Société

Vers la mise en place d'un RSA agricole ?


Vers la mise en place d'un RSA agricole ?
Reçue en audience le 6 février dernier par la ministre de la Santé et des Affaires sociales, la CGPER fait le bilan de son entrevue avec Marisol Touraine.

Le syndicat a pu exposer à la ministre quatre revendications qui lui tiennent à coeur : la représentativité de la CGPER à la CAF et à la CGSS, la revalorisation des retraites, la mise en place d'un RSA agricole pour les agriculteurs en difficulté mais aussi la mise en place d'un revenu minimum pour les jeunes agriculteurs durant les cinq premières années de création de leur exploitation.

"La ministre de la Santé a été très attentive à toutes nos revendications et s'est engagée à y apporter des solutions eu égard aux spécificités agricoles de notre île. Nous tenons à souligner que c'est la première fois qu'un membre du gouvernement exprime ainsi la prise en compte des spécificités réunionnaises dans les dossiers agricoles", indique le syndicat de Jean-Yves Minatchy dans un communiqué.

Concernant notre première revendication sur la représentativité de la CGPER à la CAF et à la CGSS sur la base des résultats électoraux au niveau régional, "Madame la Ministre a proposé dans un premier temps, d'intégrer notre syndicat dans ces structures au sein de leurs Commissions avec voix délibérative et en qualité de membre associé dans leur Conseil d'Administration", poursuit le syndicat. Ce dernier rappelle que "la CGPER a toujours été vainqueur à toutes les élections professionnelles départementales avec une moyenne de 68% des voix exprimées. Comme des milliers d'agriculteurs ont fait confiance à la CGPER lors de ces scrutins, en toute démocratie, notre syndicat doit être représenté à la CAF et à la CGSS pour défendre les intérêts de tous nos mandants".

Un RSA pour les agriculteurs en difficulté mis en place avant la fin de l'année ?

Concernant la revalorisation de la retraite des anciens agriculteurs, qui à La Réunion "reste en dessous des minima-sociaux et du seuil de pauvreté national (722 euros en Métropole contre 360 € dans notre île)", Marisol Touraine "s'est engagée à organiser des réunions de travail sous l'égide du Préfet, sur le plan local, avec tous les acteurs concernés pour étudier et adapter la retraite agricole en fonction de nos particularités", indique la CGPER dans le communiqué.

La syndicat a également pu échanger avec la ministre sur l'attribution d'un revenu minimum à tous les agriculteurs en difficulté conjoncturelle. "Privés de ressource périodiquement à cause des aléas climatiques, les agriculteurs concernés n'ont plus aucun revenu pour vivre et faire vivre leur famille. Par conséquent, ils doivent pouvoir compter sur la solidarité de l'Etat en bénéficiant d'un RSA agricole", poursuit la CGPER. "La Ministre s'est engagée, comme pour le dossier de retraite agricole à organiser, dès la semaine prochaine, sous l'égide du Préfet et avec tous les acteurs concernés, des réunions de travail afin d'étudier et de prendre des décisions sur l'octroi d'un RSA à tous les agriculteurs en difficulté avant la fin de l'année", explique le syndicat.

Concernant les jeunes agriculteurs en phase d'installation, le syndicat agricole réclame "le versement d'un revenu minimum durant les cinq premières années de création de l'exploitation". La ministre de la Santé et des Affaires Sociales "s'est engagée à porter notre revendication auprès du ministre concerné, celui de l'agriculture, afin d'étudier et de proposer une solution répondant à notre demande".
Dimanche 9 Février 2014 - 17:29
Lu 1082 fois




1.Posté par Pat 974 le 09/02/2014 23:08
pat974
Pourriez vous nous annoncer le coût chiffré de ces 4 mesures ?
Parce que la Marisole par les réunionnites qu'elle veut organiser va chercher a quantifier les besoins. Et que le Ministère des finances veilles lui aux deniers de la France. Et rien ne doit dépasser.....
Et puis vous siégez déjà en CA. Pourquoi alors en vouloir plus. Les autres siégeant ont une représentativité nationale

2.Posté par les agriculteur de la reunion font ils vraiment pitier? le 10/02/2014 05:21
pour côtoyer au quotidien les agriculteur la plupart d'entre eux sont dans le rouge car trop de maison ou de crédit(auto,voyage,4*4) après vous direz pourquoi ce serait toujours les même qui profite du système?

3.Posté par Sangsue le 10/02/2014 09:07
La bande à Minatchy est une bande de sangsues
Ils n'ont jamais cotisé mais veulent des retraites confortables, qui les payent ?
Ils demandent en permanence des aides et des subventions, qui les payent ?

Il y en a marre, qu'ils se prennent en charge

4.Posté par Lo le 10/02/2014 09:37
Un petit pas de plus vers le revenu inconditionnel. A force d'ajouter un RSA pour les jeunes, un RSA pour les agriculteurs, l’inéluctable arrive : le revenu de base.

5.Posté par Carlo le 10/02/2014 10:49
Cent fois le revenu de base ! Supprimez les RSA et autres allocs et place au revenu de base universel.

6.Posté par Antipode le 11/02/2014 06:51
Ravi de lire qu'il y en a qui connaissent et souhaitent un Revenu de Base :D ça met un peu de baume au cœur, merci à zot :) des gens informés et progressistes :)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales