Revue de presse

Vendredi 20 mai 2011

Les deux journaux font leur Une sur le placement en garde à vue du mari de Sylvie Payet. La Saint-Pierroise a mystérieusement disparu il y a un an. Son mari, Jean-Claude Payet est entendu depuis hier pour meurtre. Les traces de sang retrouvées dans la maison familiale à la Ravine des Cabris, ont fait prendre un tout autre tournant à cette affaire. Les enquêteurs se concentrent sur l'emploi du temps de Jean-Claude Payet, au moment de la disparition de son épouse.


Vendredi 20 mai 2011
FAITS DIVERS

L'information est reprise par les deux journaux : L’Établissement public de santé mentale de la Réunion serait fautif dans l'affaire du meurtre d'une pensionnaire de l’hôpital saint-paulois, tuée par sa voisine de chambre schizophrène, le 11 décembre 2003. L'hôpital pourrait avoir à rembourser la somme de 50.000 euros, versée par le fond de garantie des victimes aux enfants de la défunte. La meurtrière a quant à elle été déclarée irresponsable. La patiente, réputée dangereuse avait révélé aux infirmiers avoir étouffé sa victime dans son sommeil, à l’aide de son oreiller.

Un dernier hommage a été rendu hier, à Assoumani Akim Kari, le jeune homme de 24 ans abattu à Marseille le 11 mai dernier au cours d’une fusillade. La communauté comorienne de la Réunion s'est réunie au fret de Gillot pour lui faire ses adieux. Sa dépouille, en transit à l'aéroport, partira aujourd’hui pour les Comores où aura lieu l’inhumation.

POLITIQUE

Les deux journaux nous proposent l'interview de Marie-Luce Penchard. La ministre chargée de l'Outre-mer arrive ce matin dans l'île. Il sera question durant son séjour de deux jours de faire le point sur les grands chantiers. Des réunions de travail sur la mise en œuvre des projets issus du protocole de Matignon, sur la professionnalisation des filières agricoles et sur le développement des énergies marines seront au programme.

ÉCONOMIE

"Quand les patrons oublient de protéger leurs salariés", titre le Jir. Selon un rapport de l'Arvise (Association réunionnaise pour la valorisation des initiatives socio-économiques), près d’un salarié du privé sur deux n’est pas couvert par un dispositif de prévoyance dans son entreprise à la Réunion. Ce qui représente plus de 70.000 salariés sur les 140 000 à 150 000 de l’île. Une rencontre est prévue aujourd'hui entre syndicats et patrons. Le but : engager des discussions et inverser les statistiques.

"Polémique sur le calendrier de la réforme portuaire", titre le Quotidien. "Réforme portuaire : l’Umir demande une application dès 2012", titre de son côté le Jir. L'Umir (Union maritime de la Réunion) est inquiète du report de la réforme portuaire demandé par la CCIR et souhaite que l’État accélère la mise en place du Port autonome. La réforme portuaire a été lancée il y a trois ans et devait être appliquée en 2012 dans les Dom.

SOCIÉTÉ

"Lettres et histoire-géo émigrent au Moufia", titre le Jir. "Les filières passent au Nord", titre quant à lui le Quotidien. Le conseil d’administration l’a décidé hier soir : à l’exception de la L3 d’histoire-géographie, maintenue au Tampon pendant un an, les autres filières déménagent à la rentrée. Le vote s'est tenu dans une ambiance particulièrement tendue. Le début de la réunion a été perturbé par des étudiants de l'Unef, venus se coucher au sol en guise de protestation. Ils ont obtenu du président de l'Université, la garantie d'un accompagnement des étudiants sudistes concernés.

vendredi_20_mai_2011.mp3 Vendredi 20 mai 2011.mp3  (3.87 Mo)


Vendredi 20 Mai 2011 - 06:00
Amandine Dolphin
Lu 1237 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:06 [Revue de Presse] Dimanche 11 décembre 2016

Samedi 10 Décembre 2016 - 07:54 [Revue de Presse] Samedi 10 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales