Faits-divers

Viande de cheval: Les consommateurs réunionnais inquiets


Viande de cheval: Les consommateurs réunionnais inquiets
Le scandale de la viande de cheval dans les plats cuisinés de grands groupes alimentaires continue. Après Findus la semaine dernière, le groupe Nestlé a été contraint de retirer des rayons, en Espagne et en Italie, ses conserves de raviolis et tortellinis au boeuf vendus sous la marque Buitoni. Les tests effectués sur le contenu des boîtes ont révélé la présence de traces ADN de cheval. La France n'est pas concernées par ses retraits, mais par précaution Nestlé a également demandé le retrait de ses "lasagnes à la bolognaise gourmandes" destinées aux industries de la restauration.

Face à ce nouveau constat, nous sommes allés interroger les clients réunionnais d'un grand supermarché de Saint-Denis. Tous sont unanimes pour souligner qu'ils se sentent "trompés" et craignent d'être confrontés prochainement à d'autres "scandales alimentaires".

Eric : "C'est quelque chose de déplaisant pour le consommateur. Au-delà du gaspillage que cela a entrainé avec la destruction de ces milliers de plats préparés, ce qui me gêne le plus c'est de ne pas savoir ce que je mange dans mon assiette".

Laurence : "Personnellement je n'achète pas de plats préparés cuisinés en grande surface. Dans ces plats, la viande est transformée on ne sait pas où et comment. J'ai peur que d'autres scandales alimentaires éclatent et que d'autres viandes rouges soient découvertes dans d'autres plats prétendument préparés avec du boeuf".

Dans son analyse, un autre client voit dans ce scandale alimentaire, les méfaits de la "mondialisation" et de la "délocalisation" des sites de production.

Yann : "Depuis que la mondialisation est en marche et que toute la chaîne de production est délocalisée en dehors de France, il y a un gros problème de traçabilité sur les produits. Au final on ne sait pas ce que l'on mange. Quand on voit ça, on comprend pourquoi le bio marche mieux. Les gens prennent conscience de ces problèmes. Mais sans parler de complot, le gouvernement fait de la rétention d'informations sur ce genre de sujets et ne nous dit pas tout… histoire d'arrondir les angles".

Jonathan
Jonathan
Nadège: "Je ne mange pas de plats cuisinés. Mais vous-savez, on parle de la viande de cheval, mais est-ce que les fruits et légumes que l'on achète au marché sont sains ? Tous les agriculteurs ne respectent pas les normes".

Une autre cliente rappelle qu'à une époque, la viande de cheval était appréciée. "Avant on ne mangeait pas forcément de boeuf et on se rabattait sur le cheval. Après c'est clair qu'il y a tromperie sur la marchandise, sur la qualité. Et le cheval est une viande moins chère que le boeuf", explique Roselyne. Une vision partagée par deux autres clients, Jonathan et Dominique, qui se posent quand même la question de savoir ce qui se trouve réellement "dans l'assiette".


Jonathan et David
Jonathan et David
Quand à Jonathan et David, ils se demandent encore comment les contrôles sanitaires n'ont pas pu détecter à temps ce problème. "Après la viande de cheval, les boulettes de boeuf au porc ? Quelle est la suite ? Ce problème va en réveiller d'autres dans les prochains mois", expliquent-ils.

Tous les consommateurs réunionnais sont unanimes et dénoncent une véritable tromperie organisée sur la viande de cheval dans des produits vendus sous une appellation boeuf. Mais pour autant, est-ce qu'ils changeront à terme leur habitude de consommation ? Pas si sûr.

Mardi 19 Février 2013 - 15:15
Lu 1863 fois




1.Posté par Moi le 19/02/2013 14:23
Faire un scandale pour un si petit "problème".. On s'en FOUT la nourriture est comestible non?? Si vous n'en voulez pas, donnez en aux assocations

2.Posté par Jeff le 19/02/2013 14:38
Ce n'est pas qu'il y ait de la viande de cheval qui est grave, elle n'est pas moins bonne que les autres (facile à dire pour moi, j'en mange pas), c'est la tracabilité, et là le bas blesse.

Il n'y a pas eu d'intoxications majeures ou mineures avec les produits Findus et autres, il faut raison garder. Nous devons par contre exiger la tracabilité des produits car là on pourrait découvrir que les animaux sont abattus dans des abbatoirs sans hygiène, ou que par la suite la chaîne du froid ait été rompue, etc.

On noie les problèmes majeurs de notre société en mettant en évidence un problème mineur.

3.Posté par datinic le 19/02/2013 14:51 (depuis mobile)
Aha... Le consommateur est inquiètes... Dis donc.. Ils ont pas d aurptres soucis? Moi je suis inquiète car on travaille pas correctement avec ces bandes des cons, je suis inquzete car j ai des factures a payer. Cuisinez des légumes et bougez vous cul

4.Posté par Caton2 le 19/02/2013 15:46
Jeff: "on pourrait découvrir que les animaux sont abattus dans des abbatoirs sans hygiène".
Ben... On pourrait aussi s'alarmer que les abattoirs se mettent tous, en France, en "dérogation" à la législation sanitaire française et européenne, à abattre toutes les bêtes de boucherie (sauf les porcs, of course) selon le rite halal, c'est à dire sans étourdissement préalable, dans des conditions sanitaires et de souffrance inadmissibles au 21ème siècle.
De plus, cette pratique nous oblige tous à payer la surtaxe "halal" aux imams, dont certains prônent la guerre sainte contre la France. Faut être maso pour accepter ça!
C'est un scandale d'une autre importance mais dont il est interdit de parler. J'entends déjà hurler à l'islamophobie. Je m'en fous. Je tirerai la sonnette d'alarme chaque fois que j'en aurai l'occasion...

5.Posté par WQS le 19/02/2013 16:16
Cette affaire est une simple question de gros sous . La viande de cheval est à 2 euros le kilo prix de gros et la viande de boeuf à 7 euros. Partant de là et vu les faiblesses du maillage du système de traçabilité on se retrouve avec de la viande de cheval vendue pour du boeuf = tout bénèf.
En règle générale , il vaut mieux éviter les plats cuisinés industriels qui contiennent pour la plupart un agent de conservation , le E250 , reconnu cancérigène.

6.Posté par et OUI le 19/02/2013 16:18
Tant qu'ils ne font pas comme en Angleterre, mettre du porc dans des croquettes de boeuf, les chérubins ne risqueront rien !!

7.Posté par noe le 19/02/2013 16:55
Le cheval est bon pour ceux qui s'amusent au PMU ....ça leur fait galoper à toute vitesse !

En steak ou en daube , c'est tout bon et tout mignon !

8.Posté par tifou le 19/02/2013 20:29
Ben continuer comme sa demain na mange une vache hollandaise (fusion de hollande et une vache).
Peut être que le gars la fait montage dessous y gagne fait sa.
http://5emedimension.overblog.com/findus-un-vrai-scandale

9.Posté par Fabiho le 20/02/2013 05:56
David et Jonathan sont de retour ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales