Social

Vers des rassemblements indécis contre les retraites...

Y aura t-il forte affluence ce mardi à Saint-Pierre et Saint-Denis ? La question est sur les lèvres de tous les représentants de l'intersyndicale au premier rang desquels Max Banon, de la CGTR dans le Sud. Rassemblement, défilés, sit-in ou blocages symboliques, la feuille de route de la journée sera validé en milieu de matinée.


Vers des rassemblements indécis contre les retraites...
Les rassemblements contre la réforme des retraites se suivent mais ne se ressemblent pas. Après les différents mouvements de contestation et de mobilisation organisés en septembre puis en octobre, les opposants au projet n'en démordent pas et remettent le couvert.

Des rassemblements pour s'organiser ?

Estimés à plus de 3.000 il y a quelques semaines dans les rues de Saint-Pierre, les opposants au nouveau régime de retraites ne devraient être plus que quelques centaines ce mardi, regrette Max Banon. "Malheureusement, nous constatons que la mobilisation s'affaiblit progressivement" précise le responsable CGTR. "Ce qui fait que nous sommes obligés d'attendre le rassemblement en milieu de matinée pour prendre un certain nombre d'initiatives" poursuit-il.

Après s'être donnés rendez-vous à la Ravine Blanche puis à la Gare routière de Casabona pour les deux derniers mouvements de mobilisation, les manifestants de Saint-Pierre organiseront leur journée en fonction de la fréquentation et du nombre de personnes présentes. Une journée dont le coeur semble déjà balancer entre des actions de sit-in, des blocages symboliques à l'image de ce qui est observé depuis quelques jours dans l'hexagone et autres rassemblements. La question du défilé n'étant pas pour autant écartée. A Saint-Denis, même son de cloche avec un rassemblement à 9h30 dans les Jardins de la Préfecture. Un rassemblement censé être plus efficace que les traditionnels défilés. Et pour cause, après les quelques dérapages observés dans le chef-lieu il y a une semaine, les rassemblements associés aux prises de paroles semblent être les bienvenus.

Quant aux étudiants de l'UNEF, ils devraient s'organiser pour lancer une opération escargot entre le campus du Moufia et le rassemblement à Saint-Denis. Chez leurs homologues du Tampon, c'est une Assemblée générale qui devrait se tenir ce matin. Dédié à expliquer la réforme dans ses grandes lignes, ce rassemblement étudiant pourrait bien mener à certains blocages ou opérations symboliques.
Mardi 19 Octobre 2010 - 07:45
Ludovic Robert
Lu 855 fois




1.Posté par noe974 le 19/10/2010 08:03
Les Nantis , cessez de faire les clows sur les routes , vous êtes ridicules , vous donnez l'exemple de mendiants devant vos enfants ....
Vos singeries ne font plus rire la galerie , au contraire , ça énerve ... Allez bosser , vous qui êtes au service du public ...

Cette photo vous rend vraiment irresponsables et ridicules : si c'est ça , la lutte ouvrière , alors "lèch' béton"
Bêtise quand tu nous tiens !!!!

2.Posté par Froissart le 19/10/2010 08:05
L'absence de défilé est une erreur.

3.Posté par cococs le 19/10/2010 10:52
arretez
partout l'age de la retraite augmente
Sarko est bien sympa de lamettre a 62 ans!!!!
que la minorité qui bloque les routes , qui font de soperartions escargots..... soit punie!
comment laisser quelques personnes bloquer tout????
c'est scandaleux!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales