable pour La Réunion....Mais comment s'entendre avec des" politiciens-girouettes", prêts à changer de tactique et d'orientation et s'allier à une certaine droite qui ne veut rien lâcher de certains privilèges du passé , des gens qui pratiquent ,depuis des années ,un népotisme éhonté ???

4.Posté par Tonton le 06/01/2011 14:49
Est ce qu'il n'a trouve z "qu'une piste cyclable" comme bilan positive de l'ancienne equipe regionale??

Alors cet un bilan tres povre, pour une bonne dizaine d'années de mandature.

Mr Defaud, alors on ne pourra pas s"atendre à plus de votre mandature en cas d"election, certe ??

5.Posté par Un ancien camarade de lutte le 06/01/2011 15:08
DEFAUD le comique qui retourne sa veste à chaque élection... INDEPENDANTISTE UN JOUR, INDEPENDTISTE TOUJOURS, le Vincent....

6.Posté par vrai ecolo le 06/01/2011 15:43
Defaud toujours aussi ridicule, personne ne lui reproche d avoir ete independandiste mais plutot
d avoir adherer a quatre partis differents en huit ans, ca fait beaucoup ! Quel opportuniste et ca se dit ecolo maintenant !! il a quand meme reussi a virer les vrais ecolos du part vert.

7.Posté par bwarouz le 06/01/2011 16:32
le photovoltaïque :
-conçu et produit en Chine ou le smic est à 50 euros par mois
-un panneau photovoltaïque à construire coûte plus en bilan carbone que ce qu'il va nous faire économiser ici
-quel recyclage ???


8.Posté par chef d'entreprise le 06/01/2011 17:27
7.Posté par bwarouz

t'es communiste ou koi?
Le photovoltaique permet à la sechilienne sidec de défiscaliser et de surremunerer son pdg, son conseil d'administration et ses cadres: 17,8 millions d'euros de defisc en 2008 et 16 millions en 2009.

rien que la vente de panneaux a rapporté 5,5 millions d'euros à la sechilienne en 2009.

9.Posté par Aljeunet le 06/01/2011 17:31
Bonjour Vincent,
Tu as raison, ceux qui te traient "d'indépendantiste" sont des méchants.
Mais en quoi "indépendantiste" est-il une insulte?
Il faut s'assumer et assumer ses idées, c'est tout!
Allez, sans rancune et vive l'indépendance et surtout...
VIVE L'ANARCHIE.

10.Posté par bwarouz le 06/01/2011 17:49
post _ 8

le dernier qui m'a traité de communiste sèche au fond de mon jardin depuis quelques années

11.Posté par boyer le 06/01/2011 17:57
On se souvient aussi du debat sur RFO ou Vincent Defaud criait dans le micro son attachement à la conchtituchion de jichcâar pendant le referendum de 2005.

12.Posté par Boy le 06/01/2011 18:38
Et demain, il en aura marre qu'on le traite d'écologiste...

13.Posté par Bayoune le 06/01/2011 18:50
Mwin mwin la désidé fé inn kète pou aseté inpti boné biyin dékoré pou mon kamarade DefoQ, èk in fosiye émarto pou lo boug. Il se refuse d'être lui même pour pouvoir tromper ses frères réunionnais avec un espoir fou que les nouveaux réunionnais qui s'installent dans le différents bidonvilles du Port ou d'ailleurs vont voter pour lui et sa clique d'opportunistes de vers gris. Defaud, le nom lui même dit qu'il est faux le bononm. Domin matin si so boug la lété sur ginye inn ti manda koté in Front National, li va roule pour, mé pa pou son nasiyon, ke li la fé sanblan marss avèk. Dans le temps plus indépendantiste que de ce faux Q ou té mor avan rouve la gèl... Avoir marre de se voir traiter indépendantiste, kamarade nous konpran , èk la pèye ou touche tous les mois, seule la mère patrie française peut te nourrir de ses mamelles gonflées par les rmistes et les chômeurs, et des crimes de rapines pratiqués dans le tiers monde.

14.Posté par noe974 le 06/01/2011 19:07
Continuez votre combat , Monsieur , je vous soutiens .

Chez nous , on accuse mais on aime bien !

15.Posté par albert le 06/01/2011 19:48
Le pauvre homme ( d'idée et de conviction ) loin d'etre un indépendantiste le monsieur Défaud, c'est juste un ?????? peut etre un opportuniste ou encore un nouveau rapace de la politique.
Suivez son parcours : autonomiste puis indépendantiste puis tant tot communiste puis écologiste et bientot aprés avoir utiliser les écolos pour essayer de décoler politiquement, ce meme Monsieur Défaud deviendra peut etre socailiste ( rdv déja prévu aprés élection cantonale ) .
affaire a suivre


16.Posté par Zkaèl le 06/01/2011 21:01
zkael
Mi koné pa par kèl bout komansé kom i di :
Boug la té REGIONALISTE, AUTONOMISTE, INDEPENDANTISTE, FEDERALISTE, VERT ... et toujours fonctionnaire ek lo gro larzan ... larzan la prime kolonial !!!
Koman ou ve in moun i toush 53% prime "vie chère" ... prime coloniale i pe nir défann le ti malheureux ?
Mintnan si lu la ont sat lu sort, par ousa lu la pasé po ariv ousa lu lé ... koué ou ve mi di ... alé voir un psy va petèt trouv in solision po ou !!!
Mé sat lé sir ou lé pa in boug po défann le rénioné ... petèt po défann le rénioné lèv la tèt !!!

17.Posté par Le Taliban. le 06/01/2011 21:39

Post 8 à raison.
Mais oublie pas les autres rapaces tel-que Solar-Réunion. Corex Solar. SFER. ect . ect..... Faut dire quand il y a la Défis tout le monde s'y met. meme les Indépandistes. Lénine aurait pas fait mieux.

18.Posté par gros patrick le 06/01/2011 23:33
gilles leperlier sera le fuur conseiiler général de l'étang salé

19.Posté par Bayoune le 07/01/2011 07:44
Zkaèl, defoQ sar kontan èk ou, oula oubli ali in titre, ali èk son lot dalon la été Fédéraliste. Konm ou, mi krwa lo boug i koné pa ou poze sonfèss pou ginye inpti plass pou totoss lo pove réniyoné. Mwin lé konvinku, si domin, konm lotonomie Vergès, Lindépandans i trouve la limiyère, so défo va vnir sèye bruyé dann réyon indépandantiss. Solman pou sa i fo donn alu in gor susète, pli gro ke la prime. koloniale. Sinyèr Zézu éklère so vin pou ète san défo, omwin li doviyin pa in vinèg ke lo pèp sar blizé bware ankor apré les Vergès, TAK et Vira.....

20.Posté par babou b'jalah le 07/01/2011 14:12
ah non, ne le traitons pas "indépantis" ... Pourtant ... tu étais bien évidemment à Parnouminm, tu étais même signataire et membre du bureau de l'association de Vexillologie de La Réunion, décidant de la bonne vie du drapeau Mahavéli (dessinée par Pignolet). j'ai même une photo qui le prouve. tu étais alors à mes côtés (et il y avait aussi François Nativel), lors de cette signature historique. qu'importe ! au vu des résultats de Parnouminm, tu décidais d'innover, proposant en nos rangs le chavirage vers le PFR (Parti Fédéraliste Réunionnais), parce que cela sonnait mieux et était bien plus accessible aux réunionnais. puis, comme une fleur, tu te mettais au vert, parce que ça sonnait encore mieux, à l'heure des préoccupations écologiques.

21.Posté par Zkaèl le 07/01/2011 14:35
zkael
20.Posté par babou b'jalah le 07/01/2011 14:12
ah non, ne le traitons pas "indépantis" ...


Babou lé sir lu lé pu in lindépandantis ... lé admandé minm si lu la été dan lo tan !!!
Mé sé lo boug i déranz ali kan ou parl son pasé ... kom si lu lavé ont ...
Koué ou ve, na moun lé komsa !!!

22.Posté par un vrai ecolo le 07/01/2011 15:36
Defaud a tellement raconte d aneries, tellement dit tout et son contraire que personne n accord foi a ce qu il debite dans les medias, il suffit de regarder le nombre de foi ou il s est presenter aux elections : il n a jamais pu depasser les 5 % meme avec les Verts

23.Posté par albert le 08/01/2011 09:22
Pauvre Vincent, il a tres gros défaud c de croire qu'il sera peut etre sénateur
Et si on commence les encheres pour mars 2011 DEFAUD 3, 5% qui dit mieux

24.Posté par ADHERENTE EELV ET FIERE DE L 'ETRE le 09/01/2011 10:01
Savez vous que Vincent DEFAUD, Nila MINATCHY, Jean ERPELDINGER ... ont la prétention de se presenter aux élections sénatoriales ? en tout 5 ex verts qui se voint déjà au SENAT en septembre porchain ! Ceci n'est pas une blague, ils se sont juste trompé de cirque. A quand le numero d'otarie ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales