Politique

Victorin Lurel se rend au Vénézuéla pour les obsèques d'Hugo Chavez


Victorin Lurel se rend au Vénézuéla pour les obsèques d'Hugo Chavez
Ce n'est pas le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, mais le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, qui se rend à Caracas, ce jeudi et jusqu'au samedi 9 mars, pour assister aux obsèques du président vénézuélien, Hugo Chavez.

A la demande du président de la République, François Hollande, il représentera la France aux obsèques nationales de l’ancien président de la République bolivarienne du Venezuela, M. Hugo Rafael Chavez Frias.

Il transmettra à cette occasion "un message d’amitié de la France aux autorités et au peuple vénézuéliens", informe le ministère des Outre-mer.
Jeudi 7 Mars 2013 - 09:54
Lu 7490 fois




1.Posté par noe le 07/03/2013 09:00
On n'aime pas Hugo mais c'était quand même un grand homme pour son peuple !

Est-ce que M. Hollande , un jour , fera pleurer à chaudes larmes , les français qui souffrent en ces temps difficiles ?

2.Posté par SEVERIN le 07/03/2013 10:15
A quand la suppression de ce ministère de l'outre-mer qui ne sert plus
strictement a rien,a part de faire parader,embellir, financièrement quelques
ploucs amis du Parti de S?L??ES.In yab des Yvelines

3.Posté par Réunionnais lamda le 07/03/2013 11:34
HUGO CHAVEZ était "un révolutionnaire" mais dans la lignée de l'ancien Président vénézuélien Bolivar ! Pas de parti unique comme dans tous les régimes communistes , pas d' options puisées dans les directives de LÉNINE ou de STALINE ! Sa révolution ,à lui ,a consisté à nationaliser des entreprises privées capitalistes ( industries du pétrole) et à consacre les ressources obtenues à l' éducation , la médecine et la santé . Bien sûr ,cela a provoqué la colère des U.S.A et de certains états occidentaux ! Il a aussi redistribué des terres spoliées ( par de gros propriétaires terriens) à de nombreux petits paysans. Cette politique de justice sociale lui a valu l'estime de la grosse majorité de son peuple : les pleurs, dans les rues du Venezuela, étaient authentiques et non feintes ,sur commande comme récemment en Corée du Nord , après la mort du dictateur communiste de ce Pays!!! CHAVEZ avait un charisme qui dépassait les frontières de son pays et de l'Amérique latine : bien de pays occidentaux suivaient avec attention son expérience .ON PEUT CEPENDANT lui reprocher ses relations , à un moment donné , avec des tyrans comme Kadhafi , de l’Iran ,de Syrie etc...! A son successeur de savoir conduire maintenant son pays dans la voie du progrès ,de la justice sociale , de l'entente et la paix avec ses voisins et le reste du monde !!!

4.Posté par papivore le 07/03/2013 12:02
Vous dites "Un grand homme pour son peuple"????
Intéressant..., vous êtes déjà allé à Caracas?

La révolution socialiste cache une misère faite de violence. Cet homme fut un menteur, un despote rouge, ami de Kadaffi, de l'Iran, de Bachar et d'autres démocrates à la sauce Mélenchon. En outre il est anti-semite comme son ami Ahmadinejad. Un des objectifs = la suppression d'Israël.

Il voulait selon ses mots "accomplir le mandat de Dieu sur terre". Après 13 années de pouvoir en visant un nouveau mandat, Dieu l'a rappelé à l'ordre! Le grand mensonge de Chavez fait rêver le peuple. Ce fut un excellent magicien.

Vous croyez au lapin qui sort du chapeau? Moi non.

D'ailleurs son combat est passé par les médias, son émission hebdomadaire à la TV ne faisait qu'exprimer sa mégalomanie avec un but, la lobotomisation d'un peuple analphabète.
Les gardes rouges de la révolution avec les milices populaires ne voulaient prendre le pouvoir au Venezuela que pour sortir la bourgeoisie et les juifs de tous les espaces politiques et économiques, et placer les potes dictateurs aux postes clés..., au Venezuela et dans les pays amis.

L'amour du peuple = 13 années de révolution = 13 années de violence = les 13 années les plus meurtrières pour la population. Avec 50% d'inflation l'année dernière, c'est t'y pas beau comme bilan!!!!!!! La santé est gratuite pour le petit peuple. Allez dans les hôpitaux de Caracas... à partir de minuit, il n'y a plus de malades mais des blessés par balles= 20.000 morts par balle et par an, gangs et mafias sont habitués à tuer... pour rien! Les ambulances ne circulent plus la nuit par peur de se faire tirer dessus. Les médecins font une médecine de guerre sans aucun moyen! Cette guerre frappe au hasard. Refusez de partager une bière et on vous tue...! Monsieur Lurel, que j'apprécie pour son dynamisme, ne doit pas oublier qu'en tant qu'ancien président de la région Guadeloupe, les évènements avec le LKP.

PATRIE, SOCIALISME OU LA MORT, voilà le tabou ultime de la révolution inavouable de Chavez. On chauffe le peuple à blanc pour lui faire peur d'une agression américaine imminente. On arme un peuple désœuvré qui fini par jouer aux lances roquettes et se tirer dessus ... à la mitraillette. On ne peut pas cacher le soleil avec un doigt. Sa politique comme celle de toutes ces dictatures communistes ou proches n'a fait qu'appauvrir le pays avec pour seul exutoire la violence! L'eau coûte plus cher que le pétrole. Un plein de 60 litres = 6 bolivars = 50 centimes d'euro! La contrepartie est la soumission à la propagande. L'argent du pétrole bolivien va où? Pour 2010 sur 10 milliards de $, Chavez s'en sert pour faire des cadeaux idéologiques à ses copains. 1,6 milliard de $ pour Cuba en 2010, mais aussi pour le Guatémala, la Bolivie, l'Equateur, le Nicarague, Syrie, Libye, Iran, etc.. l’Amérique est une fois de plus le grand satan, tous ceux qui s'opposent aux USA sont des amis. Les entreprises irano-vénézuéliennes fleurissent sur le continent. Téhéran a t-il l'intention d'occuper le Venezuela comme base arrière du terrorisme? Les américains ont la frousse, ils peuvent! La dynastie Chavez faite de népotisme et d'enrichissements illégaux, a su créer une fortune colossale, discrète, qui ne figure évidemment pas au classement Forbes. Et le peuple dans tout ça? On lui enlève gratos les bastos égarées dans des hôpitaux qui ne sont que des morgues.

La manne du pétrole a bien entendu servi les mobiles populistes de Chavez et de ses potes cubains. Mais comme dit l'adage on sait qui on perd mais on ne sais pas qui l'on gagne. L'opposition qui s'est barrée à Miami revient à toute vitesse. On va assister à un beau match! Le Venezuela a plus de pétrole que l'Arabie Saoudite..., un Koweit bis à venir, ou 3ème guerre mondiale si Israël attaque l'Iran?

5.Posté par Zarboutan le 07/03/2013 12:24
En France, les socialo-communistes préfèrent rendre hommage et pleurer la mort d'un dictateur que celle d'un soldat français ! Elle est pas pas belle la république socialiste !

6.Posté par Tonton le 07/03/2013 13:41
J'éspère que ce n'est "que pour la raison d'état".

Noé: a écrit:
qt[On n'aime pas Hugo mais c'était quand même un grand homme pour son peuple ![qt]
Grand parallele avec Adolf Hitler: Une partie du peuple l'adoré .... l'autre partie le craignait et le détesté.
Tu aime bien des personnes de ce genre?

Pas moi - j'ai jubilé: enfin c'est fini. Que le diable s'amusera avec lui!

7.Posté par SEVERIN le 07/03/2013 13:55
Noé aime Mme Taubira

8.Posté par Carlo le calamar le 07/03/2013 16:19
Hugo chavez est mort, ne le connaissant pas je préfèrerai ne pas porter un jugement sur lui !

A part ça:
vous ne trouvez pas étrange que tous les jours noe soit dans les premiers à écrire un commentaire sur un nouvel article par ici ?

Je ne veux pas accuser noe lachatte mais regadez l'heure à laquelle a été écrite l'article et comparez avec l'heure à laquelle il a posté son commentaire !

9.Posté par JMT97400 le 07/03/2013 16:44
A papivore.

Il y a d'autres sons de cloche sur le Venezuela et notamment celui-ci de quelqu'un que j'ai appris à estimer : http://www.michelcollon.info/Fernando-Morais-Tous-sont-Chavez.html

Le Vénézuela n'est certainement pas l'Eden (il n'existe nulle part sur Terre d'ailleurs), mais en comparaison de ce qu'il était en 1998 et de ce qu'il allait devenir si on avait laissé l'habituelle petite classe qui accapare toutes les richesses dans tous les pays pétroliers poursuivre ses habituels méfaits, le bilan n'est pas négatif.
Chavez n'était pas un saint mais on n'a pas besoin de saints, on a besoin d'hommes qui tiennent leur rôle! Il est à l'image de son pays, qui n'est pas un pays facile.
Et s'il plaisait aux Vénézuéliens, qui sommes-nous pour les juger? on est tellement mieux lotis qu'eux peut-être, dans notre république de plus en plus bananière et criblée de dettes? :-)

10.Posté par Zarboutan le 07/03/2013 17:36
Un petit lien pour permettre aux inconditionnels de chavez, d'en savoir un peu plus sur leur idole !
C'est ici : http://libertariens.chez.com/dictateur.htm

11.Posté par @8 le 07/03/2013 18:50
L'article a été écrit le Jeudi 7 Mars 2013 à 09:54 et Noé a répondu à l'article à 09:00 ...soit avant même que l'article soit écrit. Il n'y a pas d'erreur de manoeuvre mais bien.....


12.Posté par @4 le 07/03/2013 18:54
SARKOZY, il n'a pas invité Kadaffi, et le Bachar à Paris? Et Chirac il a pas invité le Mugabé? Sarkozy il est pas pote avec le Quatar, qui finance l"islam radical?

Arrêtez de nous faire croire que le mal n'est que d'un côté... TOUS P.......

13.Posté par Tanbi le 07/03/2013 19:27
A chacun ses liens

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mediamensonges-a-la-mort-d-hugo-131875

14.Posté par Le sanguinaire Robert le Simple et les autres Fêlégrav ( MadMarx et Fêlurel ) le 07/03/2013 23:11
Fêlurel fais un saut en Argentine et demande leur pourquoi " LA VIOLENCE AUX MAINS DU PEUPLE N'EST PAS LA VIOLENCE , MAIS LA JUSTICE " Eva Pero'n . (Justice à ne surtout pas confondre avec la mafio-justice d'ici ).

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales