Revue de presse

Vendredi 24 juin 2011

"Les taties sanctionnées pour avoir scotché les enfants". Le Jir fait sa Une ce vendredi sur la mise à pied de deux assistantes maternelles de l’école Paul-Hermann aux Makes. Elles sont accusées par les parents d’élèves d’avoir utilisé du scotch pour punir les enfants qui refusaient de faire la sieste. Les parents ont rendez-vous avec la mairie mardi prochain. Elle décidera des suites à donner à l'affaire.
Le Quotidien fait quant à lui sa Une sur le bac. "Que vaut encore le bac ?" questionne le journal. Les résultats du bac seront affichés dans les établissements, le 5 juillet. Avec 8.242 reçus sur 9.430 l'an dernier, la progression des résultats se confirme. L'année dernière, 3.369 candidats ont eu une mention. Les syndicats sont surpris des résultats. Ils évoquent les pressions sur les jurys au moment des corrections et craignent que ces méthodes ne nuisent à la valeur de cet examen.


Vendredi 24 juin 2011
FAITS DIVERS

Georges Virapinmodély, le professeur de musique accusé de viols, a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle. Une peine plus lourde qu'en première instance. L’année dernière, Georges Virapinmodély avait été condamné à 15 années de réclusion criminelle pour avoir violé deux de ses anciennes élèves à la fin des années 80. L’acsusé avait bénéficié d’une remise en liberté et s’était présenté libre devant la cour d’assises d’appel. Il dispose de cinq jours pour se pourvoir en cassation.

Les deux journaux reviennent sur la reconstitution hier, à Saint-André, de l’attaque d'un couple de retraités par un voisin. Yoland Satin les avait aspergé d’essence puis avait incendié leur voiture. L'homme leur reprochait sa séparation. Sa copine aurait, selon ses dires, été mal conseillée par le couple en question. Yoland Satin avait été mis en examen pour tentative d’assassinat et destruction par moyen dangereux pour les personnes. L'avocat d'accusé espère que cette reconstitution permettra à son client d'éviter la cour d'assises.

ÉCONOMIE

"État et Région mettent les opérateurs sur la voie du très haut débit", titre le Jir. "Les opérateurs réservés", titre de son côté le Quotidien. Le conseil régional a dévoilé, hier, sa stratégie pour réduire la fracture numérique à la Réunion et déployer le très haut débit dans les prochaines années. 35 millions d’euros ont été mobilisés pour investir dans des serveurs numériques. Les fournisseurs d'accès à internet sont sceptiques et craignent pour la compétitivité.

"Désaccords entre planteurs et industriels", titre le Quotidien. "Pas d’avancée à la réunion du CPCS : nouveaux travaux jeudi prochain", annonce quant à lui le Jir. Une centaine de planteurs a accompagné Jean-Yves Minatchy à la réunion du CPCS (Comité paritaire canne-sucre), hier. Une réunion en présence de l’État, entre les usiniers de Tereos et les représentants des planteurs qui n'a rien donné. Le président de la CGPER et de la chambre d’agriculture réclame l’instauration d’une recette mélasse, mais les usiniers proposent “un chiffre global”. Le CPCS se réunira à nouveau jeudi.

SOCIÉTÉ

"Hébergement d’urgence : une offre encore restreinte face à la demande", titre le Jir. La ville de Saint-Denis présentera aujourd’hui son projet de création de deux abris de nuit. Le chef-lieu compte plus de 200 personnes sans abri. Ces établissement d'accueil seront créés d’ici fin 2011 et pourront accueillir au total 23 personnes. Un projet qui va élargir l’offre d’hébergement d’urgence mais il reste encore beaucoup d'efforts à faire. Actuellement, on compte moins d’une centaine de places pour près de 2.000 demandes d’hébergement d’urgence.

vendredi_24_juin_2011.mp3 Vendredi 24 juin 2011.mp3  (8.03 Mo)


Vendredi 24 Juin 2011 - 06:07
amandine.dolphin@zinfos974.com
Lu 1303 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 07:54 [Revue de Presse] Samedi 10 décembre 2016

Vendredi 9 Décembre 2016 - 06:58 [Revue de Presse] Vendredi 9 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales