Société

Usine NRL: Le préfet annule la décision du maire du Port

Le préfet confirme le bon respect des procédures par la Région et le Groupement Vinci sur son chantier de préfabrication de voussoirs destinés à la NRL.


Usine NRL: Le préfet annule la décision du maire du Port
Le préfet de La Réunion abroge l’arrêté municipal dressé par Olivier Hoarau le 25 septembre. Le maire du Port entendait obliger le groupe Vinci à régulariser son activité sur le territoire de la commune.
 
La Région réagit à l’arbitrage préfectoral qui met fin à un bras de fer politique dont ont fait les frais près de 120 salariés du BTP, au chômage technique depuis plus d’une semaine.
 
"Suite à la décision surprenante du maire du Port de délivrer un arrêté interruptif des travaux de l’usine à voussoirs liée à la NRL, la collectivité avait rappelé il y a quelques semaines dans un communiqué de presse la mise en oeuvre dans le total respect des règles des dispositions pour permettre l’installation et l’activité de l’Usine", rappelle la Région ce mardi soir.
 
"Pour mémoire, la collectivité régionale a mis à disposition des terrains au groupement MT3 « Viaduc du Littoral » dans la zone arrière du Port Est pour l'exécution de ces travaux. Le Groupement étant donc en droit d'utiliser ces terrains pour les installations de chantiers et ayant pour cela obtenu les autorisations administratives requises à savoir la nécessité d'une procédure d'enregistrement au titre des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement et la dispense d'un permis de construire au regard de l'article R421-5 du code de l'Urbanisme qui prévoit que « les constructions temporaires directement nécessaires à la conduite de travaux » sont dispensées de permis de construire", déclare la Région.
 
Aujourd’hui la décision du Préfet qui abroge l’arrêté "vient confirmer le bon respect des procédures de la part de la Région et du groupement".
 
Le président de la collectivité régionale, Didier Robert, se "félicite de cette décision mais déplore le temps perdu inutilement". 
 
Le travail sur le chantier préfa’ béton de la Butte du Port peut désormais reprendre.
 
Mardi 6 Octobre 2015 - 19:35
Lu 3384 fois




1.Posté par dadou le 06/10/2015 20:47
ahaha!!ben oui!cest LE GROUPE VINCI et pas nimporte qui! cest comme certains gros zoiseaux quin peuvent construire une voire plusieurs maisons sur des terres agricoles sans jamaisetre inquietes!!

2.Posté par boulot le 06/10/2015 20:48
Au moins, les employés pourront retrouver leurs boulots ...
Une bonne chose de faite !!

3.Posté par Maroner le 06/10/2015 20:50
qu'est ce qu'on dit Monsieur Robert, merci à l'Etat et merci à qui ?

....un effort dites le, vous qui aviez la langue bien pendante pour tirer sur le gouvernement !!!!
Dites merci à celui-ci, et remercier ce gouvernement de vous avoir tiré une nouvelle fois dans la Merde.....

4.Posté par kld le 06/10/2015 20:50
bon , ben , la loi a été dite , il faut prendre acte.

5.Posté par mardé le 06/10/2015 20:51
bravo MR le préfet . que la mairie du port rembourse l"argent qu'il a reçu pour les associations au groupe Vinci . cette argent doit revenir au salarier . qu'en pense les syndicats ?

6.Posté par Damien le 06/10/2015 20:56
SI le préfet annule l'arrêté c'est que le contrôle de légalité n'a pas réussi à laisser passer entre les mailles un arrêté illégal

7.Posté par Il dit quoi Olivier maintenant le 06/10/2015 20:57
Le maire du Port il dit quoi maintenant ? plus rien. Il en est ainsi. Il a essayé le bluff et il a perdu

8.Posté par Enfin le 06/10/2015 20:58
L’activité et le travail peuvent enfin reprendre...

9.Posté par Labello le 06/10/2015 20:59
Le préfet a privilégié l'emploi pour les familles portoises au lieu de la politique de caniveau de Hoarau pour Bello

10.Posté par Roland Emmerich le 06/10/2015 21:00
Nous ne dirons pas que Olivier était en pleine manigance. nous ne dirons pas non plus que c'était nu coup politique.
Nous ne dirons pas non plus qu'il s'est cassé des dents.

11.Posté par Mdr le 06/10/2015 21:00 (depuis mobile)
C 'etait a prevoir il a voulu faire un buzz et une manipulation politique ! Politique de caniveau digne d Huguette bello!

12.Posté par Adrien le 06/10/2015 21:03
PLR de bellolivier 0 - 1 Respect de la loi

comment en pas maitriser les dossiers

13.Posté par Like le 06/10/2015 21:06 (depuis mobile)
Déplore le temps perdu et la tentative de mensonge et de basse manœuvre ! Inadmissible ce maire est irresponsable.

14.Posté par Zach le 06/10/2015 21:08 (depuis mobile)
Comme quoi le Maire est un arriviste et incapable! Il connaît même pas la loi!
Quelle honte pour le PLR!!!
Bello la honte aussi!

15.Posté par Titi or not Titi le 06/10/2015 21:12

Vinci La Graisse La Patte Waro ?!? 😄😄

"120 salariés du BTP, au chômage technique depuis plus d’une semaine."
Que Le Pseudo Maire Du Port Paye La Note !! 😄

ANouLa©®

16.Posté par Fabrice le 06/10/2015 21:12 (depuis mobile)
Hoarau l'arroseur arrosé! C'était tellement évident que le travail allait reprendre sur ce site!
Il a voulu jouer au malin, et se faire passer pour qq'un d'autre.

17.Posté par prospere le 06/10/2015 21:17 (depuis mobile)
La région et le grpe Vinci avaient fait le travail dans les règles, mais il a fallu que Hoarau se prenne pour celui qu''''il n est pas! Le faux justicier! Le menteur!

18.Posté par loulou le 06/10/2015 21:35
il va arrêter de prendre les réunionnais en otages, si j' étais ces salariés je demanderai un dédommagement au Maire, le nouveau clown chez Huguette.

Trop chou lui qui voulait tirer profit et voilà

19.Posté par Christian T le 06/10/2015 21:38
Le Maire du Port : un jeune politicien déjà noyé dans des stratégies politiques, et qui ne tient pas du tout compte des intérêts économiques et humains de la Réunion.

20.Posté par GERARD le 06/10/2015 21:42
Ce n'est que justice pour la NRL. On dirait que certains maires ne savent pas lire le droit ou ne comprennent rien à rien. C'est ça la nouvelle génération d'élus??????

21.Posté par mardé le 06/10/2015 22:13
une faute n'est pas une faute tant que l'arbitre n'a pas siffler .la l'arbitre a siffler ( le préfet ) . donc monsieur le maire ou la fé une faute . aller goute ça

22.Posté par GIRONDIN le 06/10/2015 22:16 (depuis mobile)
Merci l'Etat!

Des plumes et du goudron pour le maire!

23.Posté par coucou le 06/10/2015 22:17 (depuis mobile)
Le directeur de cabinet de la mairie du port ne fait pas de grand discours à ce sujet. Bizarre. Lui qui aime temps raconter tant d histoires à faire dormir.
Au fait il vient d où avant d être embauche à la mairie du port? Et avant avont???

24.Posté par ungars le 06/10/2015 22:33
Un Préfet ne peut annuler l arrêté d'un maire même si l arrêté du maire ne tient pas la route au vu de l article R.421-5 du code de l urbanisme.

Le préfet doit demander au maire de retirer son arrêté sinon il le défère devant le Tribunal Administratif dans l'urgence c' est la règle en droit administratif : Il est inadmissible qu'un Préfet puisse commettre une telle bourde et que tout le monde dise amen.

Il faut revoir les formations de chacun ..............et les cours de droit pour les juristes qui se trouvent à la Mairie et à la Préfecture même si il est d'un bon sens avéré que le maire du Port n'avait pas à pondre une telle ineptie.
Je pense que Pierrot me donnera raison sur les règles du Droit Administratif.

25.Posté par Ludo le 06/10/2015 23:14
Tous les commentaire critiquant la maire du Port ne m'étonne pas encore les envoyés de Didier Robert pour agrémenter l'article sur ZINFOS. Bien que je ne suis pas partisan du maire du Port mais je trouve dommage que ces commentaires plébisciter des entreprises venu d'ailleurs avec un esprit de colonialiste. Commander les réunionnais chez eux. Il suffit de voir qui est le Préfet, toutes les entreprises concernées et les syndicats se vendant comme un objet perdu devant des ordres venant de Paris. Là oui je dit quel honte! honte pour les réunionnais que vous êtes. Aujourd'hui la NRL demain seront vos terres et vos biens!!! A la porte et ferme ta bouche.... Vivement le nouveau statut pour la réunion.

26.Posté par Franck le 06/10/2015 23:26 (depuis mobile)
Je ne comprends pas la mairie du port n a pas de service juridique ou alors le maire a passé outre les conseils des juristes? Faut être fou pour faire cela! Et comment seront réparés les préjudices causés par ce pseudo maire?

27.Posté par lolo le 06/10/2015 23:37 (depuis mobile)
Le maire le port les très faible et ridicule

28.Posté par Mwin mi vote Didier le 07/10/2015 00:23
Mi aim' pas trop critique les zot mwin, mé là fo dir ke le mair du Port la déconé !

à part ça le seul zafair mwin nana po dir zot tout c'est ke MWIN MI VOTE DIDIER ROBERT

29.Posté par Nous sommes un département Français d''''Outre-Mer le 07/10/2015 00:31
Sur ma carte d'identité il n'est point écrit "Nationalité : Réunionnaise" !

Je suis Français et j'obéis aux lois Françaises. Tous les Réunionnais sont Français, qu'on le veuille ou non, en tout cas je ne souhaite pas que ça change. Pendant des décennies les communistes nous ont fait peur avec leur volonté d'indépendance! Et non, les Réunionnais sont FRANÇAIS, il est tout à fait normal que l'état Français s'engage pour un tel chantier, il y met quand même 780 millions d'euros, et là le maire du Port qui décide sur un coup de tête (Nous savons tous qu'il a été piloté par BELLONETTE) l'arrêt des travaux.

Mais enfin Olivier, réfléchi un peu, d'avance tu avais perdu ! Je t'invite à revoir ta position par rapport à Huguette car celle-ci se sert de toi, d'une part et en plus sa carrière politique est terminée, alors que la tienne......

30.Posté par PIERRE-ERICK le 07/10/2015 01:13
ce serait qu'il démissionne car il n'est pas à la hauteur, beau parleur ...mais à la botte de BELLO....félicitations pour cette décision honorable Mr le Préfet.

31.Posté par RIDICULISE le 07/10/2015 07:06
LA HONTE MONSIEUR LE MAIRE VOILA UN PREFET DE BON SENS. Action reaction Bravo monsieur le Préfet .
la relance de l 'emploi passe aussi par LA prise de décision rapide .
A qui le tour messieurs les Maires ?

32.Posté par anja le 07/10/2015 07:14
alé goute mon gaté, vous avez pas compris faites joujou ailleurs un chantier ne peut pas s' arrêter et vous pouvez pas mettre 120 familles au chômage pour votre intérêt et celle de bello

33.Posté par Mauvaise analyse mr le Maire le 07/10/2015 07:16
et les emplois monsieur le Maire; vous sous en foutez ???
Vraiment vous commencez très mal votre mandat .
Vous n'avez pas honte d'avoir essayer de priver du travail aux réunionnais

34.Posté par 1portois le 07/10/2015 07:16
post 23
di a nou oussa li sorte. nou veu savoir

35.Posté par Bof le 07/10/2015 07:52
Bocou de bruit pour rien des 2 côtés

36.Posté par Avec les loups le 07/10/2015 09:06
Avant crier avec les loups, réfléchis bien.
Kan nora probléme de lo, allez voir le préfet.

37.Posté par Stan974 le 07/10/2015 09:11
Et Voila Bello et son major d'homme vont arrêté de ralentir ce projet et faire perdre d'avantage d'argent au Réunionnais(qui dit chantier bloquer dit demande de dédommagement de l'entreprise auprès de la Région) et qui va payer??? bah c'est encore les Réunionnais....
Donc dit BELLO et son Major d'homme allez pousse vélo dans la pente bel air!!!!!
SRP

38.Posté par môvélang le 07/10/2015 09:42
Peut être tout simplement que Vinci a arrosé trop de monde!!!!!!!!!!!!!!!!!!, avec l'argent on achète tout, vraiment TOUT!!!!!!!!!!!!!!!!

39.Posté par Fugulus le 07/10/2015 10:10
Je propose un nouveau nom pour la NRL " La Route Trappe Coullion"

40.Posté par oscar le 07/10/2015 11:54
Au delà de la décision du Préfet, il faut tout de m^me tenir compte de la réaction des syndicats des salariés de l'usine. Ils voulaient la réouverture.
Donc bonne décision du Préfet.

41.Posté par Oui Oscar le 07/10/2015 13:56
Merci la cgtr et non merci le préfet.
Pr une fois cgtr la défende une multinationale.

42.Posté par polo974 le 07/10/2015 15:52
vu la durée du chantier, peut-on vraiment parler de """constructions temporaires directement nécessaires à la conduite de travaux""".

de plus, la conduite des travaux concerne le chantier même, pas les usines d'éléments préfabriqués ailleurs que sur le site de construction.

enfin, il serait surprenant que cette usine ne soit pas utilisée pour construire d'autres éléments de ponts, comme par exemple celui qu'il faudra bien mettre en chantier pour remplacer le vieux pont de fer sur la rivière des galets.

rien qu'avec ça, un référé (pour commencer) devrait permettre à la mairie du port de faire dire la loi sur son territoire.

dr se croit vraiment à l'époque des cow-boys où les compagnies de chemin de fer faisaient la loi au far west...

43.Posté par polo974 le 07/10/2015 16:32
aux chantres du "n'importe quoi pour le travail": ne pas oublier ce qui était inscrit à l'entrée de certains camps de triste mémoire: "Arbeit macht frei", soit en bon français: "le travail rend libre"...

on ne peut pas éternellement utiliser l'argument du travail pour justifier n'importe quelle ineptie coûteuse.

44.Posté par noe le 07/10/2015 17:18
Pauvre Maire !
Heureusement que le représentant de l'état veille au grain ....
J'adhère !

45.Posté par fozins le 07/10/2015 17:24
Souvent les maires lorsqu'ils ont été élus souvent avec un pourcentage minime de voix (souvent achetées) se prennent pour le "papa" de la commune , le veilleur de l'ordre , l'embaucheur par opinion , le "fermeur" des écoles , le destructeur des familles et finalement le despote local !
On le voit dans les faits depuis hier ... dans une commune des hauts , le "maire" ferme l'école de la commune parce que le rectorat a osé embaucher une femme supposée "opposante" ....
De quel droit ferme-t-il l'école des enfants de ses administrés ?

46.Posté par Justine le 07/10/2015 18:08
Pa première fois lo préfet i baisse kilote.
Néna sociétés la bien vive ek subvention et sou peine fermer donc perte d'emplois, la jamais paye zimpo.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales