Revue de presse

Vendredi 17 septembre 2010

Le Jir fait sa Une sur l'affaire Avanandé. Jean-Bernard Avanandé, soupçonné dans une nouvelle affaire d'escroquerie, est ressorti libre de sa garde à vue hier. L'homme, présenté comme le cerveau présumé dans l'affaire des chèques volés de la Banque de la Réunion et du Crédit Agricole a su pour le moment, convaincre le juge. L'enquête pour tenter d'établir le mode opératoire de l'arnaque se poursuit. Le préjudice potentiel pour les banques s'élèverait à 3 millions d'euros.
Le Quotidien fait quant à lui sa Une sur la gastronomie réunionnaise. La fête de la cuisine s'est déroulée un peu partout dans l'île hier. L'occasion pour les uns d'apprécier la cuisine péi, et pour certains restaurateurs, de tirer la sonnette d'alarme. C'est le cas de Christian Antou. Le chef s'inquiète du manque de diversité dans les restaurants de l'île. Un manque de diversité qui se traduit selon Christian Antou par "l'appauvrissement de la tradition culinaire réunionnaise".


Vendredi 17 septembre 2010
FAITS DIVERS

L'information est révélée par le Jir. Un "important" témoin réunionnais serait recherché par les gendarmes malgaches dans l'enquête sur le meurtre de Jean-René Hoarau. L'homme de 57 ans avait été retrouvé mort dans sa ferme à Madagascar. Le témoin était lui aussi installé dans la région et aurait connu un litige avec la victime. Aucun mandat d'arrêt n'a pour l'instant été lancé.

Jean-Philippe Vigne a été condamné hier, à 8 ans de prison pour escroquerie. La cour d'appel a confirmé le jugement initial. L'homme est mis en cause dans 23 faits d'escroquerie. Il écope par ailleurs d'une interdiction d'émettre des chèques et de résider à la Réunion durant cinq ans.

ECONOMIE

"Autrement placé en redressement judiciaire", titre le Jir, "Virgin est à vendre", annonce de son côté le Quotidien. Virgin Megastore a été placé ce mercredi, en redressement judiciaire. En procédure de sauvegarde depuis le mois de novembre, le groupe Autrement traîne un passif d'environ 4 millions d'euros. La société a jusqu'au 4 novembre pour trouver des actionnaires qui lui permettent de poursuivre son activité. L'entreprise a donc par ailleurs décidé d'ouvrir son capital.

"L'union des "Iles Vanille" fait la force", titre le Jir. Les tour opérateurs malgaches, seychellois, mauriciens et réunionnais se sont réunis hier dans l'Ile sœur afin d'établir un partenariat. Le concept des "Iles vanilles" avait été approuvé lors d'une précédente rencontre. La Réunion, les Seychelles, Maurice, les Comores et Madagascar se regrouperont lors des futures manifestations touristiques internationales, afin de mettre en avant la région Océan Indien.

POLITIQUE

"Vergès prêt à laisser la présidence à Robert", annonce le Quotidien. L'ancien président de la Région a indiqué hier, qu'il n'était pas "accroché" à son siège de président du conseil de surveillance. Paul Vergès n'envisage pas pour autant de quitter le conseil. Il n'exclue pas la possibilité de travailler avec Didier Robert. Ces propositions seront examinées le 24 septembre prochain par la Sematra, actionnaire majoritaire de la compagnie Air Austral.

"Vergès accuse la droite d'aggraver la crise à la Réunion", titre le Jir. Lors d'un point presse donné hier, l'ancien président de la Région s'est attaqué à la réforme des retraites et au rabotage des niches fiscales. L'ancien leader de la majorité accuse par ailleurs l'assemblée de réduire les crédits de la commande publique avec la modification du tracé de la route de littoral et l'abandon des projets tram-train et MCUR.

SOCIETE

Les deux journaux reviennent sur l'examen hier, par le tribunal des Prud'hommes, des demandes d'indemnisation des ex-salariés de l'Arast dans le Sud. L'AGS a une fois de plus refusé d'endosser la responsabilité d'indemniser les quelques 108 anciens employés. La centaine d'ex-salariés devra patienter jusqu'au 18 novembre, date à laquelle le conseil des prud'hommes rendra son délibéré.

"Absentéisme : une loi efficace... tant qu'on ne l'applique pas !", titre le Jir. La proposition d'Eric Ciotti visant à suspendre les allocations aux familles en cas d'absentéisme scolaire a été votée définitivement ce mercredi. Le journal interroge plusieurs chefs d'établissement de l'île qui remettent en cause l'efficacité de cette loi. Selon eux, cette mesure n'a d'utilité que si elle n'est pas appliquée. Dans les lycées professionnels où l'absentéisme scolaire est le plus élevé, c'est le dialogue avec les familles qui est privilégié.

vendredi_17_septembre_2010.mp3 Vendredi 17 septembre 2010.mp3  (5.23 Mo)


Vendredi 17 Septembre 2010 - 06:00
Amandine Dolphin
Lu 1445 fois




1.Posté par Bizarre! le 17/09/2010 13:12
Vergés redevient de Gauche ?? Le grand pote à sarko, menteur comme un arracheur de dents veut redécouvrir le populisme !! Allez c'est l'âge de prendre la retraite Popol!!

2.Posté par noe974 le 17/09/2010 14:48
1)Absentéisme : toujours les faibles qui vont trinquer (loi inefficace et difficilement applicable)
Comment attirer les élèves à l'école ?
Comment les motiver à venir à l'école (quand ils voient leurs parents au chômage) ?
2)Entre escrocs , on s'entend bien !!!
Qu'a-t-il promis pour qu'on le laisse libre ?
3)Vergès = homme super solide qui ne prendra jamais sa retraite .
Prenez l'exemple sur cet homme et allez en retraite à 90 ans (la Soucoupe fera sûrement faillite !)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 07:54 [Revue de Presse] Samedi 10 décembre 2016

Vendredi 9 Décembre 2016 - 06:58 [Revue de Presse] Vendredi 9 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales