Faits-divers

Verdict plus lourd en appel pour Sandrine Suzanne : 30 ans de réclusion criminelle


Verdict plus lourd en appel pour Sandrine Suzanne : 30 ans de réclusion criminelle
Condamnée à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa grand-mère, Sandrine Suzanne, 27 ans, avait décidé de faire appel de sa condamnation par la cour d'assises de Saint-Denis. Après trois jours d'audience, le verdict en appel vient de tomber. Une sentence plus lourde pour l'accusée puisque Sandrine Suzanne écope de 30 ans de réclusion criminelle.

Celle que l'on surnomme la "tigresse des nuits saint-pierroises" s'est effondrée en larmes dans les bras de sa mère. Elle est ensuite retournée dans la geôle, complètement abattue. Pour son avocat, incompréhension et déception sont les seuls mots qui lui viennent à l'esprit après ce procès. Pour Me Hoarau, depuis le début de cette affaire, il n'y a jamais eu de preuves matérielles tangibles, fiables. Pour lui, le procès s'achève avec un "goût d'inachevé".

La cour a ainsi réaffirmé la culpabilité de Sandrine Suzanne. "Les jurés n'ont pas été dupes", défendra pour sa part l'avocat de la partie civile qui estime même que c'était un procès de trop. Seul regret du côté des membres de la partie civile, ne pas avoir assisté à des aveux...

Les prochains jours diront si Sandrine Suzanne décide ou pas de se pourvoir en cassation.
Vendredi 27 Mai 2011 - 15:38
Melanie Roddier
Lu 1378 fois




1.Posté par Choupette le 27/05/2011 16:27
Ah ben ça, il fallait s'en douter. En appel, il y a toujours le risque d'un boni.

Curieux quand même tous ces crimes sordides perpétrés par des gens qui ont une réputation à tenir dans le monde de la nuit. Avec l'argent des autres.


2.Posté par Justice le 27/05/2011 17:16
30 ans pour un assassinat, 75 ans pour une turlutte...

3.Posté par Anti cons et connes le 27/05/2011 17:44
15 ans ! c'est pas beaucoup !
Si si j'ai bien lu. Il faut toujours diviser par deux pour savoir quand le condamné sortira de prison.

4.Posté par Anti cons et connes le 27/05/2011 17:59
75 ans pour une "turlute" imposée ?
Voila une peine qui commence à être normale.
Il faudrait imposer la turlutte à ceux qui s'offusquent d'une peine aussi lourde pour si peu. Ils comprendront dans quel état psychologique il faut être pour ne pas réussir à résister efficacement à une telle abjection (si bien-sûr la présumée victime est victime et le présumé coupable est coupable).
Dans l'état actuel des connaissances de ce dossier, le plus lamentable ne peut pas être désigné DSK ni Naffimachine (un des deux est forcément fautif, voire les deux), les plus lamentables sont bien pires, ce sont qui victimisent l'un pour des raisons politiques alors que déjà un minimum de faits sont objectivement accablants pour leur ami. Une telle immoralité des commentateurs socialo-caviardisants révèle bien un état d'esprit totalement contradictoire avec leurs prétendues convictions d'humanisme de gauche. Il y a de quoi trouver bien plus sympathiques les révolutionnaires armés de fusils qui souhaitent le communisme pur et dur ou le fachisme. Eux au moins ont des convictions plus sincères.

5.Posté par Marcel Picard le 27/05/2011 19:39
Pour l'instant personne n'a été condamné à 75 ans. On ne peut comparer une peine réellement prononcée à une peine théorique maximale, d'autant plus qu'aux 2tats-Unis les peines ne se confondent pas mais s'additionnent. Par ailleurs appeler de ce vocable exécrable de "turlutte" un crime sexuel (s'il est avéré) témoigne bien du machisme abject qui traverse la société française, sous prétexte de "gauloiserie". Bizarrement je n'entends pas parler de "cuniligus" ! Bonsoir Messieurs, je vous laisse à vos turpitudes. Marcel Picard.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales