Politique

“V.V.F : Vacances Volées aux Familles”

C’est le branle-bas de combat du côté de ceux qui souhaitent le maintien du Village Corail, ex-V.V.F au sein du Conseil général. Ce matin, Dany Martin a mené une action sur le site de vacances. A midi un collectif d’associations saint-pauloises (notre photo Georgette Trabouillet, responsable d'associations) s’est prononcé contre sa vente, et ce soir, Jean-Claude Bénard et les siens peaufinent le pique-nique de dimanche.


En politique, gérer c’est prévoir. Mais sur ce coup-là, c’est une certitude ni Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, ni Gilbert Annette, membre incontournable de la majorité composite, n’a pensé à un tel retour de bâton. Jamais ils n'ont imaginé que la décision de vendre le V.V.F votée la semaine dernière en assemblée plénière susciterait autant d’émotions et de réprobation.
Sie vote a d’abord déclenché une simple contestation, aujourd’hui c’est le tollé général. La Réunion semble aujourd’hui vent debout contre la disparition d’une structure de vacances qui fait partie de son patrimoine depuis 32 ans.
La presse s’était émue la première, de la cession de plusieurs biens immobiliers du patrimoine dormant, la semaine dernière. “Nous voulons valoriser ce patrimoine”, avait dit Nassimah Dindar. La valorisation de l’ensemble des immobiliers devrait rapporter 90 à 120 millions d’€ au Département.
Si les maires et conseillers généraux Daniel Gonthier (Bras-Panon), Stéphane Fouassin (Salazie) et Jean-Claude Lacouture (Etang-Salé) n’ont pas voté cette délibération, Cyrille Melchior, conseiller général de Saint-Paul, absent le jour du vote, joint aujourd’hui sa voix à la contestation.
Chiffres à l’appui l’ancien premier vice-président de Nassimah Dindar au Conseil général, “ne comprend pas que l’on veuille priver les familles réunionnaises, surtout les plus modestes, d’un tel outil”.
“Le Conseil général dit que la structure ne rapporte rien et grève son budget, je me suis renseigné. Il faut savoir que le V.V.F. emploie aujourd’hui 35 personnes et fait vivre 35 familles”.
Et en ce qui concerne le volet social du V.V.F., “il est plus important que le Département veut bien le dire. Si c’est vrai que 30 % des familles modestes fréquentent la structure de vacances, il y a aussi 37 % de ménages à revenus moyens, les personnes âgées qui séjournent avec leurs associations, et il y a les comités d’entreprise”, ajoute Cyrille Melchior.
“Et je ne crois que les 23 % de clients des Tours opérator soient des gens aisés”, martèle le conseiller général.
Georgette Trabouillet, responsable et membre de plusieurs associations à Saint-Paul, tient à corroborer ces propos. “Certaines de ces personnes n’ont pas les moyens de payer un billet d’avion et un séjour pour leurs familles à Maurice. Le V.V.F. est la seule solution pour qu’elles passent des vacances les pieds dans l’eau”.
Ce clin d’œil est à destination de Gilbert Annette qui avait lâché lors de l’assemblée plénière, la semaine dernière: “Les Réunionnais n’ont pas besoin de vacances les pieds dans la mer”.
Ces propos ne cessent de faire réagir. Elle apporte de l’énergie à la contestation. Ce matin, il y a eu une première mobilisation devant le Village Corail. Cet après-midi, Cyrille Melchior a adressé un courrier à Nassimah Dindar pour qu’elle revienne sur sa décision. Huguette Bello a prévu elle, de rencontrer la présidente du Département.
Un collectif d’associations saint-pauloises contre la vente du V.V.F., se met en place. Ses adhérents se donnent rendez-vous dimanche au pique-nique que va initier un autre collectif contre la cession de la structure, celui mené par Jean-Claude Bénard.
C’est ce soir que ses membres se retrouvent pour peaufiner l’un des plus grands pique-niques de l’année, qui aura lieu sur la plage jouxtant le V.V.F.… L'un des slogans de la journée sera “V.V.F : Vacances volées aux Familles”
Mercredi 1 Avril 2009 - 16:24
Jismy Ramoudou
Lu 932 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 01/04/2009 15:33
nassimah ..démission !!
nassimah ..démission !!
nassimah ..démission !!
nassimah ..démission !!
nassimah ..démission !!

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 01/04/2009 15:34
ceci dit, faudrait voir à ce que la commune de st paul, la sem st gilles et le TCO, voit à disposer des toilettes publiques sur cette plage...!!

3.Posté par GRENADE974 le 01/04/2009 15:44
Jismy RAMOUDOU, votre article est du 1er avril soit aujourd'hui 15h57 et je viens de le lire à 15h30 (j'ai bien regardé)..est-ce votre poisson ?
Sous la pression du collectif, je pense que Nassimah DINDAR va revenir sur cette décision, tout du moins je l'espère !!! Je pense qu'elle peut faire des grosses économies ailleurs : regroupement de différents services dans un même endroit, voitures et téléphones de fonction, frais de bouche et de voyages...etc etc.
(Réponse de Pierrot Dupuy : Non, absolument pas... lol C'est tout simplement que notre serveur n'avait pas pris en compte le passage à l'heure d'été. Mais c'est chose réparée depuis...)

4.Posté par terive le 01/04/2009 16:05
Désolé de le dire mais ND et ça clic c'est vraiment la catastrophe. Encore une fois, le COSPAR ne s'attaque pas aux vrais problèmes. Faire porter la responsabilité de ce qui se passe exclusivement au secteur privé c'est trop facile et c'est n'impoprte quoi. Je l'ai déjà dit et je le dirai encore.
Le secteur public Etat, etablissement public et collectivités territoriales sont des acteurs économiques (trop) importants dans notre île.
Arrêt des projets car tout ce qui a été fait avant n'est pas bon = impact sur l'économie, sur le social, la consommation, augmentation du chômage...
Augmenter l'octroi mer ( OM ) sur le fuel et le charbon de 0 à 6% : facture d'électrécité plus forte dans quelques mois.( OM : taxe payée par les consommateurs domiens pour alimenter les caisses des collectivités territoriales)
114 millions d'aides FACULTATIVES du conseil général pour faire de l'électoralisme pur à travers le contrat de coopération avec les communes : ne pourrions nous pas nous concentrer sur les aide OBLIGATOIRES pour lesquelles le CG a déjà du mal.
Tellement de sujets pourraient être abordés et montrer l'incompétence de nos élus.
Merde. ça, c'est un problème.


5.Posté par jiji le 01/04/2009 16:12
Les propos de M. Annette affirmant que les Réunionais n'ont pas besoin de vacances les pieds dans l'eau sont effectivement inacceptables. Néanmoins, il suffit de constater le manque d'entretien des bâtiments publics en général et l'amateurisme qui caractérise la gestion de telles structures pour comprendre que les collectivités n'ont pas vocation à s'occuper "d' hôtellerie".
Il serait plus logique de confier l'exploitation de ces centres aux professionnels expérimentés et formés pour cela afin de les rentabiliser au maximum et d' assurer leur pérennité. en contrepartie, un système de bourses pourrait être mis en place pour permettre aux familles défavorisée d'y séjourner à n'importe quel moment de l'année.

6.Posté par Basile le 01/04/2009 16:44
La plus grosse économie que pourrait faire la Dindar, c'est la suppression du département !

7.Posté par bertel le 01/04/2009 17:04
OUI !

Vacances volées aux Familles !

Cela arrive chez nous, sur une île où les réunionnais non nantis vont être privés du plaisir des vacances au bord de la mer !!!

Bertel





8.Posté par boyer le 01/04/2009 17:09
Entièrement d'accord. Je reste estomaqué par cette ord---- de Vlody qui défend le bradage du VVF, et qui s'est montré dans son mandat incapable de faire quoique ce soit pour le tourisme.


Cela dit une question au sujet de "Cyrille Melchior, conseiller général de Saint-Paul, absent le jour du vote".

Comment se passent les assemblée au CG?
les conseillers se pointent-il les mains dans le poches sans savoir l'ordre du jour?
sont-ils absents sans savoir l'ordre du jour, sans donner procuration à un dalon?

9.Posté par Franck Fauvel le 01/04/2009 17:32
Le 30/03/09 : Le Club de réflexion politique de Saint-Paul « Somin Féklèr » se déclare solidaire de toutes les associations et mouvements qui luttent pour faire revenir le Conseil général sur sa décision de vendre au privé le « Village de Corail » à Saint-Gilles les Bains.

Il appelle ses adhérents et ses sympathisants à signer la pétition intitulée : « Non à la liquidation du VVF ; Non au mépris des familles réunionnaises ».




Parce que « la terre réunionnaise » n’est pas à vendre ; parce que le droit à des vacances au bord de la mer accessibles aux handicapés, aux enfants des hôpitaux, aux familles modestes, et en général à tous ceux qui ne peuvent pas s’offrir les produits offerts par le secteur privé doit être à tout prix préservé.

La Réunion ne peut pas avancer si son espace de gestion publique s’effondre devant le privé pour qui le profit est le seul moteur de l’action.

« Somin Féklèr » demande instamment aux élus du Conseil Général, et à ceux des autres grandes collectivités aussi, de bien mesurer la responsabilité qu’ils prendraient si une telle attaque du patrimoine réunionnais venait à se concrétiser.


Franck FAUVEL, Président de « Somin Féklèr ».
www.somin-fekler.com


10.Posté par fabienne couapel sauret le 01/04/2009 19:05
Ce VVF, idéalement situé, au bord du lagon mériterait l'attention de tous les élus, pour être réhabilité et garder sa vocation liée au tourisme social.
Le camping a été supprimé et on attend toujours un hypothétique nouveau projet de camping. Il faudra combien de temps à Madame BELLO pour s'intéresser au tourisme et à tous les tourismes ?

11.Posté par Josette Brosse le 01/04/2009 20:13
Je croyais, naïvement, que les politiques de gauche étaient pour le social ? c'est pas vrai ? J'ai encore loupé un épisode. Va falloir que je me recycle.
Quant à la phrase de M. Annette, à savoir que les réunionnais n'ont pas besoin de vacances pieds dans l'eau est vraiment au ras des pâquerettes. C'est triste de voir un socialiste, ce qu'il dit être, sortir une ânerie pareille.

12.Posté par jina le 02/04/2009 07:20
anette,grace à toi, meme six pieds ss terres ,les reunionais n'on pas droit tant les cimetieres sont degue

13.Posté par daniel le 02/04/2009 07:31
ANNETTE n'a pas besoin de vacances à la mer , ces vacances il les passe a madagascar ou il prépare sa retraite dorée

14.Posté par TRABOUILLET JEAN6MARIE le 02/04/2009 10:03
la REUNION DOIT D'ABORD FAIRE VIVRE DIGNEMENT LES AUTOCHTONES ET NE PAS OFFRIR DES INFRASTRUCTURES POUR TOURISTES DE PASSAGE ,ARTISTES SKIPPERS OU AVENTURIERS UNIQUEMENT IL FAUT AINSI PRESERVER LES SITES NATURELS LA FLORE LA FAUNE LE CORAIL LES COUTUMES LE CREOLE EN TANT QUE LANGUE PAYS.S'OUVRIR AU MONDE MAIS PERMETTRE AUX HABITANTS DE L'ÎLE UNE VIE MEILLEURE C4EST UN CHOIX POLITIQUE

15.Posté par ludovic leste le 02/04/2009 13:30
Le plus grand des envoyés pour nous divisés!!!

Ce chère monsieur Melchior oubli de préciser qu'il est lui même conseiller général, je n'ai pu lire nul par sont vote 'contre' .
Pensez vous que nous avons oubliés Monsieur que vous étiez vous même 1er vice président du conseil général, pendant le premier mandat de la présidente actuel. Vous n'avez pas éé foutu à l'époque de restaurer ou rénover ou encore valoriser se patrimoine qui aujourd'hui se retrouve en danger à cause de gens comme vous. Je vous demanderai donc monsieur de vous retirer d'un tel combat, pour que vos couleurs politique ne viennent pas entacher ce qui sera la volonté d'un peuple uni, sur cette décision et non pas divisé par vos manigances gros doigt de récupération.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales