Faits-divers

Vengeance à Montpellier: Elle drogue son ex-mari avant de brûler son sexe


Une femme a été arrêtée et mise en examen samedi soir à Montpellier pour actes de barbarie sur son ex-mari. Elle l’aurait d’abord drogué avant de lui brûler les parties génitales. Cette femme de 51 ans aurait évoqué une vengeance pour les précédentes années de calvaire avec son ancien " bourreau " âgé de 43 ans. 

Selon France Bleu qui a relayé l'information hier, la femme, revancharde, aurait injecté à son ancien conjoint de l’insuline et du Xanax. Son ex se serait vite endormi avant qu'elle en vienne à utiliser une bombe aérosol pour lui enflammer les parties génitales. Résultat : l’homme se trouve actuellement dans un état comateux. Selon les médecins, son  pronostic vital serait engagé. 

Pour sa défense, la quinquagénaire aurait mis en avant les violences conjugales endurées pendant des années. Néanmoins, elle n’aurait jamais songé à porter plainte, malgré les nombreuses visites chez le médecin pour des blessures. Lors de son audition, elle aurait évoqué une " haine profonde " envers son ex-mari, d’où sa soif de se faire justice.

Tentative de meurtre, actes de torture et barbarie sont les charges retenues contre elle. Une expertise psychiatrique devrait également être réalisée.
Mercredi 17 Août 2016 - 13:09
Lu 4460 fois




1.Posté par Eon le 17/08/2016 13:26
Quel supplice pour le mec ! heureusement qu'il était drogué , il n'a pas senti les douleurs !
Triste d'en arriver à là !
Il y a tj des solutions aux problèmes !

2.Posté par Am"diter le 17/08/2016 13:57
Je ne cautionne aucune maltraitance sur toutes personnes humaines ainsi que tous ceux qui vivent! Lorsque l'on subit des violences conjugales, on peut trouver une issue aussi dure soit elle. De là à se faire justice et faire pire que ce que l'on a subit mérite une peine exemplaire. Personne n'est tenu de rester avec un ou une bourreau même séquestré, on arrive toujours à s'enfuir!

3.Posté par Erets Israël le 17/08/2016 13:03
Encore une tarée ...

4.Posté par Zarin le 17/08/2016 15:30
Une entente à l'amiante ?¨Même pas !...

5.Posté par Pablo le 17/08/2016 15:33
Quelle finisse sa vie en prison, certaines femmes sont vraiment dérangées, et comme d'habitude, ce sont les hommes qui en paient les frais...

6.Posté par henri le 17/08/2016 17:35
Aura des soucis pour pisser
Pauvre boutegras

7.Posté par Paul le 17/08/2016 18:23
ou bien elle était sous emprise de son mari et n'avait ni la force ni la possibilité de se faire aider , ou bien elle a un pois chiche dans le cerveau

8.Posté par candide le 17/08/2016 21:34
Elle a pas voulu l'allumer plutôt ??

9.Posté par ANTHECHRIST le 18/08/2016 13:40
Ça va peut-être en étonné certains mais là j'ai envie de dire qu'elle à bien fait, dire qu'elle est dérangée, je n'en suis pas certain. Il est dit qu'elle n'aurait jamais songé à porté plainte, tu m'étonnes...

Dernièrement nous avons bien eût deux à trois homicide de femmes battues qui ont porté plainte, est-ce que la police à fait le nécessaire pour protéger ces femmes, non rien même pas les placer en sécurité dans un centre de protection ou une surveillance de celui qui s'est transformé en meurtrier du genre "si je ne t'ai pas personne ne t'auras..."

Bien sur cela peut paraître cruelle comme traitement mais quand on constate que les forces de l'ordre ne font rien quand tu porte plainte, que faire ???

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales