Politique

Vanessa Miranville explique son départ d'Europe Ecologie

Même dans un temps mort politique, le parti d'Europe Ecologie les Verts (EELV) sait faire parler de lui. Vanessa Miranville, la désormais ex-porte parole du groupe, explique les raisons de son retrait de l'appareil politique.


 
Zinfos vous l'avait annoncé dimanche, Vanessa Miranville a fait le choix de quitter le parti d'Europe Ecologie les Verts. Si son mail adressé à Jean-Alain Cadet, président du mouvement, devait rester en interne, il n'a pas tardé à s'ébruiter. Contrainte de s'expliquer, l'ex-candidate aux Régionales et Cantonales dit vouloir ne pas partir sur une mauvaise note.

"J'étais écolo bien avant d'être à Europe Eclogie, je le suis toujours et je le resterai. Je quitte le parti pas l'écologie. D'ailleurs je ne mets pas tous les adhérents dans le même panier. Je souhaite d'ailleurs au parti bon courage pour la suite". Cette précision d'importance étant expédiée, une autre méritait d'être éclaircie. "Je commence à avoir des coups de fils de partis (à droite et au centre précisera-t-elle) qui me disent en clair que la porte est ouverte. Si je quitte EELV, ce n'est pas pour aller ailleurs. L'UMP, le PS ou le PCR, je les mets tous un peu dans le même panier"

"Même si ça me coûte une élection"

Une réalité s'impose toutefois. A vouloir creuser son propre sillon, ne fait-elle pas une croix sur ses chances de victoire à la mairie de la Possession en 2014 ? "Je ne l'espère évidemment pas", en sourit la jeune femme politique. La suite est plus cinglante pour le bureau d'EELV, encore faut-il pouvoir lire entre les lignes.

"L'une des raisons de mon départ tient au fait que j'ai toujours mis en avant des valeurs. Même si ça me coûte une élection. Ces valeurs, ce sont tout d'abord le respect de la nature, le respect des hommes, la solidarité, la franchise et l'hônneteté". La tête du parti saura apprécier. Toutefois, l'ex-porte-parole ne franchit pas le pas de l'attaque personnelle. Personne n'est visé dans ses propos.

"Pas assez d'action sur le terrain" avec EELV

En guise de feuille de route d'ici 2014, Vanessa Miranville annonce la création, il y a deux semaines de cela, d'une association "Mélanz nout valeur". Celle-ci fera se rencontrer les talents des Possessionnais. Un échange de bons procédés pour qui saura rendre la pareille à une personne en demande d'aide dans les démarches administratives ou dans quelconque activité valorisable pour l'humain.

A défaut d'appareil politique pour la mettre sur orbite en 2014, Vanessa Miranville annonce également la création d'une autre association spécifiquement possessionnaise en faveur de l'écologie. "Pas une concurrence à EELV", assure la jeune femme, mais un moyen d'être "pragmatique". "A Europe Ecologie actuellement, je trouve qu'il n'y a pas assez d'action de terrain". 

Une mise en demeure qui ne concerne pas que le parti des écologistes. "Je ne crois plus au fonctionnement des partis. J'ai envie de faire quelque chose pour ma ville", explique-t-elle. L'avenir dira si cette option, que beaucoup jugent risquée, n'est finalement pas le meilleur moyen de fédérer plus loin que le vote des écolos. 
Lundi 7 Novembre 2011 - 16:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3547 fois




1.Posté par tout à fait le 07/11/2011 17:07
On le répete: elle a 100 fois raison.
A La Possession, c'est particulier, Roland Robert c'est fait élire depuis 40 ans avec l'appui des partis de gauche, si vanessa restait dans le même schéma qu'à St-Paul, elle n'avencera pas.
d'ailleurs à st-Paul les élus verts ne pnesent qu'à leurs indemnites. Ils sont éttouffés par l'équipe Belo.
Il faut mener un combat contre roland Robert sans l'appui des partis mais avec une large majorité de possessionnais qui désirent le changement.

Mais Vanessa a tort de rejeter ou de ne pas accepter des gens d'autres partis, car ces gens ont aussi quittés ces partis et veulent croire en sa victoire en 2014.

On en reparle.

2.Posté par Thierry le 07/11/2011 17:14
La vidéo est trop craquante, j'ai envie de la croire .... Elle n'a pas copié Nassimah tout compte fait.... on n'y a pas pensé ... elle a vu plus loin et après plus près ....c'est TAK qu'elle duplique....

De loin dans le temps, TAK était sans étiquette ... aujourd'hui, on peut lui accrocher n'importe qu'elle étiquette du Centre, de Droite, de l'Alliance et il tient même la poche à Popol....

Toute seule comme une grande dans cette jungle .... après tout faut bien gagner sa vie... C'est qu'en même mieux que ce que fait le res-K-pé.... C'est une démarche plus HONORABLE.... Bonne chance madame.... Si vous gagner, le mérite vous reviendra .... Ne mettez surtout pas de veste de peur d'être tentée ...

3.Posté par ZANCLODE le 07/11/2011 17:27
Vanessa fé in ti plasse pou SAVINI, li lé zalou de toi , son kèr i vé pété.

4.Posté par attaque les le 07/11/2011 17:31
Les points importants à dénoncer sans relâche :

Le clientélisme pratiqué par Roland Robert et son dgs : Exemple : la famille du dgs recruté en qualité de Dga aux affaires générales et financières.
La famille du Dgs recruté aux service marché public et qui va être nommer dga aux travaux et aux services techniques, des postes importants à la mairie.

La fille du maire recruté au cabinet, le fils adjoint, etc….

Aucun possessionnais responsable d’une direction à la mairie alors qu’à la Possession tous les ans des diplômés arrivent sur le marché du travail.

Il faut arreter avec sa.

Sur le plan politique : le maire veut faire le forcing pour mettre son fils au pouvoir alors que tout le monde sait que son fils n’a pas les capacités pour.
Les adjoints sont bâillonnés, aucun n’adjoint n’ vraiment de pouvoir et ne maitrise aucun dossiers importants relatifs à la gestion d’une ville.

L’adjoint aux finances, prisonnier, exclu.

Il y a encore d’autres sujets à parler, on va le faire, comme par exemple les associations.

5.Posté par NEMO le 07/11/2011 18:00
Pour corroborer vos dires Vanessa ,concernant les absences de véritables actions sur le terrain de la part de nos CHERS élus et de leurs serviteurs zélés:

"Le Quotidien" de ce jour fait un article très intéressant sur le T.C.O qui regroupe les 5 communes de l'Ouest ( La Possession; Le Port; Saint-Paul; Trois-Bassins; Saint-Leu ), qui vient de se faire épingler par les services de l'Etat, qui ont relevé une série d'infractions au code de l'environnement et aux autorisations d'exploitation des 2 sites, concernant des manquements dans sa gestion des déchets dans les installations classée de la Zac du Port, qui a mis en lumière des rejets non autorisés et le non-respect de plusieurs obligations réglementaires !!!

Deux arrêtés préfectoraux de mise en demeure aux normes des installations de traitement des déchets sous un délai d'un mois ont été établi sous peine de sanctions administratives ou pénales...

" Charité bien ordonnée commence par soi-même "...

Nos CHERS élus qui depuis15 jours rejettent sur les Autres, leurs graves manquements ayant conduit au désastre du Maïdo, feraient bien de méditer cette maxime et de ne pas attendre qu'une nouvelle catastrophe écologique se produise,...

L'écologie ne doit pas simplement être un slogan électoral pour être élu à n'importe quel prix, mais bien une modification quotidienne des comportements, se traduisant par la réalisation d'actions concrètes sur le terrain, afin de préserver durablement " Nout environnement !!! "

6.Posté par môvélang le 07/11/2011 20:45
heu!!!!!!!! disons qu'elle a eu le nez débouché à cause des incendies et que dans son parti, elle a senti une puanteur de trahison!

7.Posté par falcucci pascal le 07/11/2011 21:51



SES BIEN ON T ATTEND AU PS OK!!!!

BYE PASCAL FALCUCCI

8.Posté par fermzotgueul le 24/10/2013 23:44
Je vous conseille d'apprendre à comment on tient un discours et comment on dialogue.

Allez MOREL !!!

9.Posté par Ladi Lafé le 25/10/2013 08:18
elle a peut être compris qu'à part les taxes à tout va, les écologiens n'avaient pas d'autres programmes pour faire avancer la france

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales