Société

Université de La Réunion: Mohamed Rochdi s'en va l'esprit clair


Le président de l’Université de La Réunion, Mohamed Rochdi, et son équipe ont fait le bilan de leur mandat qui prendra fin le 1er juillet, lors de l’élection du futur président par le nouveau conseil d’administration.
 
Un bilan plus que positif, selon lui : "La situation est saine et confortable avec une feuille de route claire et stratégique jusqu’en 2019". Une stratégie qui est passée par une auto-évaluation et une évaluation du HCERES (Haut commissariat à l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur).
 
Il précise qu’avec un fonds de roulement de 9,5 millions d’euros fin 2015, son équipe est "sereine".  
 
Il rappelle ainsi les quatre points marquants de sa mandature: la loi Fiorazo pour favoriser la réussite étudiante, la loi de refondation des écoles, le passage à l’autonomie renforcée avec une gestion par l’université de la totalité de ses moyens et la préparation du contrat 2015-2019.
 
Divers sujets ont été abordés pour ce nouveau contrat quinquennal, à savoir la contractualisation avec les organismes de recherche, la stratégie scientifique à revisiter, l’insertion professionnelle, les relations internationales et les offres de formation à revoir.
 
Un taux de réussite de seulement 1% chez les bacheliers professionnels
 
"Concernant les offres de formation, le but était d’accompagner tous les jeunes, quel que soit leur bac, explique Cathy Pomart, vice-présidente en charge de la formation, il y a plus de bacheliers professionnels et technologiques qu’en métropole, d’où le besoin d’adapter les filières à leurs besoins particuliers".
 
Car si le président laisse une université "sereine" pour son successeur, il demeure un point noir important.
 
"Il y a un réel problème de poursuite des études des bacs pro, avoue la vice-présidente, le taux de réussite est catastrophique". En effet, à l’échelle nationale, seulement 1% des bacheliers professionnels réussissent en Licence 1.
 
Mohamed Rochdi rappelle ainsi que le budget annuel de la Région pour la formation professionnelle est de 100 millions d’euros et qu’elle est "l’acteur principal" dans ce domaine.  L’université a aussi son rôle à jouer mais Cathy Pomart ajoute : "Ils peuvent réussir avec nous mais pas chez nous. Si nous ne pouvons pas les accompagner à l’université, il leur faut peut-être une formation ailleurs, comme en BTS par exemple, et c’est sur cela que l’on travaille : une collaboration avec les autres moyens de formation plus adaptés, qu’ils soient ici ou en métropole".
 
Ce sont ces taux de réussite des bacs pro qui plombent l’Université de La Réunion selon Mohamed Rochdi. "Les résultats ne sont pas remis dans le contexte: à La Réunion, nous avons bien plus de bacheliers professionnels que dans les universités métropolitaines".  En effet, entre 600 et 700 d’entre eux sont accueillis chaque année. Cette année 2015-2016, les bacheliers professionnels représentent 18% des néobacheliers.
 
Plus de 650 chercheurs
 
Redonner une bonne image à l’université - qui connaît malgré tout une hausse du nombre d’étudiants avec 14.837 pour cette année scolaire - était donc son objectif. Cela passe selon lui en partie par la recherche. "Nous sommes insulaires. La recherche doit donc être sédentarisée en notre sein pour qu’elle demeure incontournable grâce à une stratégie scientifique qui prend en compte les spécialités de la région, comme l’émergence de maladies infectieuses, par exemple".
 

"Nous avons plus de 650 chercheurs. Nous avions une réelle volonté de renforcer nos partenariats (notamment avec la CIRAD, l’IRD, etc, ndlr)  et accompagner nos chercheurs dans l'obtention de financements européens grâce à la Cellule Europe", précise Corinne Duboin, vice-présidente en charge de la recherche.

"Une volonté de se faire connaître"
 
L’équipe a aussi travaillé l’image de l’Université de La Réunion en métropole et à l'étranger: 719 étudiants étrangers ont été accueillis entre 2015 et 2016 et 840 étudiants sont partis à l’étranger grâce à un programme d’échange depuis 4 ans.
 
"Nous allions aussi chercher environ 150 personnes à l’aéroport chaque année, ajoute Nicolas Moreau, vice-président en charge des relations internationales, afin de leur donner une une bonne première impression".
 
"Nous avions la volonté de se faire connaître dans la zone. L’Université de La Réunion doit être le biais de communication entre la France et la zone océan Indien, l’Afrique, l’Australie, l’Asie…", explique-t-il avant de rappeler leur présence à Madagascar avec un master de génie civil à Tananarive et une licence en Français aux Seychelles.
 
La prochaine équipe peut donc commencer son travail en toute sérénité, selon Mohamed Rochdi qui quitte son poste de président mais garde celui d’enseignant comme ses collègues. "Je redeviens enseignant-chercheur en mathématiques à la Faculté des sciences et des technologies", termine-t-il.
 
Il s’agit pour l’heure de préparer l’élection qui se tiendra le 1er juillet. Trois candidats se présentent: Frédéric Miranville, Jean-Pierre Chabriat et Gilles Lajoie.
Vendredi 20 Mai 2016 - 16:27
SH
Lu 2376 fois




1.Posté par Tout est bien qui finit bien le 20/05/2016 19:11
Un bilan plus que positif. Trop beau pour être vrai
Un bilan sur papier glacé, rien de mieux pour appâter les gogos en pleine campagne électorale à l'Université.
Toute cette petite équipe va rejoindre les oubliettes de l'Histoire.
Au moins une n'a pas démérité, mais pour la majorité, cette fin de mandat est un grand soulagement.

2.Posté par joe dasson pollenisateur le 20/05/2016 20:04
l'équipe qui fait son propre bilan :

"ca va, on a très bien travaillé, vraiment un bon boulot, merci msieur dame"

surtout qu'il y a pas eu 4-5 magouilles passées dans la presse avec ce président ces dernières années?

3.Posté par KLD le 20/05/2016 22:28
clair comme de l'eau de roche ....ben , si c'est vrai , bravo !

4.Posté par Double bilan le 21/05/2016 00:34
À l'université c'est pas la joie !

Le bilan d'un despote et le bilan des potes.

5.Posté par lunette le 21/05/2016 00:59
Avec un tel bilan c'est vraiment moche que ce président ne soit pas autorisé à rempiler .

6.Posté par pedago le 21/05/2016 12:19
27ème sur 28 en terme d'insertion; après la Nouvelle Calédonie; un bilan super positif ! Pfff...

7.Posté par Vieux Créole le 21/05/2016 13:38
"L' ESPRIT CLAIR" : PEUT-ÊTRE ? MAIS JE N'AI PAS L'IMPRESSION QU'IL LAISSERA UN SOUVENIR INOUBLIABLE !!!

8.Posté par ANIN le 21/05/2016 14:59
photo impressionnant même sur l'hexagone il y a maintenant une personne de la diversité la le constat est flagrant l'université comme La Réunion n'est dirigée que par des personnes venant de l'extérieur qui se gargarise en permanence....

9.Posté par vital le 21/05/2016 17:42
bon débarras , l'Université de la Réunion n'a jamais été aussi déconnectée de son environnement socio économique et géographique ., elle continue à produire des chômeurs alors que notre département a besoin de cadres experts .
vital

10.Posté par Tout va très bien madame la marquise ! le 21/05/2016 18:41
Si je m'intéresse un peu à l'université de La Réunion, je constate qu'elle n'assure pas le service qu'elle doit à son territoire. D'autres prennent des initiatives pour essayer de former des cadres réunionnais, par exemple (et ce n'est pas le seul exemple), deux nouvelles écoles vont ouvrir leurs portes à la rentrée 2016. Il s’agit de l'Ecole Supérieure d'Informatique et du Numérique et de l'Ecole Supérieure de Management.
Voir à l'adresse suivante :
http://www.zinfos974.com/Le-visage-de-l-entrepreneur-du-futur_a101308.html

11.Posté par GIRONDIN le 21/05/2016 19:33 (depuis mobile)
"Une volonté de se faire connaître"

D'où les noms sur la table!?!

12.Posté par enfoutan le 23/05/2016 11:53
Bilan (du ) zénérale

Liberté j'efface ton NON !
Mandats copinage
Mandats macrotage
Fin syndicale
Censure tous dos au mur
Liberté j'efface ton NON!
Jabo toute devan
La kour dèr-yèr
Et la jolie fable :
-il ne tient qu'à vous beau sir d'être aussi gras que moi... :
Voiture de fonction, chut bizness : ma vendre aou le loto pas cher après, voyages…New-York Hawaii, écrans...de fumée, salon de courtoisie, château d’ax.
-je ferais de vous des PR mes pairs!"
-que me faudra-t-il faire ?
-Presque rien ...donnez la chasse aux gens ... harcèlement.
J’ai des comptes à régler :
Sera un femm port negrier dehors la-bas va vnir aprenn azot zot l’Identité !!!
Bons et loyaux services ?
Un p'tit concours pour toi !
Vite biento mon manda i fini !
Quelle catégorie?
Récite l’alphabet :
A...
B...
C...
Inquiète pa
Nulle possibilité de recours
Liberté, j'efface ton non!
Main sur le cœur
Je vous promets
De bien vous gouverner
Main sur le cœur
Je vous promets
De vous l'arracher

Venez, venez et buvez, succez leur sang, car ceci est le sang, le sang de nout l’aliance profitable
Venez, venez, toute lé pou nou !!!
Au banquet du pouvoir
Ils se sont tous Gavés
Grâce à des certains ventres toujours pas pleins
Nora in rogaton si zot i pren pa la bonne désizion
Té lé plus ke tan , lé plus ke tan
Redonn lespoir nout zétudian
Redonn azot zot luniversité
Pou nout jeuness deboute
Pou la Réunion deboute
Collègues, camarades,
Cessons d’être ses chiens qu’on engraisse, qu’on tient en laisse
Deboute et votons OUI à la liberté


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales