Politique

Vers une meilleure gestion des Eaux pluviales à Saint-Joseph

Hier soir, se tenait une séance du conseil municipal à Saint-Joseph. Fortement empreints par les pluies diluviennes du mois d'avril, les six ordres du jour ont tous été validés à l'unanimité parmi lesquels le nouveau schéma directeur des Eaux pluviales pour la commune et ses habitants.


"A évènement exceptionnel, mesures exceptionnelles..." : c'est sur cette accroche que Patrick Lebreton a ouvert la séance du conseil municipal hier soir. Après les pluies diluviennes des 5,6 et 7 avril et la répétition de ces évènements les 23 et 26 avril derniers, de nombreux constats étaient apparus avec la densification urbaine et les carences des réseaux d'eaux pluviales. Ravines en crues, radiers submergés, maisons et établissements scolaires inondés, pertes de bien, destructions de chemins d'exploitations et d'axes routiers : les dégâts étaient nombreux.

Hier soir, six affaires ont été traitées et votées à l'unanimité malgré quelques interventions d'une opposition sans réels arguments. Les cinq premières affaires permettront l'ajustement des crédits et la réorientation de ces derniers sur des travaux d'urgence. En fonctionnement, cela donne 2.219.850 euros et en investissement, 2.610.850 euros. Ainsi, 80 contrats d'accompagnement dans l'emploi (CAE), d'une durée de 6 mois, seront créés et dédiés au nettoyage et au curage des ravines et caniveaux. Le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Saint-Joseph sera renforcé après le travail réalisé auprès des nombreux sinistrés qui, bien souvent, ont tout perdu.

Une autorisation de programme ouverte a aussi été réalisée en direction d'un ouvrage de franchissement de la ravine Jean Petit sur la rue Hyppolyte Foucque.

"L'heure est à l'action et à la réflexion..."

Enfin, c'est l'affaire n°6, en relation avec le schéma directeur de l'évacuation des Eaux pluviales, qui a retenu le plus d'attentions. Selon le député-maire, ce schéma directeur est "une priorité et une nécessité absolue". Ce dernier a pour objectif une identification et un diagnostic complets du réseau mais aussi la détermination de solutions pérennes sur la collecte et le "dimensionnement de réseau, de stockage et d'évacuation des eaux pluviales vers le milieu naturel". Le Plan local d'urbanisme, en cours de révision, devrait d'ailleurs rassembler ce schéma directeur. La réalisation de ce dernier devrait coûter 180.000 euros à la commune pour une élaboration qui devrait durer entre une et trois années...

Il faudra donc attendre plusieurs années avant de voir ce plan aboutir et des Saint-Josephois rassurés face aux caprices du climat...
Mardi 28 Avril 2009 - 07:45
Ludovic Robert
Lu 1023 fois




1.Posté par andremctp le 28/04/2009 11:20
Le schéma directeur de l'évacuation des eaux pluviales à St Joseph est enfin une nouvelle qui va dans le bon sens.
Personnellement dans un commentaire j'avais fustigé cette notion de loi des séries à St Joseph.
Enfin un homme politique qui prend ses responsabilités et sert l'intérêt général.
Il n'y a qu'une seule chose à penser , c'est que dans les 2 ans qui vont suivre, il n'y ait pas de phénomènes aussi important qu'en avril. Et même s'il y en avait, il est du devoir dans la programmation des travaux de commencer par ceux qui vont régler le plus vite possible la plus grande partie de la solution.
Je pense que de nombreuses autres communes de l'île devraient suivre cet exemple. Je pense en particulier à Ste Marie, Ste Suzanne et St André qui ces dernières années ou récemment ont subi les " foudres" de l'eau.

2.Posté par globicephal le 15/08/2009 21:20
Enfin un homme politique qui prend ses responsabilités et sert l'intérêt général.
Quel intéret général allé dir partou. Lé malheureux dire ce genre de phrase comme ca, mé mi pense que ou "andremctp", ou dois pas habite St Joseph.
Arét graisse la pat boug la que la gaign tout depuis 2001 et que la oubli saq la élu a li.
A st Jo dand reunion ouver a la population ou pé pas poz question qu'y dérange ou bien dire out 1er magistrat que lu na tort. Tout suite i tir un trai su ou et su out famille.
Fé rapel a moin un temps sa é nout tout zancetre la bataille pou chanz ce genre de comportement.
A ou andremctp cite a moin quel shema la été fais à Saint Joseph pou rendre plus fluvial les eaux pluvial àSt Joseph?
Répond a moin mi atend.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales