Economie

Vie chère: Réunions en préfecture pour dresser la liste de 40 produits


Jean-Pierre Lajoie, président de l'UFC Que Choisir Réunion
Jean-Pierre Lajoie, président de l'UFC Que Choisir Réunion
Depuis vendredi et la décision par les acteurs réunis en table ronde de baisser les carburants de 8 centimes mais également d'intervenir sur une baisse ou un gel des prix de 40 produits de première nécessité, les tractations et les réunions en préfecture se multiplient.

Ce week-end, les présidents du Conseil régional et du Conseil général, Didier Robert et Nassimah Dindar, ont été invités par le préfet pour rediscuter, non pas des carburants, mais de la vie chère à la Réunion. Une nouvelle fois, Nassimah Dindar a réitéré son souhait de voir une baisse sur une liste de produits allant de la viande à l'huile, en passant par le riz. De son côté, Didier Robert propose une baisse de certains produits en jouant sur le levier de l'octroi de mer, a expliqué le Quotidien dans son édition de ce matin.

Une liste de 40 produits de première nécessité doit être présentée à la population réunionnaise ce mardi en fin de journée. Une liste qui sera travaillée en concertation avec la grande distribution et les producteurs, qui restent pour le moment très discrets sur d'éventuelles avancées.

Jean-Huges Ratenon pas invité aux réunions

Ce matin, des associations de consommateurs telles que l'UFC Que Choisir ou encore l'Ucor ont été conviées pour des réunions de travail toute la matinée. "On est là pour voir les produits de la liste et voir ce qu'il est possible ou non de faire. (…) Pour nous, 40 produits c'est peu, il faudrait une liste plus conséquente", explique Jean-Pierre Lajoie, président de l'UFC Que Choisir à la Réunion, qui s'appuierait sur le chariot type ou la liste Cospar pour définir les produits. Les associations de consommateurs invitées ce matin par la Préfecture sont quoi qu'il en soit toutes membres de l'Observatoire des prix.

Contacté un peu plus tôt, Jean-Hugues Ratenon, président de l'ARCP (Alliance des Réunionnais contre la pauvreté), s'étonnait de ne toujours pas avoir été invité par la Préfecture. "Depuis vendredi, je n'ai pas été contacté par le préfet pour assister à une ou plusieurs réunions (…)", a-t-il expliqué.

Jocelyn Cavillot, délégué du syndicat Solidaires et membre de l'Observatoire des prix, se veut plus nuancé sur les discussions actuelles avec l'Etat. "Il ne faut pas se contenter de travailler dans l'urgence. (…) Ce que je souhaite, c'est qu'un véritable travail de fond s'installe pour une durée des accords dans le temps, et non comme il en a été le cas pour le Cospar", souligne-t-il.

Les discussions vont se poursuivre toute la journée. De nouvelles réunions sont prévues cet après-midi et une assemblée plénière de l'Observatoire des Prix doit se tenir demain dans la journée. On aura alors une idée plus précise sur cette fameuse liste de 40 produits que les Réunionnais attendent, sans trop d'illusion.
Lundi 27 Février 2012 - 11:33
Lu 3831 fois




1.Posté par Melanchon viens! le 27/02/2012 11:58
pipo on sait que les grandes surfaces ont recupéré l'aumone des produits cospar sur les consomateurs. Il faut generaliser l'indexation vie chere à l'ensemble des salaires.

Quand à la SRPP, il faut faire la lumière sur les accords qui la lie avec les CCIR propriétaire du foncier. S'il y a eut bail a construction, l y a longtemps que les pétroliers ont amortis leurs investissements. Quand Patel est arrivé à la CCIR il a denoncé l'escroquerie des terrains mis a disposition des entreprises dans le secteur qui se faisaient un fric fou en sous louant. Est qu'il veut aujourd'hui fermer les yeux pour les petroliers?


--------------------

Avis n° 09-A-21 du 24 juin 2009 relatif à la situation de la concurrence sur les marchés des carburants dans les départements d’outre-mer

Il faut indiquer ici, que dans un arrêt du 4 mai 2009, la cour d’appel de St-Denis de la Réunion
a considéré que les installations de stockage de Port-réunion constituaient une facilité
essentielle et que les tarifs de passage devaient être orientés vers les coûts. Elle a ordonné une
expertise comptable pour vérifier que tel était bien le cas.

2.Posté par Zenès Rebel le 27/02/2012 12:01
pran zot list é bour dan zot...
ban gro désidèr y pran kreol po d'kouyion!!!!
si nou kreol, nou rouv pa noute zyeu, nou va rest dan la mizèr!!!
toute le ban désizyon ban gro zozo y veu met en plas va profite le ban group y fix lo pri ici la rényon!!! mi vien lir le courié Mr Serge Letchimy, li esplik bien tousala, nou voi ke cé nou mem y sa finans tousala!!!
kosa la srpp y débours? ryien!!!
kosa le group Hayot y débours? ryien!!!
kosa le group Vendemia (Score Hyper Crack Casino) y débours? ryien!!!
kosa le group Super U y débours? ryien!!!
kosa le gouvernmen y débours? ryien!!!!
kreol rouv le zyeu!!!!!! fo nou refuze tou sa!!! continué le komba!!!!

3.Posté par alex du sud le 27/02/2012 12:01
Depuis quand L'ARCP représente les consommateurs de la Réunion? Combien d'adhérents, au fait? peut-on me dire de quelle collectivité vient les subventions qui font vivre cette association? Et le salaire du pauvre ti'boug maigre que l'on voit tout le temps à la télévision? merci à qui pourra me répondre, vu que les journalistes locaux ne veulent pas chercher....

4.Posté par Zenès Rebel le 27/02/2012 12:52 (depuis mobile)
oté la zenes reyoné alé lir in kou le courié Serge Letchimy, zot va kompran ke toute la bande lo prefet didier robert nassima é kompani y foute la guel ban kreol! anou mem sa payi toute zot ban mezur la! La Renyon lev deboute!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par Zenès Rebel le 27/02/2012 12:57
ma plané sur le nom: le courié cé pa Serge Letchimy mé Victorin Lurel...

6.Posté par Kurt Mébonne le 27/02/2012 13:04
On ne peut plus rire de Ratenon ? c'est dommage.

7.Posté par Mwinmidike le 27/02/2012 13:14
8 cts sur le carburant, baisse des prix sur 40 produits de première nécessité, baisse significative du prix de la bouteille de gaz, merci, mais ça ne suffit pas ! A quand un réseau de transport en commun qui permettra à chaque Réunionnais de choisir entre la voiture et le bus pour aller travailler. Tout le monde sait ce que coûte une voiture à l'achat et à entretenir, mais aujourd'hui un couple qui habite dans les écarts (faute de moyens pour acheter près des villes) est condamné à avoir 2 voitures, à souscrire 2 assurances ... Ce que nous voulons, c'est payer le prix juste sur tous les produits ! UCOR et UFC que choisir, soyez un peu plus percutants, on ne vous entend pas depuis le début des revendications, à croire que vous avez peur de jouer votre rôle !
Attention aussi à la division, le seul à s'être mis en danger pendant que "baisement la pété" c'est Thierry ROBERT, c'est donc lui naturellement que tout le monde devrait suivre. J'ai déjà vu VERGES tenter de faire cavalier seul avec sa proposition de verser 200 € par mois à certains jeunes, est-ce-qu'il répondra présent à l'invitation du Maire de Saint-Leu ? On verra bien !

8.Posté par l'indigné le 27/02/2012 13:16
je vous rappel messieurs c'est pas sur 40 produits 20 et plus de pour cents de baisse, il faut réfléchir sur l'ensemble des produits.on ne mangeras pas que ces 40 produits!!!!
si vous rester la dessus vous avez tous faux, la c'était émeute force 1 et quand il y aura force + ça sera quoi!!!

9.Posté par noe2012 le 27/02/2012 13:19
Ne pas oublier d' inclure dedans les champagnes , les mousseux , les vins , le rhum .... le sounouck , la morue ... la dinde , lapin ...le tangue ....

10.Posté par la prune le 27/02/2012 13:24
Il faut que tous les produits baissent en Grande surface sans exception.
Car pour les 40 produits qui seront sélectionnés , les Distributeurs vont se rattraper sur d'autres références pour compenser leur perte !!!
Ils ont plus d'un tour de "passe passe" pour récupérer autrement ...sur le dos des consommateurs.
Comptez sur eux pour plancher la dessus !

11.Posté par nikki le 27/02/2012 13:26
l'arnaque des prix Cospar et la liste des 40 produits à venir.

Avec ce système il a été mis en place une société e consommation à 2 vitesse :
- les pauvres qui consomment les produits dits moins chers
- les plus aisés ou riches qui consomment les produits plus chers
C'EST SCANDALEUX !!!!!

On revient en arrière, bientôt en en arrivera comme du temps des rois, la poule au pot du dimanche et la semaine un bouillon de gras. Personne ne s'insurge contre cela ?

J'étaye mes propos. Lors de la mise en place des prix cospar, j'ai pu constater que le riz, les yaourts, la viande et autres produits marqués cospar sont moins chers certes mais surtout moins bon voire même dégueulasse.

Du yaourt nature 'celui avec une fleur blanche sur fond bleu, tellement léger en lait qu'il ressemble plus à de la glaire et très sûr en goût.

La viande de poulet très grasse, une fois cuit et le gras fondu en casserole, il ne reste presque rien comme viande mais beaucoup d'huile au fond de la casserole.

Le porc idem, plus de couenne et de gras, moins de viande !

les oeufs, le jaune très petit et beaucoup de blanc !

le lait 1:2 écrémé plus clair en couleur à croire qu'on y rajoute de l'eau !

le beurre 1,37 euros le moins cher et selon les marque c'est du beurre coupé avec du soja, donc pas du vrai beurre !

les pâtes les moins chères, me donnent des aigreurs je suis obligé de faire mes pâtes fraiches maison !

l'huile la moins chère, la bouteille jaune, 70 % au moins d'huile de palme.
J'étais étonnée que mes frites soient molles ce cette huille est rance et toute brune au bout de 2 fritures.
J'ai acheté une autre huile plus chère bien sur pour en avoir le coeur net et miracle mes frites croustillantes. l'huile n'est pas rance et pas brunie.

ma liste serait longue donc je m'arrête là.

Je veux consommer moins cher mais pas de la merde. Je veux manger pas me faire empoisonner.

De plus ces produits rapportent plus aux fabriquants et revendeurs car ils sont moins chers à fabriquer, ce qui me fait dire que par ce système je me fais avoir 2 fois !!

Cela conduira fatalement à plus de diabète, plus de colestérol et plus de gens obèses chez les pauvres bien sûr.

Mais que cherchent ces personnes, à nous liquider à petit feu ?

ET PERSONNE NE DIT RIEN.

Pitié Réunionnais, réflechissez et dites non à cette arnaque, nous avons le droit de manger bon et bien.

12.Posté par Tikolon le 27/02/2012 13:33
A Poste 3, si vous avez la réponse donnez-la tout de suite, ne chargez pas les autres. Bien sûr, si ce ne sont que des ragots, pas la peine.Il n'y a que ceux qui font jamais rien, qui ne risquent rien.

13.Posté par Ratenon, non, non, non ! le 27/02/2012 13:41
D'accord avec le post n° 3. Encore heureux que Ratenon ne soit pas invité !! Quelle est sa légitimité ?? Quelles sont ses compétences ? Quel est d'ailleurs son métier ? Qui le paye ? Quel est son salaire ? Comment vit-il ? L'ARCP est un scandale typiquement réunionnais et curieusement personne ne veut en parler, personne ne soulève la question, ni la gauche ni la droite. Car si tout le monde s'accorde pour reconnaître que Ratenon est incompétent, il semble aller de soit qu'il s'exprime au nom des démunis ! Même les associations bidons font semblant d'avoir une activité, lui, jamais ! Il est à plein temps occupé à faire le zouave avec les contrats aidés de SON association sur le thème de la vie chère auquel il ne comprend rien. Tout ce qu'il sait faire, c'est d'appeler les médias pour qu'on le filme en train de relever les prix du nutella ou d'un paquet de nouilles et qu'il puisse s'exclamer que c'est un scandale que les prix soient aussi chers à La Réunion !! Ratenon c'est aussi la revendication pleunicharde, c'est l'anti Domota, aucune fierté, regardez-le et écoutez le au sortir des réunions où il a réussi à se faufiler, c'est toujours le même discours : "ils" sont méchants, "ils" méprisent les réunionnais, "je suis très déçu", etc., etc. Vous remarquerez aussi que sa technique c'est de sortir en cours de réunion, où en général il n'ouvre pas la bouche parce qu'il ne comprend rien, pour aller dire à la foule et surtout aux médias que "ça n'avance pas" et hop ! du coup il se fait sa petite pub alors qu'il n'a rien dit de neuf. A quand une enquête sérieuse sur l'ARCP et son Président ?

14.Posté par Ali Baba le 27/02/2012 13:50
... et les 40 produits.

Qui dans le rôle d'Ali Baba ?

15.Posté par lastic le 27/02/2012 13:51
Jocelyn Cavillot je ne connais pas cet homme ! Par contre comme il est membre de l'observatoire des prix et qu'il ne souhaite pas travailler dans l'urgence, je me demande ce que cet observatoire a observé depuis tout ce temps ? A mon avis pas grand chose !

M. Cavillot, l'urgence il fallait la prendre en considération depuis la mise en place de cet observatoire, maitenant il est trop tard vous avez failli à votre tâche, c'est un échec complet.

16.Posté par H.DEZAERT le 27/02/2012 14:30
Les aliments « URCOPECK » arrivent !
Sous ce terme, je désigne les 40 produits concernés par le gel (ou la baisse) de leurs prix, suite à l’ACCORD pondu et signé par les « membres représentatifs de-tout-et-de-rien », du coté de la Préfecture en ce début de semaine.
C’est aussi la contraction de « Urcopa » (fabrique d’aliments pour animaux), et de « Copeck » (Unité monétaire).
Ma crainte, qui n’appartient qu’à moi, est de trouver, plus tôt qu’on ne le pense, dans les rayons des grandes surfaces, et ailleurs, ces 40 produits « de base » concoctés par des usiniers-samaritains vu le copeck symbolique qu’ils en tireront en bout de caisse. Ces articles risquent de perdre le peu de qualité qu’ils ont, car je vois mal des actionnaires se contenter d’une telle marge, surtout si « l’accord » doit perdurer ! Quiconque à leurs places, serait tenté de mordre dans le peu de qualité contenu dans ces « produits de base » ! A mon humble avis, le niveau « base » de « base » sera vite atteint !!
Mais tout cela pourra être évité si le fameux accord est complété par des cahiers de charge garantissant un minimum de qualité » pour les produits en question.
Mais ça, c’est une autre embuscade !

17.Posté par pas assez chére le 27/02/2012 14:48
mr cavillot fesait parti du cospar aussi et l'observatoire ne fait que observer. seul le papier toilette que nous allons glisser dans les urnes pourra dire avec force notre mécontentement envers tous ces cumulards qui s'enrichissent depuis des dizaines d'années

18.Posté par noe2012 le 27/02/2012 14:49
Ratenon ? c'est au Fouquet qu'il mange !

Est-ce qu'on a proposé d'inclure la baisse des frais de la note à payer au Fouquet de St Denis ?

19.Posté par David Asmodee le 27/02/2012 14:55
@ Post 14

en parlant d'Alibaba, sais tu que son entreprise de voleurs a connu de graves difficultés économiques à cause de la crise ? Il a été obligé de licencier tout son personnel : 40 voleurs au chômage.

Heureusement qu'ils ont vite trouvé du travail : ils ont eu des postes de maire, de conseiller général, de député....

20.Posté par Troll le 27/02/2012 15:17
Ont ils invité Mme Aude , médaillée et experte , Présidente de la très influente UCOR ?

21.Posté par Paula le 27/02/2012 15:53
Regardez ce site ,vous verrez les prix en metropole.
http://www.promoalert.com/
Vous avez tous les prospectus des grandes surfaces.
Sacrée difference.

22.Posté par ZOREIL le 27/02/2012 16:19
C'est le beaujolais nouveau qui est beaucoup trop cher. Il faut faire un effort important sur ce produit essentiel

23.Posté par jef le 27/02/2012 16:44
40 produits et apres fermez vos geules, les autres eux, peuvent acheter avec leur gros sale 'aire.
c'est assez indecent c'est une reconnaissance impilcite d'une société reunionnaise française à double vitesse
Marre de mendi,r organiser le travail pour tous

24.Posté par Turbo le 27/02/2012 16:46
La magie de toutes ces histoires, c'est que certains produits cospar ont fait leur réapparition dans les rayons ou sont plus mis en valeur !!! Comme ci, les grandes distributions voulaient se disculper de leurs politiques d'exploitation commerciales !!!

25.Posté par ALEXANDRA le 27/02/2012 16:49
Autre choses:
il y a les produits fabriqués à La Réunion et qui ne sont donc pas taxés par l'octroi de mer, qui ne supportent pas le coût du fret.......mais qui sont aussi chers que ceux venant de métropole!!!
il y a aussi les maraichers pays, les éleveurs, -tous producteurs péi) qui alignent leurs tarifs sur ceux des grandes surfaces. S'ils voulaient écouler leur production avec les consommateurs péi qu'ils révisent la fonction de leur tiroir caisse. De plus ils ont toujours des subventions, pour la pluie, le soleil, ......eux aussi prennent leurs congénères pour des idiots....
Ceci étant fait, il y aura une baisse d'achats dans les grandes surfaces.
Je n'invente rien, allez prendre des cours dans les véritables écoles de commerce sur la formation des prix et les circuits de distributions.
Tarif triple net, vous connaissez ??

26.Posté par Nike le 27/02/2012 17:04
Des promos sont prévues sur Oakley, Nike, Adidas, Lacoste et Apple?? car c'est ça que nos "jeunes" veulent !

27.Posté par Zbob le 27/02/2012 17:10
On parie que dans la lite il y aura - dans le désordre:
le papier Q, l'eau de javel, le liquide vaisselle, les papiers "essuie tout, le shampoing de la mère Bettencourt, les cadenas ( pour se protéger des voleurs), le foie gras peut-être , les couscous en boite, le vin de la civino,, les s en caoutchouc à ronger , les boites d'aliments pour chiens, les poissons de collection, les nouveaux animaux de compagnie du gens serpents ou petits varans,, les réfrigérateurs car on en achète un tous les jours, les ampoules basse cosommation,les lacets pour les baskets....et bien sûr le rhum ,le coca et tous les sodas, les chips...etc

je pourrais continuer...

Mais y aura-t-il le riz ( pas les brisures) , les laitages ( 4 fois plus chers pour certains qu'en métropole) si utiles à la croissance des enfants , l'huile, les fruits ( je ne parle pas des fruits pays qui dans les grandes surfaces ne représentent rien par rapport aux fruits importés et qu'il vaut mieux acheter sur les marchés) la viande ( de la bonne pas les steaks hachés surgelés contenant plus de gras que ce qui est autorisé en métropole - ne rigolez pas souvenez vous des poulets d'lo qui étaient vendus ici il y a 30 ans avec la mention "non conforme à la réglementation européenne" car le principal producteur les trempait dans l'eau pour qu'ils gonflent avant de les congeler c'est comme ça qu'il est devenu milliardaire d'ailleurs)...

On attend demain et on compare?

28.Posté par Les prix : une solutions qui ne coûte presque rien le 27/02/2012 17:16
Sur chaque étiquette, exigeons une tracabilité des prix :

- le prix payé au producteur ou au fabriquant;

- le prix du transport, de l'octroi de mer, des taxes et des frais... ;

- la marge des intermédiaires : grossistes, centrales... ;

- la marge du vendeur (grande surface, magasin...);

- et enfin le prix final payé par le consommateur.

29.Posté par turbo le 27/02/2012 18:08
Désolé pour le post 28 mais il est impossible à réaliser, ils ne vont jamais divulger leurs marges, ça ferait trop peur aux gens de voir les bénéfices qu'il dégagent !!!

Par contre quand on a un prix en promotion, cela serait bien de savoir en même temps son prix hors promotion !!!

imaginez une baisse de 4 centimes sur un produit qui coûte 2€ et hop, on le fait passer en "promotion" sans pouvoir juger du pourcentage de celle-ci et si on ne se souvient pas du prix initial et qu'on achète ce produit pensant faire une bonne affaire, on leur permet de dégager une marge plus importante car ils ne faut pas se leurrer s'ils le mettent en promotion, ils sont quand même gagnant !!!

Le dumping commercial est interdit dans la loi française !!!

30.Posté par turbo le 27/02/2012 18:14
TOTAL, ELF, ETC ont dégagé un bénéfice de 14 MILLIARDS d'€, et investissent 0.64 % de leur chiffre d'affaires dans la recherche et le développement, notablement dans les énergies renouvelables, cela fait donc un peu moins de 600 MILLIONS d'€, les bénéfices sont partagés aux actionnaires qui ne veulent surtout pas d'une énergie qui ne serait pas cotée en bourse !!!

Vive Le numéro 1 du CAC40, longue vie aux actionnaires !!!

P.S. : Passez mon bonjour à "flipper" quand vous irez vous baigner !!!

31.Posté par pub flagrante leclerc le 27/02/2012 18:44
Regardez le pub leclerc avec -50% sur certains produits comme du nutella ou 1kg nesquick a 2.71 au lieu de 5euros et quelques. Comme par hasard ils arrivent à faire descendre le prix aussi bas, sans perte ? tsss

32.Posté par bibi le 27/02/2012 19:14
je vous propose d'interdire aux entreprises d'inclure les frais d'approche (frais de port, octroi de mer) dans le calcul de leur revient.
Qu'elles fassent par exemple un coeff de 2 sur le prix d'achat me paraît normal
mais qu'elles fassent ce même coeff sur les frais de port et sur l'octroi de mer est inadmissible

exemple
un produit acheté 100 € - des frais de port de 10 € - un octroi de mer de 10 €
aujourd'hui les entreprises font: (100+10+10)*2 = 240 € en prix de vente
elles font donc une marge de 140% sur le prix d'achat mais nous disent faire seulement 120% car elles incluent les frais de port et d'octroi de mer
avec cette nouvelle loi, elle feraient 100*2 = 200 + 10 + 10 = 220 €
économie 20 € pour le consommateur

autre loi: interdiction à une personne privée ou morale d'être actionnaire dans une entreprise d'importation et en même temps dans une entreprise de distribution
ça ferait un peu jouer la concurrence

33.Posté par Les prix : une solution qui ne coûte presque rien le 27/02/2012 19:14
@29 : on ne va pas demander leur avis aux grands groupes ! Il faut tout simplement une loi pour cette mesure, avec des contrôles et des sanctions.

34.Posté par Blackpearl le 27/02/2012 19:36
post 33: Bibi

j'espère que tu plaisantes là. ça frise l'insolence ton commentaire...

35.Posté par lablag le 27/02/2012 19:45
C'est très simple: je propose à ces rouleaux compresseurs qui sont la grande distribution
de nous proposer 40 produits dans un chariot avec 2 tickets:
-1 ticket avec le montant total de ces 40 produits hors taxe
-1 ticket avec le montant total de ces 40 produits toute taxe comprise.
Vous verrez, cher reunionnais , vous payez 2 fois plus de taxe que vous consommez.
Dur,dur de digérer, mais c'est la réalité.

36.Posté par turbo le 27/02/2012 22:16
post 33 : bibi
SA = sociétés anonymes ou si besoin sociétés "écran" actionnaire

37.Posté par patrick le 28/02/2012 01:31
a ou préfé avan kozé alé fé course amén marmail lécol vive kom demoun apré ta gagne kozé decen de zot tour d'or ban voleur

38.Posté par alex du sud le 28/02/2012 10:19
A ticolon
je n'avance rien, aucune rumeur, je demande uniquement, quand quelqu'un se positionne en représentant de la population (a t'il été élu? sic) que cette personne soit parfaitement claire quant aux conditions dans lesquelles il exerce. S'il demande la transparence pour les autres, qu'il se l'applique à lui-même et qu'il mette sur la table les subventions (ou pas) qu'il reçoit. Ainsi nous pourrons juger de son indépendance matérielle et d'esprit....

39.Posté par bibi le 28/02/2012 11:37
@ turbo
post 29: "le dumping est interdit dans la loi française"
tu as raison mais c'est très difficile à prouver
combien de personnes se font berner par un commerçant qui affiche -40% sur sa vitrine alors qu'il est 50% plus cher que ses concurrents à qualité identique ou alors il fait de la qualité moindre et dit faire -40% par rapport à sa concurrence du coup il est moins cher
il a le droit car les prix sont libres

post 36: "SA = sociétés anonymes ou si besoin sociétés "écran" actionnaire"
anonyme ne veut pas dire qu'on ne sait pas qui est actionnaire dedans !
après, tu as raison, quelques voyous vont vouloir contourner la loi avec des sociétés écrans ou d'une autre manière; ce n'est pas pour ça qu'il ne faut rien faire et en cas de preuve de leur malversation, on pourrait tout simplement leur confisquer leurs parts dans ces sociétés

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales