Politique

Vergès s'allie à 15 maires de l'île

La Région Réunion va créer dans quelques jours une Société publique locale d'aménagement (SPLA), favorisant les actions d'aménagement et les réalisations d'équipements collectifs dans divers domaines (patrimoine, tourisme/loisir, habitat, équipements scolaires... ). Quinze maires, toutes étiquettes confondues, vont s'associer à Paul Vergès pour la création de cette SPLA, sans Gilbert Annette et Didier Robert jugés "indésirables". Le principal atout pour les communes : échapper aux règles de mise en concurrence des marchés publics sur lesquelles repose la légitimité des SPLA.


Vergès s'allie à 15 maires de l'île
Les patrons du PS et UMP Réunion sont mis à l'écart par celui de la pyramide inversée dans sa future création d'une SPLA, Société publique locale d'aménagement. Motif ? Paul Vergès estime, selon le Quotidien, que Didier Robert et Gilbert Annette "ne partagent pas sa même vision de développement de la Réunion". De manière officielle, aucune porte n'a été fermée, le président prônant le "rapprochement des collectivités".
Mais effectivement comme le souligne dans son papier le journaliste "politique" Idriss Issa du Quotidien, il faut que les communes soient un minimum en adéquation avec la Région. Donc exit pour le moment les maires de Saint-Denis et du Tampon.

Une quinzaine de communes alliées à la Région
 
Adhèrent totalement au projet de la création d'une Société publique locale d'aménagement : les communes de Saint-André, La Plaine-des-Palmistes, l'Entre-Deux, Petite-Ile. Devraient suivre, Sainte-Suzanne, le Port, Trois-Bassins, Les Avirons, Saint-Louis, Saint-Leu. Pour l'instant, aucune décision n'est encore prise concernant Saint-Pierre, en revanche on est sûre que Sainte-Marie, Bras-Panon et Salazie n'entreront pas dans cette SPLA.
L'assemblée plénière de la semaine prochaine à la Région, devrait confirmer l'adhésion des quelques maires encore hésitants. Le projet s'appellera "SPLA Maraïna" (du nom de celle qui est considérée comme la mère des Réunionnais).

LA SPLA Kézako ?

La Société publique locale d'aménagement (SPLA) a pour but de favoriser les actions d'aménagement et les réalisations d'équipements collectifs dans divers domaines (patrimoine, tourisme/loisir, habitat, équipements scolaires... ). Elle est différente d'une Société d'Economie Mixte (SEM) où le capital est mixte (de 50% + 1 action à 85% pour le capital public et de 15 à 50% pour le capital dit privé) alors que pour les SPL, les collectivités locales détiennent la totalité du capital.
Par ailleurs, autre différence avec la SEM, des marchés publics pourront lui être confié sans mise en concurrence et sans publicité en raison de l'absence d'actionnaires privés dans son capital.
Les coûts de réalisation d'un projet s'en trouveront réduits et sa réalisation sera plus rapide.

Les SPLA sont créées à titre expérimental pour une durée de cinq ans, la SPLA Maraïna sera la première à la Réunion et pour l'Outre-mer.
Mardi 14 Avril 2009 - 08:37
Magali Payet
Lu 777 fois




1.Posté par Gérard Maillot le 14/04/2009 17:38
"Vergès s'allie à 15 maires de l'île "
Les "créations" de ce monsieur ne vont pas aider les finances de la collectivité!
Il y a des moments, il est impératif de cesser toutes sortes de créations...Et si on devenait des chinois? Une "création" et stop!
Il a bien trop créer de conneries ce gars...Non?
Je suis méchant...Un peu!

2.Posté par jujuBES le 14/04/2009 20:21
MARCHE PUBLIC SANS MISE EN CONCURRENCE !!!!!!!
Un spécialiste de le chose pourrait il apporter des éclaircissements sur le fait d'attribuer à la SPLA des marchés publics sans mise en concurrence. Je suis surpris par cette disposition mais comme ce sont les élus qui font la loi, il faudra chercher à qui profite le crime?

3.Posté par looping974 le 14/04/2009 20:34
et zou encore un président des vice-présidents et des jetons de présence

4.Posté par Naïveté le 15/04/2009 00:00
A qui profite le crime? Au premier abord on pourrait se dire qualle bonne idée cette SPLA? C'est vrai quoi! Elle permettra de faire avancer plus rapidement les projets des collectivités locales donc tout bénéfice pour le monde économique donc pour les travailleurs, quoi que... D'un autre côté, on peut se demander pourquoi? Et les commentaires de RFO d'hier sont éloquents! De plus, pourquoi avoir enlever cette compétence à la SR21? Ti Pierre trop con aux yeux de son père? Et puis, cette "exonération" de concurrence, n'est-elle pas dangereuse et de nature à dérive dans ce contexte de 80% d'augmentation du dernier gros projet local (route des Tamarins)? Tour de passe passe pur les prochaines régionales comme le dit RFO? A qui profite le crime?
Le plus hallucinant est l'adhésion de toutes ces commune de droite et du PS.
C'est tellement facile, pour Paul VERGES de naviguer sur la vague de la crédulité de toute cette bande que l'on finisse par se dire que les carottes sont cuites.
Qu'est-ce qu'il faudrait pour que La Réunion se réveille enfin et finisse par voir la réalité?

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 15/04/2009 02:10
certes on peut voir la spla comme un aveu de manque d'efficacité de la part des services régionaux et communaux, ou bien le voir comme un outil d'amélioration de cette efficacité et donc d'efficience au service de la collectivité au sens large du terme.. il faudra donc surveiller la qualité et la quantité de la production de cet outil au service des communes afin de juger de son opportunité...plutôt que de fustiger la manoeuvre politique qui n'a rien à y voir, puisqu'il s'agit d'un outil purement d'ordre administratif, pour faire simple..

6.Posté par boyer le 15/04/2009 08:34
A la Réunion, il faut baisser la tête si on veut gagner son manger.

7.Posté par HERZOG le 15/04/2009 08:44
Entre les discours de politique générale et les actions entreprises, le fossé est énorme. Sentant la fin venir, le vieux "timonier" est prêt à tout pour assouvir ses fantasmes.

Le SPLA est un moyen de plus pour détourner la loi, et continuer d'entretenir cette opacité de la politique locale. Maintenant que nos maires s'y mettent, du moment que les indemnités tombent tous les mois, peut importe si VERGES est le maîte à bord : pourvu que sa paye

"Oté créol, rouve zot yeux et lev' dobout"

8.Posté par Josette Brosse le 15/04/2009 08:45
Tout vient d'être dit à propos de cette création. Ce que j'ai retenu également, c'est que Paul Vergès se représente ? Comme son ami Ethève à Air Austral ?

9.Posté par Aero Freins le 15/04/2009 10:42
Qu'est-ce qu'il faudrait pour que La Réunion se réveille enfin et finisse par voir la réalité?

Peut-être la réhabilitation de la filière Bourbon pointu ? C'est déjà fait..? En tout cas, c'est clair : on aura quasiment tout 'expérimenté' aterlà la Réunion en matière de structures ou collectivités ou outils.... pour l'application des politiques publiques !!! Totoch !

Dés fois je sais.... après j'sais plus.... Madame me disait... jamais j'écoutais... Lost in Hollywood ?

10.Posté par ludovic leste le 15/04/2009 11:44
Après avoir lu attentivement cette nouvelle trouvaille de la région, j'ai ut comme une impression que notre chère Président de Région, cherché à créer une autre collectivité à la réunion, ou il aurait maintenant le droit de vie ou de mort sur les chefs d'entreprises, les maires, ou autres qui n'apprécierait pas sa vision des choses. En plus c'est légal??????
Chercherait t' il par cette façon détourner, de nous imposés cette assemblée unique dont t' il désir depuis si longtemps?
Je ne peut que regretter l'absence d'opposition à de telle acte!


11.Posté par Josette Brosse le 15/04/2009 19:13
Est-ce aussi une façon, peut-être, en cas de non MCUR, de pouvoir caser Melle Vergès en tant que responsable du SPLA ?

12.Posté par fabienne couapel sauret le 15/04/2009 20:49
Très bien vu, Josette Brosse.

L'experte transversale chercherait t-elle du travail ?

Et en plus la SPLA permettra à la Région d'agir en toute liberté sans appel d'offre. La Région pourra choisir un opérateur et lui confier une opération d'aménagement sans publicité, ni mise en concurrence. Pour construire la MCUR par exemple ?

Espérons que les élus qui doivent évoquer ce dossier la semaine prochaine en Assemblée Plénière seront éclairés et pointeront les premières incohérences visibles.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales