Economie

Viande de porc: Soumis à une mise aux normes, les éleveurs ont du mal à honorer la demande

Pénurie porcine ou pas? Si le terme parait exagéré aux yeux des professionnels de la filière, il n'en demeure pas moins que la viande de porc connait des jours difficiles… Une nouvelle réunion a eu lieu entre les acteurs du secteur, et le président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat a interpellé le préfet sur cette question.


Viande de porc: Soumis à une mise aux normes, les éleveurs ont du mal à honorer la demande
En début d'année 2014, on constatait une baisse significative de la viande de porc sur les étals. Le secteur annonçait un retour à la normale entre avril et juin de cette année. Aujourd'hui, et après une nouvelle réunion d'échanges entre la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, la Chambre d'Agriculture, la CPPR (Coopérative des Producteurs de Porcs de la Réunion) et le syndicats des bouchers-charcutiers-traiteurs, les perspectives sont encore moins bonnes.

"On pensait que le problème serait résolu vers le mois de juin 2014, mais ça va aller plus loin", déclare Bernard Picardo, le président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. La réglementation européenne ayant évolué récemment concernant l'élevage des porcs, notamment sur la taille des surfaces d'élevage, les petits éleveurs de la Réunion font face à une réduction de leur cheptel. D'où les problèmes d'approvisionnement rencontrés depuis plusieurs mois.

Cette décapitalisation du cheptel se traduit par une baisse du chiffre d'affaires de certaines entreprises artisanales. A l'issue d'une réunion de travail l'an dernier, des engagements avaient été donnés pour que les mêmes quotas soient fournis en période de fête.

Mais aujourd'hui, les bouchers-charcutiers-traiteurs, inquiets, veulent de nouvelles garanties. Le président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat a donc proposé d'interpeller le Préfet. Une rencontre, il y a quelques jours, a permis de déboucher sur l'engagement de Jean-Luc Marx d'organiser une réunion avec la DAAF (Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la Réunion) "pour envisager une application plus souple de la nouvelle réglementation, au moins le temps que les éleveurs s'adaptent à ces nouvelles règles", relate Bernard Picardo.

La seule viande où la production est plus importante que l'importation

De son côté, la CPPR continue de proposer l'importation de viande fraîche à la Réunion afin de combler le manque. Une solution qui ne satisfait pas pleinement les bouchers-charcutiers-traiteurs en raison du coût. Autre problème, ces entreprises gagnent principalement de l'argent sur les produits issus de la transformation (boudin, saucisson,…).

Le président du syndicat des bouchers-charcutiers-traiteurs de la Réunion, Didier Mazeau, aurait souhaité que la coopérative utilise les financements du projet Defi pour soutenir sa filière. Mais le président de la CPPR, Guy Coré, rappelle que les fonds publics de Defi sont uniquement destinés à faire baisser les prix aux consommateurs. Un volet du projet Défi a toutefois été activé, celui permettant l'aide à l'installation des jeunes éleveurs sur les trois premières années. Mais pour que les premiers élevages arrivent à maturité, il faudra bien compter 18 mois…

Guy Coré reste, lui, confiant. Il préconise une amélioration de la situation d'ici la fin de l'année, "mais l'on ne maîtrise pas la partie administrative avec le risque, d'ici là, que soient lancées des mesures de fermetures administratives", précise-t-il.

A ce jour, la viande de porc est la seule viande à la Réunion où la production (58% de part de marché) est plus importante que l'importation. Au niveau de la distribution, les entreprises artisanales distribuent plus que les grandes surfaces, contrairement à la métropole. Une tendance que les professionnels du secteur espèrent voir perdurer.
Vendredi 28 Février 2014 - 16:09
Lu 1487 fois




1.Posté par noe le 28/02/2014 16:32
N'est pas "cochon" qui veut !
Il faut mettre de l'ordre dans sa production au plus vite car la viande de porc actuelle n'a pas trop bon goût ! c'est fade , ça sent trop la viande au rabateau et aux hormones ... pas bon pour faire un bon rôti d'antan bien croûté ....
Les grillades sont pas assez goûteuses ... il faut y mettre trop de siav !
Les saucisses sont blêmes et sentent le cru ! même le safran ne rentre pas dedans , ça restent blanches !
Pour la tête , les dents sont noires et sentant le zamal ...impossible de faire un bon carri la tête cochon !
Seule la queue en salée semble meilleure !

2.Posté par sonia la soeur de noé le 28/02/2014 17:35
oui noé adore la queue de cochon en salée, mais aussi nature avec le gout de cru qui reste dans la gorge.

3.Posté par Môvélang le 28/02/2014 18:01
"""Mais le président de la CPPR, Guy Coré, rappelle que les fonds publics de Defi sont uniquement destinés à faire baisser les prix aux consommateurs."""""

Defi! hum!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!c'est koi çà ????????????? il touche de l'argent pour faire baisser le prix ??????????? hum!!!!!! il faut faire un tout aux magasin de lora, les barquettes DEFI sont plus chers que les porcidou ou autre qualité rose, chez DEFI, les subventions servent Plutôt à augmenter les marges.
une visite guidée en compagnie des consommateurs et de la presse le prouvera

4.Posté par jean-jacques le 01/03/2014 09:12
Voila un exemple typique de ce qui nous conduit dans le mur...dans un des rares secteurs où l'on
produit plus que l'on importe , cette nouvelle norme européenne conduit à réduire la production locale
et donc pour combler la demande il faudra importer plus , y compris de pays qui n'ont pas ces normes...
Cette Europe menée par des bureau-technocrates totalement déconnectés de la réalité fait que en ce
moment la CEE est la zone avec le taux de croissance le plus bas du monde !

5.Posté par le neveu de noe et sonia le 01/03/2014 16:21
Noé honore toujours la demande.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales