Revue de presse

Vendredi 9 octobre 2015


Faits divers

Les perquisitions opérées hier à l'aube aux domiciles du président de Région Didier Robert, de Jean-Louis Lagourgue et Dominique Fournel, ainsi que d'un certain nombre de cadres et de membres du Cabinet de la Région, aux sièges des deux entreprises de BTP GTOI et SBTPC et au sein de la Pyramide inversée, font bien évidemment la Une de vos journaux ce matin.
"Spectaculaire vague de perquisitions autour de la Région", titre le JIR, tandis que le Quotidien annonce "Onze perquisitions ciblent Région, élus et entreprises".
Pour l'heure, aucune Information judiciaire n'a été ouverte, aucune garde à vue opérée. Des documents et des fichiers informatiques ont été saisis. Ce qui n'empêche pas certains d'évoquer un éventuel retour du fameux "Plan B" qui voudrait voir la Droite désigner un autre candidat que Didier Robert comme tête de liste aux prochaines Régionales.

Nouveaux incidents hier soir à Saint-Louis où une foule composée à l'origine essentiellement de femmes mahoraises a tenté de récupérer des proches retenues selon elles contre leur gré par un gourou d'origine sénégalaise récemment arrivé dans notre île. La situation a une nouvelle fois dégénéré et obligé les gendarmes à utiliser les grenades lacrymogènes, lorsqu'un groupe d'agitateurs a profité de la situation pour lancer des galets sur les forces de l'ordre en fin de soirée.

Social

Entre 400 et 700 manifestants (alors qu'ils disaient en attendre 2.000) ont défilé hier dans les rues de Saint-Denis contre l'austérité à l'appel d'une intersyndicale réduite.

Ralé poussé hier dans le cadre des négociations entre Egis, la Région et le syndicat professionnel des sous-traitants de la Réunion sur le prix d'achat des andains pour la NRL. Alex Vingadassamy, un des patrons présents, a violemment empoigné au cou Nicolas Morbé, le directeur opérationnel du chantier, après avoir constaté l'absence de Dominique Fournel et des deux dirigeants de la SBTPC et de la GTOI, retenus par les perquisitions des gendarmes à leurs domiciles.

Politique

Jean-Yves Langenier et Firose Gador ont demandé hier au tribunal administratif d'annuler les élections dans le canton 2 du Port, au motif que le maire de la ville, Olivier Hoarau, aurait influencé les votes lors des dernières Départementales.

Trois mois après sa défaite aux municipales à Sainte-Rose, Bruno Mamindy-Pajany sera bientôt recasé à la mairie de Saint-André en tant que contractuel en charge de la politique de formation et d'insertion.

Vendredi 9 octobre 2015
Vendredi 9 Octobre 2015 - 05:03
Lu 1121 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 06:58 Dimanche 4 décembre 2016

Samedi 3 Décembre 2016 - 06:32 Samedi 3 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales