Politique

Vanessa Miranville lance son marathon de participation citoyenne

C'est pour préparer le terrain en vue des municipales de 2014 que Vanessa Miranville s'entoure, petit à petit, de sympathisants de la cause écologique, mais pas seulement...


Vanessa Miranville lance son marathon de participation citoyenne
 
Vanessa Miranville, ex-candidate aux Régionales et aux Cantonales, avait donné rendez-vous hier soir à toute personne de bonne volonté souhaitant s'impliquer pour la cause écologique. Le rythme est donné : une réunion chaque premier mercredi du mois. De quoi monter en puissance d'ici l'échéance des municipales... en 2014.

Après la présentation de l'association Possession Ecologie Solidaire en décembre dernier, la réunion publique d'hier soir prenait de plus en plus l'allure d'une immense boîte à idées formulées par les uns et les autres autour de la table.

Les nouveaux arrivants se présentent. "J'ai lu un article sur vous au mois de décembre. On a vu que vous étiez indépendante désormais, que vous ne seriez ni de droite ni de gauche", dit l'un d'entre eux. Une rupture avec son ancien parti qui semble plaire à l'auditoire composé d'une vingtaine de membres.

Rechercher le vote d'adhésion

"L'intégrité que je perçois en vous. C'est ce qui me fait venir à cette réunion", dira un autre nouveau venu. Du retraité au chef d'entreprise, du zoreil au créole, l'association ouvre grand ses portes. Plus étonnant pour Vanessa Miranville, certains sympathisants n'habitent pas la Possession. Signe que son combat politique va au-delà des affaires communales.

Dans les discours des intervenants résidant à la Possession, des "tout sauf Robert" témoignent malgré tout d'un ras-le-bol manifeste. La pression monte. Consciente de ce malaise, l'ex-tête d'affiche d'EELVR y va de sa lecture des élections passées. "Il y a sans doute des personnes qui ont voté pour nous aux cantonales par défaut car ils ne voulaient pas voter Robert", acquiesce-t-elle. La prochaine étape est donc celle d'un "vote d'adhésion totale sur l'écologie". Une écologie sans parti.

L'objectif "2014" est réitéré par la future candidate comme elle l'avait annoncé en décembre dernier. Les membres en sont bien conscients. "Nous ne sommes pas là pour discuter de la présidentielle ou des législatives", dira la représentante de la Possession Ecologie Solidaire. D'ici deux ans, de nombreuses autres séances de travail auront lieu. De quoi affiner un programme que Vanessa Miranville dit vouloir trouver en collaboration avec ses soutiens. "Je ne déciderai jamais rien toute seule. Nous, on a des valeurs et des objectifs qui vont se préciser au fur et à mesure", conclut-elle.

Vanessa Miranville lance son marathon de participation citoyenne
Jeudi 2 Février 2012 - 10:59
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2157 fois




1.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 02/02/2012 11:07
Allez Vanessa Miranville, j'ai confiance en vous....
Vous demandant de ne surtout pas oublier les autres sujets de société, ceux qui n'ont pas nécessairement attrait a l'écologie...

2.Posté par Rexel le 02/02/2012 11:08
Bonjour Mademoiselle MIRANVILLE,

Je suis un contribuable de LA POSSESSION (résidant à Dos D'Ane). Je voudrais savoir si dans l'écologie, vous intégrez les nuisances sonores? En effet, il est communément admis que le mal du siècle était le mal de dos, il faut donc réviser nos classiques, le mal du siècle devient le bruit (sono à fond, karaoké de casseroles, attroupements d'intellectuels qui veulent faire partager leur savoir, vous êtes malgré vous, au courant de tout, les courses, les différents trafics, voitures et motos bruyantes etc...). J'ai à maintes reprises interpellé les services municipaux, je pourrais même dire les "sévices municipaux", rien à l'horizon ma sœur Anne, silence radio. Après suivant votre attitude au combat de rue ou à la mitraille, les nuisances sonores s'éloignent provisoirement. Par la suite les « apprentis méchants » reviennent vous cherchez des noises, la violence monte d'un cran des deux côtés, les « apprentis méchants » prennent la fuite quand l'artillerie s'exprime. Peut-être un jour un bain de sang. Voilà c'est aussi cela LA POSSESSION, une zone de non droit ou la bêtise et le bruit sont au pouvoir. Pour l'instant, je gère, les « apprentis méchants » savent qu'ils prennent un risque à vouloir me faire ch..., j'ai fait pire avec l'assentiment et les honneurs de l'ETAT je prends le risque d'arriver au clash. Vu l'inertie des « sévices municipaux », je suis contraint d'appliquer ma propre loi qui est celle du plus fort (temporairement) ou du plus dangereux. Si être libre à LA POSSESSION c'est être à la merci d'une bande de débiles, abrutis par l'alcool et divers expédients, je crois que cette liberté là, je m'essuie avec. C'est peut-être cela la politique, mettre de l'huile pour que l'on accepte, l'inacceptable.
J'espère que pour vous mademoiselle MIRANVILLE, la politique est un peut plus noble et que dans votre programme vous réserviez une place importante aux nuisances sonores et leur résorption.

Afin de couper court à toute attaque xénophobe, je suis réunionnais, né au PORT, estimant avoir droit après des années de travail à une paisible « retraite ». Peut-être pourriez-vous y participer si vous êtes élue en appliquant les lois de la République tout simplement?

Je vous remercie de lire entre les lignes.

Rexel Silenco

3.Posté par jobard le 02/02/2012 13:27
Mon pauvre papapio, elle s'en moque des autres sujets, elle a fait probablement un pacte avec le très vieux Roland, elle l'aura peut-être sa p'tite monnaie au sein de la mairie, euh son job de conseillère municipale, mais elle n'est pas digne de notre confiance car elle avait la possibilité de faire annuler les élections aux dernières cantonnales, mais elle a vendu son "âme" au diable et cela je peux le prouver (voir problèmes aux bureaux 18 et 19).

Méfiez-vous de cette figure (uniquement figure) médiatique, elle n'est rien d'autre.

4.Posté par Stéphane L. le 02/02/2012 13:30
L'aire du changement a sonné........
Vous êtes (Mlle Meranville) vous le meilleur ESPOIR pour cette commune.

On est tous derrière vous pour qu'un vent de renouveau se propage sur notre ville.

Un possessionnais de 34 ans qui n'a rien connu d'autres que RORO. SVP Faites que ca change.........

5.Posté par a vanessa le 02/02/2012 16:40
Bonjour, je vois que vous travaillez.
Mais jespere que vous allez struturer votre association.

ne rester pas sur le seul sujet ecologie.

Vous avez demandé au maire plus de transparence, et bien, nous sommes heureux de vous dire qu'en mairie on commence à fliper grave: ils ont commandé des audits sur les assos, mais les audits vont prendre en compte quels années? et puis on peut dire n'importe quoi en faisant des audits mais la vérité c'est les chiffres vous etes prof de math non.
Mais l'info la plus importante c'est le controle des comptes de l'usp surtout en 2007, apparement sa avance bien. Si j'étais vous je demanderais au maire des infos la dessus, c sa la transparence.
ce n'est pas parce que c'était en 2007 que vous devez ne pas vous en occupez parce que c'&tait notre argent, votre argent, l'argent des contribuables de la possession. Quand le maire a mis en place ce président de l'usp il savait ce qu'il faisait mais nous nous lachons pas le morceau.

Un conseil: renseignez-vous, nous allons bien rigoler.
De toute façon sa va peter, appropriez-vous ce dossier, il est brulant.


6.Posté par NEMO le 02/02/2012 17:03
Vanessa, 2014 est loin encore... et 2 élections Nationales très importantes vont se dérouler en 2012,...

Puissiez-vous néanmoins susciter des vocations auprès des jeunes qui, comme vous ont envie de s'investir pour MORALISER la vie publique et redonner confiance à la population Réunionnaise !!!

Courage et bonne chance dans votre combat qui, le moment venu, deviendra le NÔTRE ...

7.Posté par ...à bout de nerfs ! le 03/02/2012 10:24
Vient s'ajouter à ce triste bilan, le laxisme auréolé des politiques qui se foutent de notre gueule puisque c'est bien à leurs propres initiatives que de nouveaux voyous venus ( ils vont même les chercher sur place ! ) de pays voisins se sont installés chez nous, venant du même coup grossir le parc déjà bien fourni. Tout cela afin d'augmenter leur électorat. Le but est simple, il faut gagner à tout prix aux élections et à partir de là, on voit apparaitre un nouveau type de vandalisme par bandes organisées qui s'expriment principalement la nuit. Devinez qui est le personnage qui a commencé le premier à jouer à ce jeu dangereux ?

8.Posté par sa lé bel même le 03/02/2012 19:34
Vanessa et sa bande nous enerve, on leur des infos sur un plateau et ils s'en fichent.

detorunements de fonds, sa lé bon même sa,
ahahahahahahahahahahahahaha


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales