Société

Vers une diminution des pesticides dans les lieux publics


Diminuer l'usage des pesticides, c'est l'objectif de la FDGDON (Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles) Réunion. En milieu agricole ou urbain, la fédération œuvre pour l'utilisation d'alternatives plus naturelles.

Ce mardi, la FDGDON Réunion, la Sapef (Société d'aménagement paysager et forestier) et l'UNEP (Union nationale des entreprises du paysage) ont organisé un séminaire sur le projet ZNA (zone non agricole) s'adressant aux collectivités et aux entreprises de paysage de l'île. Le but est d'inciter à la réduction des produits phytosanitaires dans des zones non agricoles comme les espaces verts, les routes, les terrains de sport, etc.

Selon la FDGDON, la santé des habitants de ces zones mais aussi l'environnement, sont à risque. 10% des usages des produits chimiques seraient effectués dans ces espaces fréquentés par un public sensible comme les enfants ou les personnes âgés. Les lieux urbains seraient également peu perméables et le taux de transfert des produits chimiques vers les lagons, par exemple, seraient élevés.

Le séminaire a ainsi permis des échanges et des rencontres entre les différents acteurs de la filière dans le cadre du "Plan EcoPhyto", une initiative nationale de réduction des pesticides qui suit la loi "Labbé" prévoyant l'arrêt de l'usage des pesticides dans les espaces publics à compter du 1er janvier 2020.

Les participants ont pu également assister à une démonstration de désherbage thermique qui consiste à utiliser la chaleur pour détruire la plante avec l'utilisation d'une flamme, de vapeur ou de mousse.

Vers une diminution des pesticides dans les lieux publics

Mardi 30 Septembre 2014 - 17:14
.
Lu 678 fois




1.Posté par ecolo bobo pasteque le 30/09/2014 19:10
2020 pour arreter les pesticides dans les espaces publics. ca fait encore 6 ans!!!!

2.Posté par La blague le 01/10/2014 06:31
Pipeau que tout ça , il y a longtemps que ça aurait pu être fait...
On a l'impression, une fois de plus que ces braves gens découvrent la lune.
Alors vite , on réunit toutes ses organisations , complètement inconnues et pour cause , on parlote et on accouche d'une souris morte!
Pour info, depuis des années , ça se fait dans de nombreuses grandes villes en Métropole , aussi bien dans les jardins publics ornés de nombreux massifs fleuris que dans les parcs ou espaces verts municipaux.
Au cours d'un périple en Métropole , je suis passé par Angers, l'une des villes les plus vertes de France et partout dans la ville , on entretient depuis pas mal de temps sans pesticides ou produits dangereux. Résultat , un jardin, en face de la mairie , de toute beauté , un jardin des plantes qui ferait rougir de honte les jardiniers du jardin de l'état, et au bord de la rivière , un parc de plusieurs dizaines d'hectares ( une ancienne zone inondable inconstructible recyclée en zone de promenade et d'activités sportives) où tout est entretenu sans pesticides ni engrais chimiques mais avec des composts et du travail des équipes de gens qui aiment leur boulot...bref , des employés municipaux qui bossent.
J'ai cité Angers mais j'aurais pu parler de Nantes, de Strasbourg et de petites villes un peu partout sur le territoire...

Mais à la Réunion où tout pousse , aucune ville n'a l'équivalent de ces jardins , uniquement parce qu'aucune municipalité ne s'en préoccupent , les maires se foutent complètement de l'embellissement de leurs villes, quand les villes récupèrent des subventions y compris de l'Europe , on bricole vaguement des bordures , quelques minables ronds points et on plante quelques fleurs , quelques arbustes , puis ensuite...les gens volent les plantes ( sans doute une de nos chères spécificités) et surtout très vite , plus personne n'entretient rien. Résultat , des horreurs , des "friches" du plus bel effet...de quoi agrémenter le quotidien des gens et surtout la meilleure façon de faire dire aux touristes ( tiens , ils sont moins nombreux) que les villes sont mal entretenues , pas fleuries...et je ne parle pas des tas d'ordures sauvages qui sont plus nombreux que les espaces verts et fleuris...

3.Posté par jean97413 le 01/10/2014 19:42
Cilaos est tout de même très fleuri et c'est une réussite esthétique: voici le jardin de l'église sur quelques photos de ce lien.

Mais il y a encore des pesticides, ça sent parfois assez fort vers certains massifs de fleurs..
C'est comme pour le wifi: il faut du temps pour prendre conscience du danger à long terme, et y remédier.

4.Posté par ecolo bobo pasteque le 01/10/2014 21:15
grosse moque en tole pour l'ONF qui a traité au desherbant les bas coté de la route du volcan au nez de boeuf. C'est dégueulasse et honteux pour un parc national.

et ou ruisselle ce poison quand il pleut l’après midi?

5.Posté par KLD le 01/10/2014 22:45
ouais , comme le crédit agricole : le bon sens prés de chez vous , mais , il est passé trop vite , je ne l'ai pas vu , vaut mieux tard que jamais !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales