Economie

Vers un protocole d'accord en faveur des acteurs du BTP et des transports

Un "projet de protocole d'accord", à l'attention des professionnels du BTP (Bâtiments et travaux publics) et des transports, a été rédigé hier à la préfecture de Saint-Denis après la signature de ce document par Hervé Novelli le 10 juillet. La semaine dernière, les transporteurs n'avaient pas hésité à interpeller la délégation ministérielle sur ce point. Relance de la Commande publique et amélioration des conditions d'octroi du crédit devraient composer ce protocole de soutien, tant attendu par les acteurs de ces deux secteurs.


Vers un protocole d'accord en faveur des acteurs du BTP et des transports
On se souvient encore des dizaines de camions et bus stationnés à proximité de l'aéroport Roland Garros le 9 juillet, date de l'arrivée du Premier ministre dans le département. Si l'objectif de ce rassemblement était d'attirer l'attention de la délégation ministérielle et plus particulièrement de François Fillon, une réunion était intervenue en présence d'Hervé Novelli, le secrétaire d'Etat aux Petites et moyennes entreprises.

En accord avec le Ministère du Budget, à la demande de François Fillon et en réponse aux revendications répétées des transporteurs et des acteurs locaux du BTP depuis plusieurs mois, Hervé Novelli avait paraphé le projet de protocole d'accord avec les différentes organisations représentant les professionnels le 10 juillet dernier.

L'avancement des Commandes publiques présenté à la CAPEB et à la FRBTP d'ici août

Objet d'une réunion de travail avec les représentants des secteurs impliqués, le "projet de protocole" est actuellement en cours de finalisation et devrait être appliqué dès la semaine prochaine. Un projet qui portera certainement sur la relance des Commandes publiques sur lesquelles le préfet Pierre-Henry Maccioni organisera une réunion en présence des Collectivités territoriales avant le mois d'août.

Le second axe de ce projet devrait avoir trait aux dettes fiscales que les transporteurs souhaitent voir reportées. Enfin, la question des crédits, théoriquement octroyés par les établissement bancaires, devrait aussi faire l'objet de nouvelles mesures parmi lesquelles une meilleure considération des entreprise au cas par cas.

Une présentation de l'état d'avancement de la Commande publique et du Plan de relance interviendra avant la fin du mois à la Fédération réunionnaise des bâtiments et travaux publics (FRBTP) et à la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) comme l'avait souhaité la secrétaire d'Etat en charge de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard. Une présentation devrait permettre d'"expertiser les voies d'amélioration possibles dans le suivi de la Commande publique"...
Samedi 18 Juillet 2009 - 12:30
Ludovic Robert
Lu 856 fois




1.Posté par Pôle océan, zénith, aquaparc le 18/07/2009 22:42
Comme vous le savez nous avons été "tués dans l'oeuf" depuis 17 mois, à St-Denis... Combien serez-vous sans travail prochainement, combien êtes-vous déjà touchés par le chômage, combien d'enfants seront-ils privés de vacances faute de moyens financiers, combien de familles connaissent ou connaîtrons de graves problèmes bancaires ? Vous savez qui sont les responsables. Que d'emplois aurions-nous pu préserver ou créer avec ces chantiers importants. Le premier coup de pioche pour le pôle océan bis ou "espace océan" comme on veut l'appeler désormais, ne pourra sortir de terre pas avant deux ans minimum. Pendant ce temps, notre ville se meurt, agonise. Ce n'est pas en saupoudrant de quelques fêtes, par-ci, par-là, qu'on redynamisera la ville. Quant à l'aquaparc, il se dit qu'il s'installerait du côté du bas de Montgaillard. A-t'on jamais vu sur le territoire français, une ville de bord de mer construire un tel site à l'intérieur des terres ? Quelle aberration ! Les habitants de St-Denis pourront bientôt aller applaudir les artistes au Tampon ou à St-Pierre. Après tout avec la belle route des tamarins, ça fera une jolie balade... et on oubliait, combien de jeunes laisseront encore leurs vies sur les routes avec l'abandon du projet boîte de nuit à l'ancienne gare routière ?

Signé : les quatre défunts.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales