Politique

Vergès : "Discutez entre vous"

Nassimah Dindar, présidente du Conseil général et Paul Vergès, président de Région ont fait part de leur point de vue ce matin sur les négociations actuelles, à l'occasion d'une conférence de presse à la Région. Chacun réaffirme qu'il n'est pas de son ressort d'entrer dans les discussions en cours entre le préfet, le patronat et le Cospar.


Pour Paul Vergès, "si on peut aider à sortir de ces difficultés, pourquoi allons-nous nous taire?" Le président de la Région a, sur chaque point, apporté sa vision des enjeux actuels.
Concernant les revenus, "le tissu entreprenarial de la Réunion est très diversifié. Nous disons au patronat, arrangez-vous entre vous, discutez entre vous! Ce n'est pas à la Région ou au Département de dire à un TPE ce qu'elle doit faire".
Paul Vergès redoute que l'apport financier promis par l'Etat, à savoir 100 euros sur 36 mois ne soit pas une solution sur le long terme. "Que va-t-il se passer après? Quel engagement une TPE/PME peut faire aujourd'hui avec une telle incertitude?"
Concernant l'octroi de mer, Paul Vergès appelle directement à la responsabilités des maires. "Qui dit baisse des recettes d'octroi de mer, dit baisse directe sur le budget communal. Qu'en pensent les maires? Je dis aux communes, vos budgets sont votés, quelle est votre réponse face à ces décisions?"
Enfin, parmi les points principaux, le président de la Région sollicite la Grande distribution pour qu'elle se concerte avec les producteurs locaux.
Nassimah Dindar pour sa part n'a pas mâché ses mots : "Je le répète encore aujourd'hui, le Conseil général n'apportera pas de participation financière pour le secteur privé. Nous avons des publics prioritaires, je l'ai rappelé au préfet ainsi qu'au Cospar".
Rmistes, RSO (revenu de solidarité), allocation handicapé, minimum vieilliesse, petites retraites agricoles, API (allocation parent isolé)... "Nous apportons notre contribution pour qu'il s'en sortent. Nous devons être responsables. C'est facile d'apposer une signature et contenter certains mais il faut assurer sur le long terme", a-t-elle ajouté.
Pour la président du Conseil général, il va notamment falloir gérer le RSA, qui dans trois ans sera confié au Département. "Nous n'avons aujourd'hui aucune donnée précise sur les conditions du RSA. Dans trois ans, je dois m'assurer que les publics concernés auront ce qui leur ai dû".
Mardi 17 Mars 2009 - 13:27
Melanie Roddier
Lu 1070 fois




1.Posté par kikose le 17/03/2009 13:26
Nassimah, que faites vous pour que les AAH, petits retraité et vos protégés vivent dignement ?

2.Posté par mousse le 17/03/2009 15:16
Moi je dis à nassimah que dans trois ans ce ne sera pas elle qui gérera le RSA puisque elle sera virée du Conseil Général, comme elle aurait dû l'être en 2008.

3.Posté par planque le 17/03/2009 15:24
BONJOUR SE QUE JE VOI SE QUI

SON AU DEPARTEMAN ET A LA PIRAMIDE INVERCAI

ILSE SON AN RICHI SUR LE PEUPE ET MAINTENAN

IL SONAN RICHI SUR LE PEUPLE DE LA REUNION

ET MAIN TENAN IL ON PEUR A LEUR SALAIRE

ET SI SA DEVAIN COMME LA MARTINIQUE ET LA GOIDELOUPE

IL SE DIZE QUI FAUS FAIR A TANCTION AU TOURSITE CAR LES VACANSE ARRIVE VOILA

4.Posté par Christian le 17/03/2009 16:30
Je trouve qu'il est peu facile à M. Verges de se poser en arbitre d'un conflit qu'il a lui même instrumentalisé si ce n'est dans le fond du moins dans la forme.
Concernant la baisse de l'octroi de mer et les budgets que cet impôt approvisionne, juste 1 proposition :
- Passage à une assemblée unique (Conseil Général + Conseil Régional).
Nous ne diviserons pas les budgets par 2, dans la mesure à chacune de ses assemblées a des prérogatives en terme de gestion citoyenne mais nous diviserons assurément les frais somptuaires de fonctionnement.

5.Posté par Bibe le 17/03/2009 16:37
Le président du conseil régional qui se pose en consultant conseiller de la la CGTR ... arfarfarf ... et donneur de leçon au patronat ... Je trouve en la matière le discours de Mme Dindar bien plus pragmatique ...

Mais encore une fois, pas un mot sur les salaires qu'il (Le président du PCR et non des réunionnais) verse lui à ses salariés ... Je ne comprends pas cette dissociation public / privé sur la question des salaires puique si on maintient un certain équilibre ils sont interdépendants. N'y-a-t-il pas trop de public (appuyé par un réseau d'association bien trop touffu) ? Je rappelle quand même que s'il n'y a pas de secteur productif, il n'y a pas de subventions et autres financements ... le serpent qui se mange la queue en somme.

Autant je trouve le projet de tram train génial pour la Réunion, autant celui de la MCUR ridicule compte tenu des moyens mis en oeuvre alors même qu'il n'existe pas (et des besoins par ailleurs ... Quelles sont les priorités du PCR et de ses nombreuses ramifications ?

Il me semble qu'en tant que citoyen, le moment est venu de se poser les bonnes questions. Espèrons que ceux qui souhaitent nous représenter le feront également.

6.Posté par planque le 17/03/2009 16:46
JE PANSE DANS PEUS DE TAN ON NA LE POUVOIR

DE CHANGE TOUS SE LA AVEC NOTRE VOTTE

7.Posté par darkalliance le 17/03/2009 17:45
Leur tromperies ne font plus illusion !!!. Aux urnes citoyens.

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/03/2009 18:13
vergès et nassimah ont raison de dire que les collectivités qu'ils gèrent ne sont pas là pour financer les salariés du privé..faut être stupide pour croire le contraire..
si les collectivités antillaises en ont décidé autrement, tant mieux ! mais ce n'est pas pour les mêmes raisons qu'à la Réunion...

9.Posté par HERZOG le 17/03/2009 20:03
Après avoir tenté de reprendre la main en fin de semaine, et se substituer au rôle du Prefet, Mr VERGES va pousser le COSPAR à l'enlisement du conflit. Nous avons vu le durcissement du conflit, les actions contre les grandes surfaces.
Le plus invraissemblable, c'est que Mr VERGES depuis le début voulaient que des solutions réunionnaises soient trouvées pour des problèmes réunionnais, et voila que ce soir, il demande l'application des accords BINO (Antilles),
Pour ne rien payer, et ne pas remettre en cause ces projets utopiques, il est près à mettre les réunionnais dans la rue avec l'aide de ses marionettes du COSPAR, avec tous les riques que celà impliquent.
A 84 ans, il peut être temps qu'il se mettre à l'ombre, et s'occupe des ses petits enfants.

10.Posté par reine le 17/03/2009 20:29
" vergès et nassimah ont raison de dire que les collectivités qu'ils gèrent ne sont pas là pour financer les salariés du privé..faut être stupide pour croire le contraire.. " Tout le monde sait que tous ceux qui travaillent au conseil général ou à la Région gagnent largement leur vie!! faut être stupide pour croire le contraire! Monsieur de launay de la perriere, savez-vous que le Conseil Général finance un bon nombre d"établissements de diverses associations dans le milieu sanitaire et médico-social?

11.Posté par FRANCO le 17/03/2009 21:03
Bravo nicolas tu progresses ! Donc selon toi Vergès et Nassimah n'ont pas à rendre tous les Réunionnais solidaires d'autres Réunionnais par le biais de l'argent de leurs impôts et de l'octroi de mer, seul l' Etat donc tous les Français le pouvant et le devant ! Donc selon toi tous ceux qui comme moi considèrent que quand Vergès et sa comparse Nassimah sont prêts à engloutir 100 millions € au nom de l' Unité des Réunionnais, et donc utilisent l'argent public de tous les Réunionnais pour son prestige, sa gloire, pour sa fille, son fils, ses petits enfants, c'est légitime ( ils ne sont pourtant ni salariés du privé, ni du public mais bénéficiaires de nos impôts par des méthodes que l'on qualifier de népotique ) nous sommes stupides !
je pense que tu rejoins le fonctionnement lamentable de ces deux tristes personnages népotiques. Serait-ce que la région t'a approché pour quelques études à réaliser ? Je n'ose pas le croire et pourtant tes écrits m'interpellent sérieusement tout en me confortant dans mes combats des billets d'avion, de la continuité territoriale pour tous, du rejet d'un projet mégalomaniaque qui constitue une insulte aux familles en difficulté. J'attends confrimation du poste que notre ami Ratenon aurait eu à la région et du montant que celle-ci a attribué à son association si complaisante à l'égard de Vergès pour mieux comprendre les motiivations de ces grands militants du COSPAR qui ne veulent pas, comme toi, gêner la stratégie de notre grand timonier, son fils et sa fille ( voir à ce propos le scoop de zinfos concernant Mlle Françoise !)
Par ailluers son refus d'étendre la solidarité de tous les Réunionnais aux bas salaires s'inscrit totalement dans la logique du refus de baisser les rpix des billest d'avion de SA compagnie ( la nôtre en réalité ) et de ne pas réduire SES bénéfices importants acquis sur les dos des Réunionnais mais aussi des touristes. tant pis si ses prix ghettoïsent les Réunionnais modestes, et si ils constituent un frein au développement du tourisme. Lui et sa fille Françoise viennent d'en faire en Inde pour 55 000 € . Et oui, Vergès ne connaît la notion légale de compétence que quand cela l'arrange. Des fois que tu l'ignores, avant les élections de mars 2004, sortant de ses "prérogatives et compétences" ce bon président de région avait généreusement financé des chemins bétonnées dans les communes et les écoles maternelles en état lamentable de nombre d'entre elles. La solidarité quand cela correspond à ses intérêts Vergès connaît ! mais bien sûr je suis stupide d'écrire cela mais les faits sont têtus.

12.Posté par denis le 17/03/2009 23:11
popol, tu veux "aider a sortir de ces difficultés" SANS mettre les 50 euros qu'on te réclame à cors et à cris ! Si tu y arrives, tu es fort...Et je n'en doute pas; magouilleur comme tu es !

4. cent fois OUI, Christian, mais ici, tout le monde veut etre "chef" ! Alors , comment on fait ?
Et les frais somptuaires, ils n'ont pas honte de se servir!

8. Et l'etat non plus, Nicolas....Mais puisqu'il faut s'y coller ........

13.Posté par "Anonyme société en danger" le 21/03/2009 04:05
Nassimah Dinedar, la présidente PS du Conseil général , a devant elle un mandat de trois ans, pour dorloter sa nouvelle majorité !!

Mais attention, en 2011, le PS aura la possibilité d'avoir un président encarté chez eux, et non plus apparenté comme vous (là ils n'avaient pas le choix, il n'avait pas de majorité à eux seuls... surtout que lors des prochaines échéances sur St Denis, la pauvre nouvelle droite UMP "y ça gain un cok" quoique dans le canton 2, Zanéguy ne fait pas l'unanimité au PS (car proche d'Armand) et que l'homme le plus puissant du PS (Gilbert Annette) voudra sans doute proposer un de ses poulains (sauf s'il décide, en bon stratège, de ne pas casser leur unité et permettre à Zanéguy d'être l'unique candidat).

C'est bon, je fais mon deuil : la Réunion sera dirigés pendant 20 ans par la gauche (et tout ça à cause de nos incompétents de droite et des arrivistes que je ne citerais pas !! )


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales