Politique

Vente de tabac : Conseil général, CCIR, syndicats... tous contre l'amendement Payet

Une réunion de concertation et d’échanges relative à la licence pour la vente du tabac a eu lieu aujourd'hui au Conseil général en présence de représentants du Département, de la CCIR et de syndicats. Tous ont tenu à s'opposer à l'amendement Payet sur la vente du tabac. Voici leur communiqué commun :


Vente de tabac : Conseil général, CCIR, syndicats... tous contre l'amendement Payet
 
"Une réunion de concertation et d’échanges relative à la licence pour la vente du tabac au détail dans les Départements d’Outre-Mer prévue par la Loi de Finances rectificative du 30 juillet 2011 a eu lieu le 4 Août 2011 à l’invitation du Conseil Général, réunion présidée par le Vice Président délégué aux finances, M. Bachil Valy et qui s’est tenue en présence des partenaires suivants :
- Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion (CCIR),
- Syndicat Réunionnais des Tabacs Presses (SRTP),
- Syndicat Réunionnais des Exploitants de Stations Services (SRESS),
- Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD),
- Syndicat Réunionnais des Commerces Alimentaires de Proximité (SYRCAP),
Ainsi que des représentants de l’Etat.

A l’issue des discussions, les partenaires publics et privés ont rappelé à l’Unanimité :
- leur opposition totale à l’institution et à la délivrance d’une licence tabac à la Réunion.
- que l’instauration de cette licence présente un risque majeur pour l’activité économique et sociale du petit commerce de proximité pour lequel la vente de tabac constitue un produit d’appel décisif et donc une condition essentielle de leur survie,
- qu’en tout état de cause, il est impératif de maintenir tous les points de vente de tabac existants aujourd’hui.
- que la concertation avec l’ensemble des conseils généraux d’outre mer est engagée, et que les CCI seront appelées à se mobiliser pour que l’outre mer agisse conjointement sur cette question de la vente du tabac

Les partenaires et les représentants de l’Etat précisent également qu’en l’absence de décret d’application la loi sus –indiquée n’est pas applicable actuellement.

En conséquence, tous les commerçants concernés peuvent continuer à vendre du tabac sous quelle forme que ce soit (cigarettes, tabac à fumer, tabac pour narguilé, cigares, cigarillos).

Le jeudi 4 août

Signé par :
La Présidente du Conseil Général,
La CCIR,
Le SRTP,
Le SRESS
La FCD,
Le SYRCAP"
Jeudi 4 Août 2011 - 18:00
Lu 1737 fois




1.Posté par citoyen le 04/08/2011 18:52
non!non!non... c'est la foutaise le comportement du conseil général. Contre l'amendement écrit-on mais cela n'empêche nullement de presser le contribuable fumeur en augmentant le prix du tabac dans le département pour permettre ces messieurs de goche et madame l'élue de faire de somptueux voyages au frais de la princesse et des fumeurs surpressés. Assez de fumisterie de la part de ces gigolos. Ils sont tous à virer

2.Posté par smoke le 04/08/2011 19:25
Encore un coup de bleuf du CG. Moins de point de vente donc moins d’argent pour nos conseillers généraux. D’après les interventions sur le radio n° 1 de l’ile beaucoup de fumeur pensent que c’est la sénatrice du sud qui a augmenté le prix des cigarettes. Il y a une très mauvaise com sur ce point que la présidente et sa majorité assument l’augmentation du prix du tabac.

3.Posté par contribuable le 04/08/2011 19:55
enfin des gens qui ont les pieds sur terre
il aura fallu 10 années de présence au sénat pour Mme PAYET pour accoucher d'une loi mal fagotée
c'est pathétique j'espere que le 25 septembre on enverra de nouveaux sénateurs compétents

4.Posté par Fab le 04/08/2011 21:49
Je suis de leur coté. Pourtant, je ne suis pas fumeur. Mais je trouve qu'il faut arrêter l'hypocrisie. Si les gens veulent fumer qu'ils fument ! L'Etat profite déjà très bien de cette situation et s'en fout plein les poches. Alors pourquoi vouloir tuer les petits qui en profitent également ? Au nom d'une pseudo morale de santé publique ? Autant j'étais pour l'interdiction de fumer dans les lieux publics puisque "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres". Mais là non, faut qu'ils arrêtent leur connerie. Marre de toutes ces atteintes aux libertés des individus et à leurs responsabilités. Comme disait l'autre, "ce pays est foutu"

5.Posté par sgeg le 04/08/2011 21:54
le tabac , c'est de la demer...arrêter de fumer quand on est pris ?....accrochez-vous aux branches !
RiP à mes proches morts du cancer du tabac...

6.Posté par Fab le 04/08/2011 21:58
Je suis de leur coté. Pourtant, je ne suis pas fumeur. Mais je trouve qu'il faut arrêter l'hypocrisie. Si les gens veulent fumer qu'ils fument ! L'Etat profite déjà très bien de cette situation et s'en fout plein les poches. Alors pourquoi vouloir tuer les petits qui en profitent également ?
Au nom d'une pseudo morale de santé publique ? Autant j'étais pour l'interdiction de fumer dans les lieux publics puisque "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres". Mais là non, faut qu'ils arrêtent leur connerie. Marre de toutes ces atteintes aux libertés des individus et à leurs responsabilités. Ils veulent qu'un marché noir se développe ou quoi ?! Comme disait l'autre, "ce pays est foutu".. -_-

7.Posté par gilbsg le 04/08/2011 22:11
L'alcool et le tabac sont les substances psychoactives les plus dangereuses, qui génèrent le plus de morts (de très loin) et qui coutent des fortunes au contribuable. Pour la Réunion, voyez les données de l'ORS / http://www.ors-reunion.org/IMG/file/tableaux_bord/Tabac_2011.pdf

La consommation de tabac est - entre autres - un réel problème de santé publique et un drame humain pour les familles des 560 personnes qui meurent prématurément chaque année directement des conséquences du tabagisme dans notre île (sans parler des conséquences indirectes).

En tant que citoyen et en tant que professionnel m'occupant de personnes souffrant de ces addictions, je suis perplexe de lire la signature du Conseil Général (chargé de "l'éducation à la santé" : http://www.cg974.fr/index.php/Sante.html) au bas d'un tel document, quel que soit les raisons économiques invoquées.

Dire et faire simultanément quelque chose et son contraire n'est pas digne d'un organisme public tel le CG, et je pèse mes mots. L'ile intense s'est-elle transformée en "ile aux paradoxes" ?

8.Posté par Le Troll velu 974 le 04/08/2011 22:28
Pour une foi que la connerie ne vient pas de Sarko , mais d'un vrais député pays, élu par des électeurs pays , je me marre !!

9.Posté par noe4 le 05/08/2011 06:50
La liberté de fumer et de boire doit être un droit pour tous ...
C'est pas prouver avec exactitude que ça fait tomber malade ....sauf , l'abus , bien sûr !

Comme toutes choses , l'abus tue ....mais une cigarette de temps en temps pour se calmer les nerfs , c'est bon ...ne pas dépasser 3 paquets par jour ....mais 2 paquets (sans avaler la fumée) vous remettent en forme après une journée de boulot intense ... comme prendre un bon apéro ...

Après une journée de coupe intense , le coupeur se rince le gosier d'un bon "coup de sec" pour se remettre en forme ...et demain , il pourra couper de nouveau et en forme ....
Cet amendement est un leurre pour zogotos mal lunés ....

10.Posté par cimendeffe le 05/08/2011 08:30
tous ensemble pour les cancers du poumon !!!

11.Posté par Simplet le 05/08/2011 08:35
Post de Noé
: "C'est pas prouver avec exactitude que ça fait tomber malade ...".

Sur quelle planéte vis-tu Noé ?
L'alcool et le tabac sont des drogues ... c'est quoi ta notion "d'abus" pour une drogue ?

Post de Fab
: "Si les gens veulent fumer qu'ils fument !"

Entièrement d'accord avec toi ... à condition qu'ils n'intoxiquent pas les autres (tabagisme passif) ... et qu'ils ne paient pas leurs soins contre le cancer avec notre argent ... il faut assumer pleinement ses conneries lorsqu'on les commet volontairement ...

12.Posté par Max Menage le 06/08/2011 09:43
Un élu du CG fait une proposition courageuse contre le chômage :
A la demande de la Chambre des Métiers il propose de supprimer les freins sur les véhicules neufs. Cette mesure a pour objet de soutenir l'activité des petits garagistes ; elle devrait également relancer l'embauche de jeunes chez les ambulanciers et les pompes funèbres.
D'après ce conseiller général qui a souhaité garder l'anonymat ces mesures devraient rapidement éradiquer le chômage à la Réunion.

13.Posté par ndldlp le 06/08/2011 14:13
bravo à anne marie payet, et haro sur les boulets du CG, de la CCIR, et autres signataires de ce courrier..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales