Municipales 2014

Union de la droite à St-Denis : Un sondage pour départager les candidats


Union de la droite à St-Denis : Un sondage pour départager les candidats
Hier soir, les principaux représentants de la droite dionysienne ont tenu une réunion au siège de la Droite Sociale, rue du Général de Gaulle.

René-Paul Victoria, Jean-Jacques Morel, Michel Fontaine pour l'UMP, Nassimah Dindar et Michel Lagourgue pour l'UDI, ou encore Ibrahim Dindar étaient présents. Absence remarquée, celle de Didier Robert qui s'est excusé à la dernière minute en raison d'un problème personnel. Gino Ponin-Ballom et Nadia Ramassamy n'étaient pas là non plus. Ces trois absents devraient être présents lors d'une prochaine rencontre.

Tête de liste choisie courant septembre

Au cours de cette première réunion, qui en appelle d'autres, le principe de l'union de la droite aux municipales de Saint-Denis a été acté. "C'est la condition sine qua non. Qui dit union dit victoire possible, qui dit désunion dit défaite assurée", résume Jean-Jacques Morel. "Il y a une volonté d'union qui est réelle", note pour sa part Michel Lagourgue, qui souligne "l'ambiance agréable et détendue" entre tous les protagonistes, hier soir.

La tête de liste de la droite unie sera choisie courant septembre, notamment en fonction d'un sondage, qui devra départager les multiples candidats. But affiché : présenter un seul candidat de droite face au maire sortant, Gilbert Annette, afin de maximiser les chances de succès.

Un accord "sur l'éclatement des responsabilités pour tourner le dos au cumul des mandats" a également été acté, souligne Jean-Jacques Morel. Autrement dit, les responsabilités à Saint-Denis et sur les cantons du chef-lieu vont faire l'objet d'une répartition pour les années à venir... Répartition qui reste encore à définir.

Cependant, l'idée d'un sondage qui départagerait les candidats ne semble pas faire l'unanimité. Gino Ponin-Ballom, par exemple, se montre assez réticent. "Je suis favorable à l'union, mais si on la fait en se basant sur des sondages, ça ne marchera pas", estime le président du mouvement Rassemblement Respect Réunion, qui précise : "Les discussions doivent se poursuivre".

Prochaine réunion dans le courant du mois de mai

Jean-Jacques Morel, au contraire, penche en faveur de cette solution : "Je souhaite être utile à la victoire. Je suis candidat à la candidature dans mon mouvement (l'UMP, ndlr) mais cela ne veut pas dire que je le resterai définitivement si je m'aperçois que quelqu'un est mieux placé que moi en septembre. Il faut bien des critères objectifs, comme un sondage, pour départager les candidats", estime l'ancien premier adjoint de Saint-Denis.

Une nouvelle réunion devrait se tenir dans le courant du mois de mai. En attendant, Victoria, Morel, Lagourgue et consorts continuent leur campagne sur le terrain. Quant à Didier Robert, il maintient le suspense sur une éventuelle candidature à Saint-Denis ou à Saint-Paul. Ou nulle part...
Samedi 4 Mai 2013 - 11:49
Lu 2846 fois




1.Posté par Hergé le 04/05/2013 12:07
Et après le petit dictateur ROBERT déboulera avec ses gros sabots pour dire NON pas ci, pas ça, je veux celui là ou celle là ou encore mieux ce sera MOI !!!!!

2.Posté par DAN RUN le 04/05/2013 13:56
" Un sondage pour départager les candidats " , pour les recalés de la dernière chance ensuite comment faire l' Union à Saint Denis alors qu' aux municipales 2008 ces même p'tits bras ont voulu la défaite de la Droite où le hasard a placé un socialiste " un peu juste " à la mairie de Saint Denis . Je me gausse de cette Union !

3.Posté par Bof bof le 04/05/2013 19:03
Faché contre les socialo embourgeoisés et la droite misérabliliste ! Et si une autre voie s'ouvrait ?

4.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 05/05/2013 12:32
La Droite dionysienne aura fort à faire pour récupérer la Mairie de La Capitale:
Le couple Dindar dont 'l'aura" ne dépasse pas le 1er et 2ème canton
R.P Victoria, qui a pris sa raclée aux législatives
JJ Morel et Lagourgue qui ne "passent" pas auprès de la population (trop bourgeois)
Et D.Robert qui veut jouer au messi
on ne peut pas dire que le bilan de la mandature d'Annette soit aussi négatif que ça :
ces grands projets sont en train de se concrétiser, le barachois a retrouvé des couleurs, mais tout n'est pas Rose aussi, les entreprises et administrations quittent La Capitale (groupama CAF MEDEF...)

5.Posté par Or le 05/05/2013 19:27 (depuis mobile)
On vote on vote et après?si c pour donner du boulot à une centaine de militant!qui auront retourner leur veste pour la énième fois""""""""

6.Posté par OT KD AC PT le 06/05/2013 14:04
Mais je croyais que Didier Robert devait donner sa réponse à la fin du mois de Mars !

Ah ! C'est vrai qu'il n'a pas précisé l'année !

Le seul qui bosse, qui soit rester fidèle, qui a un réseau de militants efficaces et qui est disponible, c'est René-Paul Victoria.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales