Faits-divers

Unsa police sur les émeutes au Chaudron: Un manque de "moyens humains et matériels"

Dimanche 13 Août 2017 - 20:27

Le syndicat Unsa Police déplore un manque de moyens qui met les agents de police à risque, notamment lors d'incidents comme les émeutes du Chaudron ce dimanche soir. Voici son communiqué:


Unsa police sur les émeutes au Chaudron: Un manque de "moyens humains et matériels"
Le scénario se répète inlassablement de semaine en semaine.

Défilés de deux roues, courses de motos sur des  voies ouvertes à la circulation, le risque d'accident et de mise en danger de la vie d'autrui est évident de part ce type de comportement.

Les policiers interviennent à juste titre pour sécuriser le secteur.

S'ensuit un déchainement de violences avec des jets de galets en direction des véhicules de police, les forces de l'ordre qui n'ont d'autre choix que de riposter par des moyens de dispersion adaptés.

Les policiers sont une nouvelle fois en première ligne face à des évènements illicites organisés et annoncés sur les réseaux sociaux.

Il est urgent de mettre en place des dispositifs et des actions fermes avec des moyens humains et matériels conséquents afin d'enrayer ces rodéos sauvages qui à terme pourraient engendrer un drame.

L'Unsa police apporte tout son soutien aux fonctionnaires de police intervenants dont le professionnalisme et l'abnégation n'est plus à démontrer.
 
Zinfos974
Lu 1470 fois



1.Posté par krillin le 13/08/2017 22:08 (depuis mobile)

Pourquoi pas faire bosser un peu ceux qui sont planqué derrier leur burreau ou envoyer l''armée direct ?!

2.Posté par GIRONDIN le 14/08/2017 06:47

.... Les policiers sont une nouvelle fois en première ligne....
Effectivement ce n'est pas leur place !

.... Il est urgent de mettre en place des dispositifs et des actions fermes.....
Effectivement, Il faut faire intervenir les gendarmes.

..... le professionnalisme et l'abnégation n'est plus à démontrer....
"Choupette" vous en pensez quoi ?

3.Posté par Mdr le 14/08/2017 07:48 (depuis mobile)

Pleutres ! Plus facile de s'attaquer aux automobilistes sans défense...

4.Posté par La Racaille le 14/08/2017 09:26

Je suis d'accord avec vous ... il faut exterminer cette racaille ... en parlant d'exterminer je ne veux pas dire "les tuer" mais les emprisonner ! les exterminer de nos rues afin que nous retrouvions notre liberté de circuler en toute sécurité !

5.Posté par MICHOU le 14/08/2017 10:12

Et les réponses apportées sont elles adaptées? Arrêter ces fauteurs de troubles est une chose mais après? Rappel à la loi? mise en examen? sursis? TIG? circonstances atténuantes? vice de forme et j'en passe.
Ceux qui ont fait les lois voient qu'elles ne fonctionnent pas, qu'elles ne sont absolument pas adaptées mais on regarde le train passer et on compte les points

6.Posté par momo le 14/08/2017 12:22

ET OUI IL EST BEAUCOUP MOINS DANGEREUX DE RANCONNER AU NOM DE L ETAT LE PAUVRE AUTOMOBILISTE QUI A FAIT LA FOLIE DE MAL SE GARER OU DE ROULER A 60 AU LIEU DE 50 la rue appartient aux voyous

7.Posté par Kérol974 le 14/08/2017 14:29

A si , néna a démontrer Mr le policier.... zot lé assez dans 4 coins stdenis cachiette pour mète pv.... mais pas assez nombreux pou empèche bann ados brulé, cassé volé ...
A croire que les syndicats font ça exprès pour avoir du personnel... et on entend pas le chef de la Police, Mr LEBON !!!

8.Posté par Antiflic le 14/08/2017 16:43

Comme dit Brassens :
Elle leur auraient bien couper, par bonheur ils n'en avaient pas.

9.Posté par Alwatani le 14/08/2017 20:50

Policiers, ne perdez pas espoir...
Le gouvernement a réduit de 664 millions d'euros les dotations d'équipement de la police au titre de 2017...
D'ailleurs, l'UNSA n'avait-il pas appelé à voter Macron?

10.Posté par p.mass le 15/08/2017 10:48 (depuis mobile)

Toujours plus de moyens !!!!!
Ils n'ont déjà qu'à faire leurs heures réglementaires correctement au lieu de se planquer je ne sais où et sortir en fin de journée pour faire du chiffre sur de malheureux automobilistes qui bossent !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 21:31 La Gendarmerie de La Réunion endeuillée