Social

Vers une issue dans la grève des employés du RSI

Les employés du Régime social des indépendants maintiennent leur grève ce matin encore. La rencontre entre leur représentant et la direction nationale jeudi dernier n'a pas été concluante. Déjà vendredi, ils avaient maintenu leur mouvement. Aujourd'hui encore, le guichet du RSI reste fermé aux assurés. Une issue est cependant entrevue pour ce soir.


Vers une issue dans la grève des employés du RSI
Ce lundi matin à 9h, une assemblée générale a eu lieu dans les locaux du RSI du Moufia. Ses agents ont décidé de donner suite, aujourd'hui encore, au mouvement entamé jeudi dernier. L'intersyndicale ne parle pourtant plus de grève illimitée puisque des contacts ont eu lieu ce week-end depuis Paris.

Voilà trois jours que les assurés du Régime social des indépendants ne peuvent être reçus par leurs agents suite à un mouvement de grève entamé jeudi matin.

Gilbert Gobarden, délégué intersyndicale du RSI, a été reçu jeudi après-midi à Paris par la commission paritaire nationale. "On peut dire que son voyage n'a servi à rien", ironise Benjamin Gopal Panon, de l'intersyndicale.

Vers une issue dans la grève des employés du RSI

Une reprise demain matin ?


"La commission a répondu qu'il manquait des éléments dans le dossier présenté jeudi alors que les éléments exposés sont plus ou moins connus de nos responsables depuis l'année 2009. Nous disons qu'ils nous manquent de respect", ajoute Benjamin Gopal Panon.

Cependant, depuis la rencontre peu fructueuse de jeudi dernier, des contacts de ce week-end ont laissé entrevoir de possibles avancées dans la journée. La Caisse nationale doit fixer en cet fin d'après-midi une date de négociation entre les interlocuteurs.

"Si cette avancée est confirmée en fin de journée, nous reprendrons le travail demain", s'avance malgré tout Benjamin Gopal Panon.
Lundi 22 Novembre 2010 - 11:08
Ludovic Grondin
Lu 2134 fois




1.Posté par noe974 le 22/11/2010 11:56
Le dialogue constructif vaut mieux que l'affrontement stérile !

2.Posté par Bibe le 22/11/2010 12:44
Comment peuvent-ils se permettre de faire une grève mettant peut être en difficulté "leurs assurés" ceux là ? Je me demande même s'ils ont conscience de leur rôle et de l'existence de "leurs assurés". Ils ne veulent plus de l'agressivité de "leurs assurés" ... ben peut être que leur direction devrait se mettre au boulot un peu et organiser les hommes, les outils et le travail ! Réclamer la cotisation ça y savent faire ... savent-ils faire autre chose ? Il y a au moins 5 n° de téléphone dont aucun (quand ils sont attribués) ne répond. Un bon début serait d'être joignable peut être non ? Ensuite mettre en place un outil web réunionnais digne de ce nom ce serait pas mal non plus ? et plein d'autres choses comme, à l'heure du développement durable, ça ne sert à rien d'envoyer 50 courriers pour réclamer une cotisation payable dans 3 ans ... c'est un exemple ...

3.Posté par bmjc le 22/11/2010 13:41
Posté par Bibe le 22/11/2010 12:44

Cela s'appelle de l'organisation et de la méthodologie.

Malheureusement comme pour beaucoup d'autres organismes semi privés qui ont une tutelle parisienne les décisions locales , et il y en a, ne sont prises en compte que lorsque Paris donne don agrément.

Or dans les organismes de Sécurité Sociale, bon nombre de décisions locales, sont rarement approuvées par Paris !!! Et c'est là la clef du problème !!!

4.Posté par Bibe le 22/11/2010 17:55
Et c'est quoi le problème ? si ça fonctionne, que ça reste du bon sens, que y'a un résultat satisfaisant et que le "CLIENT" est satisfait.

Et puis c pas grand chose !!! Encore une fois être joignable par le "CLIENT", pouvoir apporter une réponse au "CLIENT" serait un bon début non ? Envoyer une seul courrier en temps et en heure pour réclamer les cotisations ça suffit non ? Ca m'étonnerait que "Paris" soit contre !!! me trompe-je ... si oui quel est la réel raison d'être de cet organisme ?

1 agent pour 6000 "CLIENTS" (chiffre avancé par ailleurs 60 / 36000) c'est beaucoup. Mais il y a trop de goulets d'étranglement dans le mode d'organisation actuel. peut être qu'un peu de bon sens en terme d'organisation serait bon. C'est de la responsabilité des dirigeants de prendre les initiatives !!! mais c'est aussi la responsabilité des syndicats de ne pas être les 2 pieds sur le frein au moindre changement !!! très franchement c quoi le risque vis à vis de "Paris" à faire du bon boulot ???

Les impôts ont su faire cet effort pour quelle raison les organismes de sécurité sociale ne le pourrait pas ?

5.Posté par Tanbi le 22/11/2010 19:02
Post4.Hein ? Quel effort ils ont fait aux impôts? essayez d'appeler un n° et vous comprendrez....
Si les réformes c'est de fusionner pour supprimer des emplois, après on peut toujours s'étonner que ça marche moins bien qu'avant...

6.Posté par Bibe le 22/11/2010 21:34
Pour ma part, depuis 2 ans, je n'ai pas eu de soucis de ce point de vue. Qui plus est leur application web est plutôt bien faites et a bcp progressé.

A aucun moment je ne parle de réforme, ni de suppressions d'emplois mais d'un simple problème d'organisation relevant du bons sens. Mais OK ... Ne faisons rien pour changer ce qui ne va pas au risque d'améliorer le service et la situation de ces salariés qui se font insulter quotidiennement ... puisqu'il y a des emplois et qu'il faut combattre une réforme ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales