Santé

Urgences: "Un défibrillateur n'est d'aucune utilité si l'on ne sait pas s'en servir"


Entre 1.000 et 2.000 personnes succombent chaque année à une mort subite par arrêt cardiaque à la Réunion. Dans 70% des cas, le drame survient devant témoin, mais moins de 20% d'entre eux maîtrisent les gestes des premiers secours.

Face à ces chiffres alarmants, le SAMU du CHU Felix Guyon lance une formation au grand public souhaitant maîtriser les premiers gestes de l’urgence. L’objectif est simple, sauver des vies. "Pour la plupart des pathologies, ces gestes sont pratiquement les mêmes, à l’exception de quelques spécificités propres à la Réunion, souligne le médecin enseignant François Hervé. Les premières minutes suivant l’arrêt ou l’attaque sont essentielles". La formation du plus grand nombre pourrait multiplier par trois le taux de survie actuel.

Une formation d'une journée pour apprendre les gestes qui sauvent

Lors de cette formation dispensée au CESU (Centre d'enseignement des soins d'urgence), le grand public apprendra également à bien réagir face aux cas d’AVC, "deux fois plus nombreux à la Réunion qu’en Métropole", ou aux infarctus, qui ne sont "pas si rares chez les jeunes Réunionnais" comme le rappelle le responsable du SAMU Xavier Combes. 

Les "petits tracas du quotidien ne doivent pas être non plus banalisés", ajoute François Hervé, comme les piqûres d’insectes ou de poissons venimeux. Les premiers gestes d’urgence en cas d’accident en montagne ou de noyades seront également présentés et appliqués dans des mises en situation.

Pour François Ramani, président de l’Union régionale des médecins libéraux, il s’agit aussi de "mieux informer les patients afin de limiter les services des urgences à ceux dont le pronostic vital est engagé": "Près de la moitié des patients n’y ont aujourd’hui pas leur place."

Si la formation est officiellement lancée dès ce lundi 23 février, le CESU  invite le public intéressé à les contacter. Des sessions d’une journée seront organisées, par groupes de 10 à 12 participants et pour un coût de 70€ par personne. "Une journée pour retenir certains gestes et messages peut suffire, estime Xavier Combes. "Il vaut mieux l’avoir vu au moins une fois en tout cas, la formation est nécessaire si l’on veut sauver des vies". Et de conclure: "Même un défibrillateur n’est d’aucune utilité si l’on ne sait pas s’en servir".

Plus de renseignements sur la formation au :

Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence
CHU site Felix Guyon (CESU 974)
Tél : 0262 90 57 15
Cesu.samu@chu-reunion.fr
 
Lundi 23 Février 2015 - 16:30
GG
Lu 1549 fois




1.Posté par noe le 23/02/2015 17:25
C'est vrai !
Comme son engin , si on ne sait pas s'en servir , il reste "endormi" , le pauvre !

Un tazer peut-il remplacer le défibrillateur ? ça donne souvent une décharge de 3000000 volts !

2.Posté par vanille le 23/02/2015 18:51
70 euros... no comment !




3.Posté par heureux le 23/02/2015 19:05
Encore des charlots payés à rien foutre pour sortir des Con...ies comme cela ! Une voiture n'est d'aucune utilité si on ne sait pas s'en servir, un camion, un deltaplane, une planche de surf, un fer à repasser etc..! Dire que c'est bougres , branleurs de première sont grassement payés pour dire cela ?
Je plains les Réunionnais d'en Bas !!

4.Posté par babac le 23/02/2015 19:55
70 roros par groupe de 10,on peut dire que la santé ça rapporte.....la réunion apporte son lot te son ilot de voleur.....

5.Posté par kachane le 24/02/2015 05:48
Commencer avant, de donner des attestations a ceux qui ont participer à une formation de ce genre. J'ai passé un stage il y a quelques années au CHD Félix Guyon, avec un intervenant de la Croix Rouge. Et j'attends toujours l'attestation de mon stage. Comme dit le créole : " band' chargeur lo, juste pou rempli zot poche"

6.Posté par Jacuz le 24/02/2015 08:49
C'est le problème avec les gens qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur propre nez ( ou d'autre choses).
70 €, cela vous semble trop cher pour sauver vie? Combien seriez vous capable de donner pour qu'on sauve la votre? A combien estimez vous le prix de votre vie?
Vous êtes le genre de personne a qui l'on doit tout mais bien incapable de dépenser le moindre centime pour les autres! Il faut toujours remettre les même discours à la con sur le tapis, toujours soupsonner que derrière tout cela il y a un complot, que les gens s'enrichissent sur votre dos de pauvre petit créole...
Arèt déconé don! Ou na ksa pou fé ?
70€ : il faut prendre en compte le salaire des formateurs, la location des locaux, le matériel, les mannequins, les simulateurs. Est-ce que zot i koné vréman combien i coûte? Ou peu faire le calcul...
Sinon, lé vrai que le conseil régional i pourrai fèr in léfor pou aide domoun na moin larzen pou fé la formasion la...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales