Municipales 2014

Union de la droite à St-Paul : Melchior (UMP) "candidat à la candidature"


Photo d'archive
Photo d'archive
Cyrille Melchior, conseiller général et représentant de l'UMP à Saint-Paul, fait partie des quatre prétendants (avec Yoland Velleyen, Sandra Sinimalé et Joseph Sinimalé) qui souhaitent conduire une liste d'union à droite pour défier Huguette Bello aux municipales.

D'ailleurs, il ne s'en cache pas : "Oui, je suis candidat à la candidature. Mais je ne veux rien imposer et qu'on ne m'impose rien. Aujourd'hui, je privilégie le dialogue. La tête de liste doit présenter des gages de compétence, de qualité. Je pense de ce point de vue présenter certaines garanties", nous explique Cyrille Melchior, qui affiche d'entrée ses ambitions.

L'union dès le premier tour privilégiée
 
Celui qui se définit comme "un homme de dossier et de terrain", confirme que des contacts ont lieu entre plusieurs candidats de la droite saint-pauloise. Mais lui semble vouloir aller vite. "Le temps des élections se rapproche, nous n'avons pas de temps à perdre. Nous en sommes pour le moment au tout début des discussions. Nous travaillons dans un excellent état d'esprit", souligne Cyrille Melchior.

L'union de la droite, il la souhaite d'abord bâtie "sur un bon programme et à travers un affichage politique clair". Autrement dit, il aimerait que "toutes les tendances politiques (UMP, UDI, Objectif Réunion, centre-droit) soient représentées" au moment où la liste sera constituée.

Comme Yoland Velleyen, Cyrille Melchior juge que "l'union est nécessaire" pour espérer obtenir de bons résultats. "Sans union, à mon avis, la victoire ne peut pas être présente. Il faut privilégier l'union dès le premier tour. Si certains envisagent une union au second tour, cela comporte des risques", estime-t-il.

"Un sondage pourrait être une bonne formule"

Si les discussions ont débuté entre les quatre représentants de la droite à Saint-Paul, le choix de la tête de liste s'annonce malgré tout ardu. Alors comment choisir entre les différents prétendants ? A Saint-Denis, c'est un sondage qui devrait départager les candidats. Une solution que Cyrille Melchior n'exclut pas. "Si nous n'arrivons pas à nous entendre, l'idée d'un sondage pourrait être une bonne formule... Mais on en n'est pas encore là !", assure-t-il.

S'il est donc "encore un peu tôt" pour parler de programme, un dossier lui tient particulièrement à coeur, le "développement économique" de la commune. "Saint-Paul doit être au premier plan du développement économique de la Réunion. Nous avons la zone de Cambaie, la zone balnéaire et les Hauts de Saint-Paul, qu'il faut développer", critiquant au passage le bilan d'Huguette Bello : "Beaucoup de choses qui étaient présentes dans son programme n'ont pas été réalisées. Les Hauts de Saint-Paul sont en déshérence économique. Et à Cambaie et dans la zone balnéaire, on a reculé", estime Cyrille Melchior. Pas de doutes, lui est déjà en campagne.
Vendredi 19 Juillet 2013 - 11:39
Lu 1391 fois




1.Posté par Ca y est, c''est parti... le 19/07/2013 12:15
... pour les cuisines électorales, les magouilles complices, les mensonges aux électeurs...

2.Posté par R I P O S T E le 19/07/2013 12:27
Cyrille Melchior, conseiller général et représentant de l'UMP à Saint-Paul a fait quoi aux municipales 2008 : La division !

3.Posté par Ifop le 19/07/2013 13:08
Attention au piège du sondage, surtout à St Paul....
L'union, rien que l'union...
Mettez toute vos compétences ensemble dés le premier tour... Sinon la campagne sera courte à St Paul...

4.Posté par Marie Annick le 19/07/2013 13:12
Il n'a pas tord,
il faut la compétence à la tête de Saint Paul !
Son analyse sur le développement économique à Saint Paul est juste : Il y a un tel potentiel sur cette commune, depuis le temps, il est incompréhensible qu'on n'ait pas franchi le pas
Ce sont de grands projets qu'il faut porter pour cette commune, c'est clair qu'elle a besoin d'un homme de dossier...

5.Posté par Citoyen StPaulois le 19/07/2013 16:34
FO pas dire n'importe quoi! Si la droite a perdu la commune en 2008, c'est vraiment pas à cause de MELCHIOR En 2008, il a été réélu conseiller général dès le 1er tour avec plus de 60% des voix. Il était sur la liste de droite et sur son canton le score de la doite aux municipales de 2008 a été excellent. C'est seulement en 2009 qu'il était candidat pour proposer une autre solution. Aujourd'hui je peux dire qu'avec lui, Bois-de-Nèfles et la Plaine et les écarts ont bien changé. IL fera un bon maire pour St'Paul.

6.Posté par Virginie PERON le 20/07/2013 12:37
Melchior fait une excellente analyse oui du bilan de la Députée Maire sortante. Il serait difficile de faire autrement puisque le bilan est négatif sur les points essentiels de sa campagne et que sa perte de vitesse est de plus en plus marquée. Etant présente par dépit, elle ne pouvait pas décevoir plus. Aujourd'hui, il ne faut pas se tromper, il nous marque le bilan mais ne fait aucune proposition. Etre candidat à la candidature montre qu'il n'a déjà aucune idée précise de ce qu'il faut faire pour remédier à la situation. Melchior est à la recherche d'un mandat en tête de liste ou non, il est clair qu'il veut occuper une place importante sur St Paul. Encore une fois, il ne faut pas se tromper. L'Union oui, mais pas à n'importe quel prix! Dans les candidats annoncés à l'Union, un seul me paraît réellement propice à mener la danse. Une valeur neuve et montante avec une position claire et stable. Le contraire du candidat à la candidature

7.Posté par zaza le 20/07/2013 14:02
Au royaume des aveugles les borgnes sont rois ..... Pauvre droite St Pauloise : Sandra, Sini, Cyrille, Yoland, etc. .... j'allais oublier le meilleur d'entre eux : Alain ! Avec cette bande de rigolos Huguette est tranquille !
Quand aurons nous un candidat de droite qui soit crédible sur cette commune ? Et non pas une bande de nervis !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales