Economie

Université: 6 millions d'euros en moins sur le budget, la pilule a du mal à passer

L'Unef et la FSU Univ Réunion sont inquiets, tout comme le président de l'Université de la Réunion, Mohamed Rochdi. Le gouvernement a décidé de retoquer le budget de l'Université de la Réunion, soit 6 millions d'euros en moins que ce qui était prévu initialement. Un assemblée générale est organisée demain. En attendant, les étudiants et personnels expriment leur mécontentement :


Université: 6 millions d'euros en moins sur le budget, la pilule a du mal à passer
"Le couperet est tombé pour l'Université !

Les étudiants et personnels de l'Université de La Réunion, réunis en assemblée générale dénoncent le projet de loi sur l'Enseignement Supérieur et la Recherche et demandent son abandon.

Force est de constater que ce nouveau projet loi ne correspond pas à la rupture de la politique libérale subie mais bien au contraire semble l'amplifier.

L'assemblée générale ayant pris connaissance de la notification par le ministère du budget 2013 exprime sa consternation. Cette dotation clairement insuffisante n'est autre que la déclinaison locale du désengagement de l'Etat vis à vis du service public  d'enseignement supérieur à La Réunion.

Ce budget est inacceptable, il se traduirait en l'état par :
– Des suppressions de filières au sein des composantes
– Des augmentations des droits d’inscriptions réclamés aux étudiants
– Des coupes budgétaires dans la pédagogie, la recherche et le social
– Des gels de postes d'enseignants et de personnels …

La brutalité de ce largage par l'Etat de notre Université entre en totale contradiction avec les promesses du Président Hollande envers la jeunesse réunionnaise. Les étudiants et personnels ne sauraient accepter cet état de fait et exigent de l'Etat des garanties pour la survie de l'Université de La Réunion.

Saint Denis de La Réunion le 05 Mars 2013,
Les assemblées générales du Tampon et du Moufia"
Jeudi 7 Mars 2013 - 07:31
Lu 1861 fois




1.Posté par timide le 07/03/2013 07:14
Le tract oriente l'erreur de base : l'etat n'a jamais enlevé 6 millions d'euros, il ne les "rallonge" pas ! Ce n'est pas pareil !
Enfin l'équipe en place a décidé unilatéralement de son budget (elle est "con", elle aurait se voter un budget de 120 millions d'euros, pourquoi se contenter de 106 ?).
C'est le choix de la nouvelle/ancienne équipe de vouloir DEMANDER un budget à cette hauteur. C'est le droit de l'état de refuser !
C'est le choix de la nouvelle/ancienne équipe de vouloir augmenter les droits d'inscription, de fermer des filières, et c'est l'UNEF qui le décidera, pas l'état !
Ce tract est débile, écris par des neuneus, pour d'autres neuneus.
Le montant alloué est plus que confortable, il suffit simplement de mieux l'utiliser.
Le VP étudiant n'ira pas à Maurice au frais du contribuable cette année, et puis c'est tout !
Il garde quand même son mobile avec son usage "monde" et ses factures "monde" bien supérieures au financement de plusieurs emplois.....

2.Posté par citoyen le 07/03/2013 07:16
Les universités métropolitaines font comment, elles, depuis le passage en RCE ? Tout est une question de choix et de gestion...

3.Posté par zou le 07/03/2013 07:44
Ben oui, mais faut comprendre le gouvernement aussi ! Y a la guerre au Mali à financer, les salaires , indemnités et autres cadeaux des hommes et femmes politiques à payer parce que eux ne connaissent pas la crise, n'ont pas l'intention de la connaitre, et qu'une baisse de leur pouvoir d'achat pourrait leur causer de grave préjudice de santé,voir leur être fatale ! Faut pas perdre de vue les priorités,arrêter de vous plaindre, tout'd'façon c'est le chômage qui les attend ces jeunes étudiants,et ils iront travailler dans un autre pays, alors l'état il est pas con, ils ne va pas les financer.....

4.Posté par Fabiho le 07/03/2013 08:12
Les promesses n'engagent que ceux qui les croient
Il faudra apprendre à faire mieux avec moins ! Se plaindre ne fait pas avancer le "schmilblick"; la créativité et le travail, si.

5.Posté par noe le 07/03/2013 08:26
Un trou bien profond ...
Comment cela a-t-il été creusé ? et par qui ?

En ces temps difficiles , il ne faut pas faire des excès de dépenses somptuaires ... mais des économies pour bien démarrer plus tard !

6.Posté par JANUS le 07/03/2013 09:21
" ... La brutalité de ce largage par l'Etat de notre Université ...", il faut arrêter de prendre les réunionnais pour des cons ...

Notre Université aurait dû passer en mode RCE depuis un an, et Mr ROCHDI a refusé de le faire, prétextant un manque de budget ... et avait réclamé une rallonge au Gouvernement ... Celle-ci lui a été refusée ...

Il présente à nouveau un budget ou il y a une rallonge de 6 millions d'euros pour essayer de forcer la main au Gouvernement une fois de plus ...

Difficile de dire que le 2nd NON du Gouvernement, à un an d'intervalle, puisse être considéré comme un "largage brutal" ...

Il faut apprendre à assumer ses responsabilités ... et ses erreurs de jugement ...

7.Posté par anna le 07/03/2013 09:57
+1 avec le post 1... le titre de l'article.. n'est pas approprié...

8.Posté par timide le 07/03/2013 10:27
Post 3 : La question n'est pas vraiment gouvernementale, la question est plutôt "A quoi vont servir ces millions d'euros supplémentaires ?". A l'Esiroi ? ... je me marrrre !
Post 4 : Rochdi n'a pas moins, il veut dépenser plus. Ce n'est pas pareil !
Post 5 : Il n'est pas creusé : il est à creuser ! Pour l'instant, l'Université dépensait moins que 100 M€. Mais Rochdi et son équipe souhaiterait en dépenser 106 ! Cela permettrait de compenser la cavalerie financière opérée depuis quelques années, (...)
Post 6 : Dans la presse (2009) : "Je veux être le 1er Président des Université d'Outremer à accéder aux RCE"
Cela fait 3 ans de tentatives, de bras de fer avec les Ministères (puisque le gouvernement a changé depuis) pour gratter plus que la moëlle !

Conclusions :
a. Rochdi et son équipe de bras cassés doivent quitter les "responsabilités" (s'ils savent ce que c'est)
b. Pas un euro de plus
c. comme a.
d. comme a.
etc...

9.Posté par ZembroKaf le 07/03/2013 13:06
Il faut mettre l'Université sous tutelle et refaire d'autres élections sans les 2 comiques "momo" et "l'économiste" !!!

10.Posté par Veritépourletampon le 07/03/2013 14:42
Ils n'ont qu' à fermer certains pseudofilières du tampon qui recrutent leur clan familial (5 EC d'une même famille dans un département mari-soeur-frère-parrain-copine)

11.Posté par banzai le 07/03/2013 20:49
merci au journaliste de croiser ses informations svp, apparament tout n a pas l air aussi "simple" que vous voulez bien le presenter... a moins que vous ayez un interet a entretenir la confusion?? raccolage non?

12.Posté par Tamponnais le 08/03/2013 04:39
Il y a déjà trop d'argent que donne l'Etat et qui ne profitent pas aux Réunionnais. L'Etat va à mon avis jeter un petit coup d'oeil particulier sur le Tampon. Le mode de sélection pour être recruté est l'appartenance à un clan, d'obédience syndicale et d'origine métropolitaine en ce qui concerne les STAPS.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales