Economie

Véolia Propreté va quitter La Réunion

“On ne parle plus que de ça au sein de l’entreprise”. L’information qui circulait depuis plusieurs semaines déjà, a été confirmée hier : “Véolia Propreté va quitter La Réunion”. La perte du marché de la décharge de la rivière Saint-Étienne a conforté la filiale française dans sa stratégie de développement.


Véolia Propreté va quitter La Réunion
Installé depuis 2003 à La Réunion, d’abord sous l’appellation Onyx avant de devenir Véolia Propreté, la filiale de la multinationale française a confirmé hier aux représentants du personnel son intention de partir de notre île.

“L’information était déjà connue, c’était même devenu le principal sujet de conversations”. Ce délégué syndical, qui préfère pour l’heure conserver son anonymat, a participé à la rencontre qui s’est déroulée hier avec la direction, au siège situé dans la zone de Cambaie à Saint-Paul.
“Il n’y a pas vraiment eu d’avancées nouvelles par rapport à ce que nous savions déjà. La direction nous a indiqué que la cession a été proposée mais qu’il n’y a pour l’heure, aucune offre”. Les 150 salariés de l’entreprise sont donc dans l’expectative.

"Plus suffisamment d'activités"

Véolia Propreté, qui fait entre autres la collecte des ordures ménagères et des déchets industriels ou encore le traitement des déchets, “n’aurait plus suffisamment d’activités pour se maintenir dans le département”.
Il est vrai que la perte du marché de la décharge de la rivière Saint-Etienne, à Saint-Louis, au profit de How-Choong Environnement, a conforté la volonté de Véolia Propreté qui a tout de même tenté, en vain, un recours.

Il est vrai aussi que l’absence d’une vraie politique de gestion de déchets à La Réunion, les tergiversations des élus de tous bords incapables de prendre des décisions cohérentes en la matière, et les luttes larvées des collectivités locales et des EPCI (Civis, Cirest, TCO, CCSud et Cinor), pour préserver leur pré carré, sont de véritables obstacles à la mise en place d’une stratégie globale de développement.

Il est vrai enfin que le contexte politique et électoral local n’incite guère certaines filiales de multinationales à s’installer puis à perdurer à La Réunion. Après Véolia Propreté, d’autres devraient suivre…
Mercredi 27 Mai 2009 - 15:21
Jismy Ramoudou
Lu 4384 fois




1.Posté par Paso doble le 27/05/2009 15:39
La vrai raison: un personnel ingérable et donc un risque pour l'entreprise trop important. Maintenant s'il y a du blé à se faire, on les reverra!

2.Posté par boyer le 27/05/2009 16:43
bonne occasion pour revenir a un mode de gestion en regie afin d'économiser 30% sur les couts. Bien sur, ca demande d'en finir avec les gestions désinvoltes qui a cours au sein de la CIVIS.

3.Posté par thierry le 27/05/2009 17:36
Il est vrai aussi que l’absence d’une vraie politique de gestion de déchets à La Réunion, les tergiversations des élus de tous bords incapables de prendre des décisions cohérentes en la matière, et les luttes larvées des collectivités locales et des EPCI (Civis, Cirest, TCO, CCSud et Cinor), pour préserver leur pré carré, sont de véritables obstacles à la mise en place d’une stratégie globale de développement.

€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€

qu'ils se mettent déjà d'accord sur les déchets avant de rêver de dev. durable, d'autonomie ou d'assemblée unique...

4.Posté par vihache le 28/05/2009 09:58
@thierry : est ce qu il est possible pour des politiques de differents bords de se mettre d accord ?
La reponse est forcement NON parce que les politiques ont la culture du "moi je veux gagner xy000€ a la fin du mois" !

Partant de ce constat, ils mangent a tous les rateliers (cf Ponin Ballom et autres ) et ne se preoccupent ABSOLUMENT pas a l interet collectif des citoyens.
Et ce qui me fait le plus rire c est le discours du genre "si vous n etes pas satisfait des mes actes, vous n avez qu a me sanctionner aux prochaines elections". Mais oui, bien sur, avec les differents amenagements, un elu dechu finit generalement elu au conseil municipal (mais sans avoir un siege d adjoint) ou au conseil du departement, ou au conseil regional ou si c est un depute a des "assedic" sur 60 mois pour attendre la prochaine election pour l assemble nationale et se faire oublier !

Les politiques qui echouent dans leurs missions d interet general pour la nation ne sont pas suffisament sanctionnes au niveau des elections !!! Meme un ancien condamne ayant abuse des biens de la communaute peut de nouveau etre elu apres sa periode d ineligibilite (suffit de voir a St Denis) et fait il mieux apres cette periode de "reflexion" forcee ?

Pour le moment NON !

A quand de vrais moyens de pression sur les elus quand la population n est pas contente de ses elus ???

5.Posté par Guilhem le 03/07/2009 16:11
Bonjour,
Ancien salarié Véolia Propreté: La chute était prévisible, au vu de la perte de marché de collectivité qui était finalement commandité par nos directions. Véolia répondait à environ 40 % au dessus de ces concourants pour proposer finalement le même service.
Un Administratif trop lourd, une organisation interne en berne, mauvaise gestion logistique, mauvaise communication avec un Management inexistant (aucune valorisation des employés) et pour couronner le tout une ambiance au sain du personnel execrable (chacun s'accrochant à son bureau en espérant de ne pas etre le prochain à sauter).
Coté déchets industriel, Mr Basset, Directeur Régional a augmenté les objectifs du service de 35% avec bien entendu le même matériel et même personnel, ceci afin d'absorber la perte causée par les marchés de collectivité locale.
La cerise sur le Gâteau, la perte du marché de la décharge de Saint louis, marché historique pour Véolia Propreté était la goute de trop pour rendre viable une tel société.
J'ai était licencié pour des raisons très ambigu en Mars 2009, deux mois avant leur annonce de retrait de la Réunion. Je serais bien obliger de plaider ma cause devant les prud'hommes.
On passe donc deux ans de sa carrière à croire en un groupe international qui vous donne des espérance sur votre futur, pour finalement être jeté sans reconnaissances.
Merci pour vos commentaires.

6.Posté par Aréquiom le 21/11/2010 15:40
trop de magouille a l areunion

7.Posté par ali mêm le 01/11/2011 12:26
bonjour,

ancien employé de Véolia propreté à la réunion, j'ai volontairement quitté le groupe il y à quelques années de cela. Je tiens à dire que contrairement à ce que l'on pense, Véolia est une très bonne entreprise voire même faisait trop de social. Ce sont malheureusement les employés eux même
qui sont la cause du départ de Véolia de notre île à force de trop en demandé. Il est vrai aussi que les Directeurs Régionaux qui se sont suivis depuis 1997, il y en a deux ( nuls) pour ne pas les cité et un Directeur des exploitation planqué depuis vingt ans sur l'île, immobiliste et méprisant les autochtones n'avait pas arranger les choses.Ceci dit, je n'ai jamais regretté avoir quitté le groupe sauf quelques collègues mais Véoilia reste quand même une superbe entreprise.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales