Revue de presse

Vendredi 19 août 2016

Le Quotidien s’attarde sur la nouveauté de cette rentrée 2016 : les fameux bons de la continuité territoriale dans le sens métropole/Réunion. Cette aide rencontre un énorme succès, sans surprise. L’aide de la continuité territoriale « décolle » titre Le Quotidien ce vendredi.

Le Journal de l’Ile met la main sur « des trafiquants aux dents longues ». Un réseau de vente de la fameuse drogue du cannibale a été démantelée dans le sud de l’île. Des dizaines de personnes sont impliquées.


Vendredi 19 août 2016
FAITS DIVERS

Les dangers des réseaux sociaux illustrés par cette affaire survenue à Saint-Louis. Une mineure de 14 ans a été agressée sexuellement lors d’un premier rendez-vous pris après des échanges sur internet avec un jeune homme de 18 ans. Ce dernier n’était connu que pour des faits délictuels. Il devra cette fois-ci répondre de viol.

Marc Filaumart est retourné en cellule avec une année de plus à effectuer, en plus des quatre déjà prononcées en mai dernier. L’homme cumule les condamnations : il en est à quinze à ce jour. Il a 52 ans et s’est « spécialisé » dans l’escroquerie. « Le faux agent EDF » ne s’était pourtant pas dérobé hier matin devant douze de ses victimes. Lui qui avait pour habitude de ne pas se présenter à la barre lors de ces précédents procès.

SOCIAL

Le bureau de la CNL a dévoilé hier les contours d’un rapport accablant pour les anciens dirigeants de la SIDR. Erick Fontaine et Patrice Selly, de la confédération nationale du logement, ne se sont pas fait prier pour révéler le contenu du rapport de l’Agence nationale de contrôle du logement social qui avait évalué la SIDR en 2015. Les « anomalies, dérives et irrégularités » qui y ont été détectées sont à lire dans vos deux journaux péi.
 

POLITIQUE

La mairie de la Plaine des Palmistes conteste la note que lui réclame une entreprise. Cette dernière avait obtenu un lot dans le marché public de construction d’une école sur le territoire de la commune en 2013. Mais à son arrivée, le maire et son équipe découvrent un « faux » dans la passation des marchés. Un faux qui a déclenché toute une procédure bloquant le paiement des travaux effectués par l’entreprise concernée et ses sous-traitants. L’un d’entre-eux attend toujours son dû : 143.000 euros. Quand même.

Ils étaient 1er adjoint ou collaborateurs de cabinet et ils sortent un peu plus de leur silence après leur éviction en début d’année. Le décor est de nouveau planté à La Possession pour un énième règlement de comptes en public. « Trois ex collaborateurs de Vanessa Miranville balancent sur la dérive de la gestion de la mairie »  titrent vos journaux. Bonne lecture.

Vendredi 19 août 2016
Vendredi 19 Août 2016 - 07:36
Lu 3273 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 06:58 Dimanche 4 décembre 2016

Samedi 3 Décembre 2016 - 06:32 Samedi 3 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales