Economie

Vers un relèvement du plafond de l'ISF ?

Alors que l'idée de supprimer l'ISF, au même titre que le bouclier fiscal, était dans toute les têtes après les annonces de Christine Lagarde, ministre de l'Economie, mercredi dernier, la suppression de l'ISF (Impôt sur la fortune) n'est plus si sûr, à en croire François Baroin, ministre du Budget.


Vers un relèvement du plafond de l'ISF ?
Les annonces sont pour le moins contradictoires en ce moment. Après que Christine Lagarde, ministre de l'Economie, ait annoncé la suppression de l'ISF et du bouclier fiscal mercredi dernier, voilà que François Baroin, ministre du Budget n'évoque plus la suppression mais une réforme de l'impôt sur la fortune, avec notamment un relèvement du plafond à partir duquel le contribuable doit s'acquitter de cet impôt.

C'est une "hypothèse" sérieuse pour François Baroin dans le cadre de la réforme fiscale enclenchée par le gouvernement, "Cette problématique de l'ISF avec notamment la question de la résidence principale, on se doit de l'ouvrir. La problématique de la réflexion autour des revenus du capital, on se doit de l'ouvrir aussi. La problématique du bouclier ainsi donc est posée", explique François Baroin invité sur France Inter.

Une réflexion sur l'impôt sur le revenu

"Vous avez plus de la moitié des gens assujettis à l'ISF qui le sont uniquement du fait de l'évolution du monde de l'immobilier. Si vous changez de tranche et que vous passez de 790.000 euros à 1,2 ou 1,3 million pour le ticket d'entrée, vous supprimez 250.000 à 300.000 assujettis à l'ISF. Je ne dis pas que c'est ce qui va se passer. Ce sont des hypothèses", précise-t-il.

La réforme fiscale a pour priorité l'ISF et le bouclier fiscal pour le gouvernement, mais François Baroin n'exclut pas de réfléchir plus largement à l'impôt sur le revenu "Je ne doute pas que l'on peut profiter aussi de cette période pour réfléchir plus largement, quitte à n'atterrir qu'après les présidentielles sur une fiscalité généralisée"

Cette annonce de relèvement de l'hypothétique relèvement du plafond de l'ISF intervient alors que Nicolas Sarkozy a annoncé mardi denier, la création d'un nouvel impôt sur les revenus du patrimoine en remplacement du bouclier fiscal, devenu un fardeau politique pour le gouvernement.
Lundi 22 Novembre 2010 - 07:34
Julien Delarue
Lu 1878 fois




1.Posté par noe974 le 22/11/2010 08:58
Initiative excellente : c'est ça la solidarité

Ceux qui ont les moyens doivent aider ceux qui en ont moins !

2.Posté par Millardaire le 22/11/2010 11:06
Ok, je veux bien qu'on supprime le bouclier fiscal.

Mais, dans ce cas, aussi l'ISF !

Pas si con, quand même !

3.Posté par chef d'entreprise le 22/11/2010 13:20
Bon alors quand est ce qu'axel Thiro organise une sortie ferrari a cilaos?

on va pas se laisser emmerder par des tapettes en porche quand meme.

4.Posté par L.F. le 22/11/2010 14:34
Moi ce qui m'inquiète, c'est le projet d'augmenter les revenus locatifs! Dans mon cas, ou j'ai loué ma maison à cause des embouteillages (plus d'une heure tous les jours!!!) pour en louer une autre plus cher près de mon travail, je vais devoir certainement revendre purement et simplement car je n'aurais plus de quoi couvrir mon prêt...

Bref, quand vous êtes dans la classe moyenne, vous vous faites b.... par la droite comme la gauche!

5.Posté par jumeau_974 le 22/11/2010 17:47
Je croyais que le Président avait évoquer la suppression de l'ISF et du bouclier fiscal.
Cela commence a devenir agaçant le "tango" que se livre Baroin et Lagarde : un pas en avant, un pas en arrière ...

Quant à l'argumentaire de Baroin sur les prix de l'immobilier et l'ISF, le vrai problème est la cherté de l'immobilier. Relever le plafond de l'ISF ne freinera pas la montée des prix, bien au contraire ....
Il serait temps de mettre fin à cette bulle.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales