Santé

Vaccin contre le cancer du col de l'utérus: Un médecin réunionnais alerte François Hollande

Le président de Med'Ocean, Dr Philippe de Chazournes, est inquiet. Dans une lettre adressé au Président de la République, il met en garde quant à la généralisation de la vaccination contre le cancer du col de l'utérus, prévue dans le nouveau plan cancer du gouvernement. Le médecin de la Réunion estime que trop d'incertitudes demeurent autour de ce vaccin.

Voici son propos:


Le vaccin Gardasil suscite la polémique.
Le vaccin Gardasil suscite la polémique.
"Lettre ouverte au Président de la République,

Informations aux filles, femmes et mères, ainsi qu’aux parents, enseignants, infirmières et médecins…

Monsieur le Président,

Monsieur le Président vous venez de présenter votre nouveau plan cancer qui va notamment généraliser la vaccination "contre le cancer du col de l’utérus", de façon fortement incitative à l’ensemble des collégiennes de France et via la prime liée aux objectifs (ROSP) "imposés" aux médecins.

Med’Océan* est une association de médecins de l’Ile de La Réunion, engagée dans une médecine responsable et sans conflit ni lien d’intérêt avec l’industrie.
En 2009, nous avons été invités à participer à la recommandation nationale sur le frottis, puis en 2011, avons présenté nos travaux à l’Assemblée Nationale, devant la Haute Autorité de Santé (HAS). Le Pr Harousseau, Président de la HAS, a fait spécialement le déplacement à La Réunion pour participer et honorer de sa présence la 1ère Journée Internationale de l’Indépendance Médicale que nous avons organisée le 1er décembre 2012 : cela nous conforte dans la crédibilité de notre action.

La précipitation qui a entouré la mise sur le marché en France du vaccin Gardasil©, avant même que l’analyse des études ne soient terminée, nous a laissé perplexes, et nous laisse encore perplexes. Nous tenons à affirmer que nous ne sommes pas « anti-vaccins » mais que nous sommes fidèles au Serment d’Hippocrate : mettre toutes nos connaissances en oeuvre pour le bien de nos patients, et respecter le principe du "primum non nocere" (d’abord ne pas nuire).

L’association Med’Ocean, dans le cadre d’une démarche qualité transparente et indépendante, et soutenue par de nombreux experts régionaux et internationaux, tient à rappeler à propos du vaccin Gardasil© "contre le cancer du col de l’utérus" les points suivants :

- Que les conséquences de la vaccination des jeunes filles sont inconnues et que son efficacité reste à prouver : on risque pourtant de se lancer dans une expérimentation à grande échelle, ce qui pose un problème éthique majeur, des effets secondaires graves, même peu nombreux, n’étant pas exclus.

- Que le Haut Conseil de Santé Publique estime à moins de 20 % son efficacité tout virus HPV confondus chez les 16-23 ans (les études médico-économiques ont été faites sur la base de 70 % d’efficacité avancée par le Laboratoire…)

- Que dans les études de références, il a été testé contre un faux placebo… faux, puisqu’il contenait comme lui, de l’aluminium, lequel est fortement soupçonné d’être pourvoyeur de maladies auto-immunes,

- Que la présomption d’effets indésirables graves n’est pas à négliger, sachant qu’il y a toujours des sous-notifications, lesquelles peuvent atteindre 90% dans certains pays.

- Que le fait de vacciner des femmes ayant déjà commencé leur vie sexuelle semble selon une étude menée en Australie, augmenter chez elles, le nombre de lésions précancéreuses sévères,

- Que ce vaccin est particulièrement cher, et qu’il constitue une dépense extrêmement lourde pour l’Assurance Maladie d’autant que le nouveau plan cancer que vous venez de présenter, prévoit que son remboursement passe de 65 à 100% et qu’il soit réalisé à grande échelle dans les collèges.

- Qu’une enquête récemment publiée dans « Le Canard enchaîné » a montré qu’il y avait soupçon de conflits d’intérêts avec le fabricant du vaccin dans cette décision de vacciner dans les collèges et de rembourser intégralement la vaccination anti-HPV.

- Qu’il a été montré qu’une majorité de femmes pensent que le frottis devient inutile après vaccination, conséquence d’un sentiment de protection qui se révèle en fait illusoire puisque ce vaccin s’annonce beaucoup moins efficace que prévu. Ceci pourrait conduire à terme à une augmentation du nombre de décès par cancer du col, comme l’évoquait déjà le Comité Technique des Vaccination dès 2007 dans sa séance du 9 mars.

- Que face à cette vaccination les autorités de santé ont montré que la pratique régulière du frottis seul, convenablement réalisé et analysé, a fait la preuve de son intérêt dans le dépistage des lésions précancéreuses pour un coût beaucoup plus modique, et sans aucun danger.

Monsieur le Président, nous aimerions tant nous tromper !

Monsieur le Président, rassurez nous et démontrez nous que malgré ce que nous rapportons ci-dessus (tout l’argumentaire se trouve sur www.medocean.re puis dossier HPV), cette vaccination se justifie encore en terme de bénéfice en Santé Publique, notamment dans les collèges.

Dans l’attente, veuillez recevoir Monsieur le Président tous nos encouragements pour prendre sereinement vos décisions, en toute transparence et auprès d’experts indépendants.

Dr Philippe de Chazournes, Président de Med’Ocean
Saint-Denis de la Réunion, le 19 février 2014"
Jeudi 20 Février 2014 - 16:36
Lu 3141 fois




1.Posté par noe le 20/02/2014 17:01
Ce médecin a raison d'être très inquiet concernant cette vaccination de nos filles !
Un vaccin douteux qui n'a pas encore fait ses preuves ... et qui risque de détruire la santé de nos enfants ...
Hollande a-t-il testé ce vaccin sur lui avant d'obliger nos filles à se vacciner ?
ça me rappelle le vaccin contre H1N1 , naguère et qui fut un flop !!!!!

2.Posté par david Vincent le 20/02/2014 22:50
T'inquiète pas Noé ... aucune chance qu'il lise cette lettre !
" Monsieur le président
Je vous fais une bafouille
Que vous lirez sûrement
Si vous avez des couilles ..." Renaud

3.Posté par Zarin le 21/02/2014 11:46
MÉFAITS DES VACCINS

BUT DE CE BLOG

Ce blog vise à informer la population des dangers et méfaits des vaccins. Il a pour but d'exposer l'imposture et le mensonge de l'industrie pharmaceutique à la solde de l'élite mondiale et son contrôle absolu sur le domaine médical.
-----

http://vaccinh1n1.blog.mongenie.com/

4.Posté par le neveu de noe et sonia le 21/02/2014 16:07
Noe est-il prêt à offrir son corps à la science afin que toutes les expérimentations nécessaires soient faites avant la commercialisation de ce nouveau vaccin ? La réponse est quasi certaine.

Lançons, dès à présent, une souscription afin de d'ériger un monument à la gloire de notre célèbre compatriote prêt à tous les sacrifices pour la santé de "nos filles" et préparons le champagne rose pour sa future inauguration.

5.Posté par A mon avis le 21/02/2014 16:57
En complément de cet article, je vous invite à réécouter l'émission de France inter du 21/02/2014 dans laquelle, entre autres questions traitées, est évoquée l'éfficacité contestée du vaccin contre de cancer du col de l'utérus.

http://www.franceinter.fr/emission-service-public-repentis-ou-lanceurs-d-alerte

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales